Aimez MaChronique !



adoucisseur d’eau

Adoucisseur d’eau : guide pour faire le bon choix !

Partagez cet article !

La qualité de votre eau laisse souvent à désirer et cela déteint sur votre vie quotidienne. La solution souvent proposée est alors de se procurer le matériel pour l’adoucir. Mais quels sont les critères pour s’en procurer et faire le bon choix ? Cet article se présente comme un petit guide pour vous aider dans votre démarche.

Objectif : santé et confort

Un adoucisseur d’eau à l’instar d’un adoucisseur d’eau EAUVIA est un matériel utilisé pour effectuer un traitement efficace de votre eau. Il permet notamment de la purifier pour faciliter son utilisation. Ainsi, avec moins de polluants et d’autres bactéries, votre eau est votre meilleure  alliée dans votre habitation. Qu’il s’agisse de prendre soin de votre peau, de vos cheveux ou encore de votre linge, vous pouvez  réfléchir à un confort durable.

L’utilisation de ce matériel est aussi une solution pour enlever le tartre de vos appareils électroménagers et de vos canalisations. L’eau adoucie qui circule dans la maison  permet à vos appareils d’avoir une plus longue durée de vie, en plus d’un rendement satisfaisant. Parmi tant d’exemples, vous n’aurez plus de problème d’obstructions ou de canalisations bouchées : il n’y  a plus de dépôts de calcaire. Par ailleurs, il va sans dire que des matériels qui fonctionnent aussi bien contribuent à réduire votre consommation en énergie et en eau et donc votre facture mensuelle.

Les phases de la régénération

Pour rappel, un adoucisseur d’eau est formé par l’association de deux réservoirs : le premier contient les résines minérales pour emprisonner le calcium et le magnésium. Le second renferme les sels régénérants pour adoucir l’eau. L’étape de régénérations s’effectue en 5 étapes :

  1. Le détassage : ou brassage de la résine pour éviter les tassements au fond de la cuve
  2. L’aspiration de la saumure contenue dans le bac à sel de l’adoucisseur : car elle traverse la résine pour que le calcaire se décroche
  3. Le rinçage de résine : pour que soit nettoyé tout résidu de sel
  4. Le rinçage rapide
  5. La reprise de service de l’adoucisseur pour une eau adoucie : elle se passe surtout la nuit  à cause d’une baisse du débit de l’eau

Deux types d’adoucisseurs

Sur le marché,  vous trouverez deux types d’adoucisseurs : celui à programmateur chronologique et l’autre à programmateur volumétrique. Leurs différences se situent au niveau de la fréquence de régénérations réalisées. Ainsi, l’adoucisseur à programmateur chronologique effectuera cette tâche à intervalles de temps réguliers tandis que l’adoucisseur à programmateur volumétrique effectuera une régénération dès l’atteinte d’un certain volume d’eau consommé et passé dans la résine.

Dans le premier cas, la régénération ne tient pas compte de la saturation en calcium et magnésium de votre eau. Adoucir l’eau est presque naturel et automatique.  Dans le second cas par contre, le traitement se base sur votre consommation. La régénération est réalisée lorsque c’est vraiment utile.

Autre critères, la question du coût. Un adoucisseur à programmateur chronologique est nettement plus accessible.  Vous pouvez vous–même programmer la régénération même à une heure de soutirage quasiment nulle. A côté, il faut prévoir un coût plus élevé pour un programmateur volumétrique, mais dont la régénération est plus précise et fonctionne même avec une consommation d’eau variable.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !