Aimez MaChronique !



Et si vous visitez le Tafilalet!

Partagez cet article !

Le Tafilalet région au sud est du Maroc et berceau de la dynastie alaouite qui gouverne le Maroc depuis des décennies depuis moulay Ali Cherif dont le mausolée  se trouve à Rissani ville traditionnelle saharienne et jusqu’au actuel roi du pays S.M. le roi Mohamed 6, est une grande oasis comprise entre deux rivière Le Ziz et le Gheriss. c’est une région saharienne avec un climat très froid durant les mois de décembre et janvier et très chaud de juin à Aout, donc les meilleurs périodes pour visiter le Tafilalet en touriste sont entre février et Avril ou entre septembre et novembre, mais pour faire des bains de sable thérapeutiques il est nécessaire de venir entre le 15 juillet et le 15 aout. On peut accéder au Tafilalet via la route nationale 13 ou par les airs via les vols Casablanca-Errachidia. Les agences de voyage inclut le Tafilalet dans les circuits touristiques habituels du sud comprenant les villes impériales de Marrakech et Fes.

En provenance de Fes, le touriste est accueillis par le grand lac du barrage d’Errachidia et les premiers kasbahs construite en argile et en bois des arbres dattiers. Les couleurs ocre et rouge des maisons, les hommes sur leurs ânes ou leurs mules habillés en jellaba ou en fokiyas et les femmes totalement couverte avec un tissu noir accentuent la sensation d’être dans une région traditionnelle aux coutumes et aux mœurs anciennes.  Ils vous accueilleront avec le sourire et la joie et vous saluent avec la mains, les enfants vous suivront en vous disant monsieur ou madame et si vous leurs répondiez avec le sourire ils fuiront en riant heureux.

En sortant de la ville d’Errachidia vous serez tenté de faire un saut dans la piscine semi naturelle de la source bleue de Meski, en été une bouffé d’air frais vous envahi en pénétrant la source en guise d’invitation à y passer la journée et même la nuit dans son vaste camping. Les prix ne sont pas chers et il y’a un restaurant café aussi.

Après la source de Meski, vous attend un merveilleux panorama de la vallée de Ouled Chaker à Aoufous pour admirer le mélange de la couleur verte des arbres dattier et la couleur ocre argile des maisons.

Les kasbah, certaines debout et fière et d’autre en début de ruine se suivront sur votre route vers la ville d’Erfoud, vous admireriez les premières dunes de sables et les premiers grand hôtels de la ville, ils sont nombreux et de grande qualité proposant tous les services nécessaires, de hébergement jusqu’au bivouacs et les randonnées à dos de chameaux, en bicyclettes ou en motos-quads. Les kasbah limitrophes de la ville d’Erfoud sont des anciennes fortifications construite par des peuples immigrant de la péninsule arabe au moyen orient ou des régions sub-sahariennes et des pays comme le soudan ou le Sénégal. Les deux grandes tribus amazighs (aussi appelée berbers) sont l’Ait Atta et l’Ait Khabbach. Erfoud est la capitale du Tafilalet et des dattes, elle a été  fondée par les français et les légions étrangères, ses rues sont larges et ordonnées, ses cafés et ses restaurants sont propres avec de grande terrasses pour admirer pleinement la vie locale. en conduisant soyez surtout patient avec les nombreux cyclistes et les piétons qui semblent ne pas accepter de céder facilement le passage aux automobilistes.

Pour pouvoir admirer les grandes dunes de sable de Merzouga il faut soit choisir la route goudronnée qui passe par la ville de Rissani ou la piste directe par derkawa.

Rissani est une ville d’histoire et d’ancienne coutumes et architecture, elle est construite sur ou prés des ruines du grand centre commercial Sijilmassa par qui transiter l’or, le sel, l’ivoire et les esclaves de l’Afrique noire vers le nord. Elle est aussi le berceau de la dynastie alaouite et vous pouvez admirer la porte du mausolée de Moulay Ali Cherif, aller visiter les deux palais de Ouled Abdelhalim ou Elfida ou vivaient les anciens gouverneurs du Tafilalet. En mélange avec les arabes et les amazighs, les juifs s’occupaient du commerce et c’est dans cette ville que le rabbin « baba salé »  Israel Abehassera est né. Le grand souk de Rissani est le moyen idéal pour voir la vie réelle des habitants du Tafilalet, prenez donc le temps d’observer et de se promener dans ce grand marché ou chaque petite ruelle est dédiée a une profession artisanale. n’oubliez de visiter le grand parc à ânes et mules: inédit!

Après Rissani, vous prenez la route vers Merzouga et les dunes de sable aux couleurs qui changent sous l’effet du soleil.  L’Erg chebbi est un grand serpent de sable long de plusieurs kilomètres, au pied de chaque dune il existe un auberge ou un hôtel. Vous serez accueilli avec la joie et un très bon thé à la menthe, sans aucun embarras ni gène, les gens vous considéreront comme un des leurs et non un touriste.  Que ça soit le coucher ou le lever du soleil, le paysage est magnifique, la randonnée à dos de dromadaire est un plus nécessaire. C’est un séjour inoubliable et des moments de pure joie et de sérénité dans un endroit magique, unique et naturel.

Si vous choisissez la piste d’Erfoud vers Merzouga surtout en voiture 4*4, vous aurez la possibilité de visiter les carrières des pierres fossilisées et les tentes des nomades avec qui vous aller faire un troc original: un habit, un médicament etc…contre une photo. Le thé est gratuit!

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !