Aimez MaChronique !



Tout savoir sur le système de conduit Shunt

Partagez cet article !

Le conduit shunt est un conduit collectif permettant d’évacuer les fumées et les autres produits de combustion de toutes les chaudières. Les immeubles sont équipés de ce système depuis de nombreuses années. Il a pour particularité le départ individuel à partir de chaque étage vers un collecteur shunt récupérant ensuite les fumées diffusées sur divers niveaux. Il assure l’extrait des fumées vers l’extérieur avec un extracteur coiffé sur le bâtiment.

Comment entretenir un conduit de fumée en logement collectif ?

Le conduit de cheminée est un élément indispensable dans une maison. Il a pour but d’évacuer les fumées et les produits de combustion de l’appareil de chauffage. Il peut être réalisé en acier inoxydable, en pierres, en ciment et en brique. Le conduit de fumée en logement collectif ou conduit shunt est la meilleure solution pour extraire les fumées des immeubles vers l’extérieur. Il doit être entretenu régulièrement pour être efficace et performant.

L’entretien du conduit de fumée en logement collectif doit être effectué par un professionnel en ramonage à Paris 18 pour avoir un résultat à la hauteur de vos attentes. Ce nettoyage de cheminée doit être réalisé régulièrement pour préserver sa performance en termes de chauffage. C’est d’ailleurs une obligation légale de ramoner le conduit de cheminée au moins une fois par an.

L’intervention d’un spécialiste est nécessaire pour entretenir votre conduit d’évacuation de fumée. Cette opération permet d’éviter les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone. Cet expert intervient également sur le tubage du conduit, la pose de chapeau de cheminée, le nettoyage de foyer, etc. Voici comment nettoyer une fumisterie à Paris 18 efficacement.

Pour bien entretenir le conduit shunt, il est important d’effectuer un ramonage. Cette opération est obligatoire et doit être réalisée par un professionnel qui délivrera un certificat à la fin de la prestation. En effet, la loi sanitaire départementale exige le nettoyage régulier du système de chauffage deux fois par an. Si le propriétaire n’utilise que des appareils gazeux, cette obligation peut diminuer à une fois par an, l’idéal est au mois de septembre. L’application de ces lois est suivie par la municipalité.

Pour les obligations du propriétaire et du locataire, le premier n’est pas tenu responsable de l’entretien et du ramonage de cheminée, sauf s’il y a quelques réparations à faire. Il prend en charge le frais de réparation selon le contrat de bail. Quant au locataire, il prend en charge tous les entretiens des équipements qu’il utilise et les frais y afférents.

Pour réaliser le ramonage, on peut l’effectuer soit par le haut vers le bas en utilisant un hérisson permettant d’éliminer les dépôts, soit par le bas vers le haut si l’ouverture est à l’intérieur de la cheminée. Quant au ramonage chimique, le technicien utilise de la poudre ou des bûches pour que le foyer s’allume. La fumée produite permet d’éliminer ensuite la suie.

Les avantages de cette opération sont nombreux. Le ramonage permet d’éviter les risques d’incendie et d’intoxication au monoxyde de carbone. Il permet également de garantir une excellente durée de vie et de prévenir tout dysfonctionnement du système. Il est aussi le meilleur moyen pour faire diminuer la consommation d’énergie. En effet, un conduit de fumée bien entretenu présente un meilleur tirage, ce qui permet d’en optimiser le rendement.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !