Aimez MaChronique !



Le réseau du futur 5g est enfin annoncé

Le réseau du futur 5G est enfin annoncé, est-ce une entrave à la survie du Cloud?

Partagez cet article !

La 5G s’annonce partout et tout le monde anticipe ses promesses révolutionnaires. Cette nouvelle technologie vient s’aligner avec le paradigme de l’internet des objets, catalysé par l’abondance des capteurs dans le marché, grâce aux firmes telles que Enless Wireless qui ont le mérite de les avoir rendus très accessibles.

Cependant, pour une population qui a migré une partie importante de ses services dans les nuages, il est difficile de déterminer avec précision comment la 5G s’interfacera avec le cloud computing.

En effet, la dynamique exacte de l’interaction future entre le cloud et la 5G est encore inconnue. Dans cet article, Nous allons essayer de quantifier les impacts de cette intersection.

La diffusion du cloud à la vitesse supérieure

Quand on parle de 5G, on fait spécifiquement allusion à la connectivité ubiquiste et aux débits monstres qui vont permettre le passage de l’automatisme à l’intelligence artificielle. On pourrait en déduire que l’intégration de la 5G donnera aux infrastructures cloud de nouvelles dimensions. Grâce à l’énorme appétit de cette génération en capacité de traitement et son avidité en termes d’informations, la 5G contribuera à ouvrir la porte aux idées pour les services cloud mobiles, exclus sous les anciennes époques de connectivité.

La 5G promet de faciliter la diffusion des services de cloud computing dans les zones difficiles d’accès, passant d’une latence importante à des vitesses de plusieurs giga-octets par seconde. Cela amènera automatiquement plus d’adhérents à bord du paysage des applications cloud, et donnera aux entreprises des zones rurales un bon coup de main, en favorisant la dispersion de la population, car avec la 5G, tout peut se faire de loin, l’emplacement importe peu.

L’émergence de plans de connectivité compétitifs

La capacité et la flexibilité étant disproportionnellement plus grandes est un paramètre inhérent à la 5G.  Fusionnés aux prouesses du cloud computing, cette dernière fera gagner aux opérateurs réseaux un avantage concurrentiel qui était inenvisageable auparavant. En se basant sur l’amélioration des services plutôt que la diminution des plans de tarification, notamment en ce qui concerne la concurrence des services offerts par le Cloud, cette nouvelle gamme de services renforcera les fonctionnalités innovantes de l’IoT et du cloud, et accentuera la prolifération d’applications Cloud natives innovantes.

De ce fait, l’impact possible de la 5G sur le cloud pourrait bien soutenir la création de stratégies numériques pérennes et à succès garanti.

Que craint-on donc pour la survie du Cloud ?  

Les craintes pour les services cloud quant à l’arrivée de la 5G sont cependant compréhensibles. Avec la phase initiale du déploiement de la nouvelle génération qui démarre, les entreprises se trouvent dans l’intérêt d’identifier les stratégies qui pourraient les aider à atteindre leurs objectifs futurs. Dans la conjoncture actuelle, la plupart de ces entreprises considèrent peu sage, la décision de migrer complètement vers des solutions intégrales d’informatique en nuage, du moins jusqu’à ce que les horizons de la 5G s’éclaircissent. La raison derrière cette mise en garde revient à la possibilité d’annihilation complète du nuage comme support de la cinquième génération. Avec ses vitesses fulgurantes, cette dernière pourrait potentiellement éliminer le besoin de stockage nuagique, en favorisant l’Edge computing à la place du Cloud.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !