Aimez MaChronique !



choix du savon pour les peaux allergiques

Le choix du savon pour les peaux allergiques

Partagez cet article !

Le savon est l’un des allergènes cutanés potentiels les plus redoutés. Si de nombreux dermatologues conseillent le savon sans savon pour les peaux allergiques, d’autres préconisent les produits surgras ou du savon à fabriquer soi-même à la maison.

Le savon sans savon : que des propriétés bienfaitrices ?

Le savon sans savon lave et nettoie comme tous les produits d’hygiène classiques, sauf que son pH légèrement acide est plus proche de la peau. Exempt de détergent, ce produit de soin d’un nouveau genre est formulé à base de tensio-actifs de synthèse doux très plébiscités dans le slow cosmétique pour nettoyer une peau eczémateuse ou allergique. Le savon sans savon se présente la plupart du temps sous la forme d’un pain dermatologique. Il est donc très pauvre en agents additifs, mais n’est pas conseillé pour toutes les peaux allergiques. Les tensio-actifs non naturels contenus dans ce type de produit ne sont pas toujours bien tolérés.

Il convient donc de bien lire l’étiquette sur laquelle ces tensio-actifs sont toujours mentionnés en haut de la liste. Il peut s’agir de composants dérivés du sucre identifiés par « Glucoside » ou « Decyl Glucoside » ou de tensio-actifs tirés du glutamate, de l’acide animé non toléré par de nombreuses personnes. L’allergie se manifeste par l’apparition de plaques rouges sur le torse ou sur le visage accompagnées de malaises, de nausées ou de maux de tête dans les cas les plus graves.

Le savon surgras : bon pour les peaux allergiques ?

Le savon surgras pallie l’effet desséchant et décapant des détergents par son important taux d’agents graissants, des corps gras la plupart du temps : des beurres végétaux, des huiles, etc. Ces corps gras ne sont pas saponifiés, un caractère également indiqué par l’expression « saponifié à froid ». Ils ne sont ni chauffés ni dénaturés pour conserver leurs bienfaits protecteurs naturels. Au-delà de son complexe de lipides, le savon surgras contient aussi de la glycérine végétale qui apaise la peau sensible et allergique. Ce type de produit étant une réelle tendance, il se retrouve partout sur Internet, mais également dans certaines boutiques spécialisées dans les savons à base de recette cosmétique fait maison.

Peaux allergiques : quels savons naturels fabriquer chez soi ?

La méthode artisanale de fabrication de savons chez soi est le meilleur moyen pour profiter d’un produit naturel et dont les ingrédients sont peu nombreux. Au-delà du mélange d’huiles végétales et de soude caustique, les ingrédients de base, le savon DIY peut également associer du miel, de la cire d’abeille, de la propolis, etc.

Les huiles essentielles qui peuvent être employées pour parfumer le savon sont à utiliser avec parcimonie. Étant très concentrées en principes actifs, elles peuvent être dangereuses pour les peaux fragiles et surtout allergiques. Avant d’opter pour une huile essentielle si besoin, il faut faire un test de tolérance en versant quelques gouttes sur le creux du coude et attendre une éventuelle réaction dans les 24 heures. Un savon naturel fabriqué à la maison peut également contenir du lait, notamment le lait d’ânesse reconnu pour ses vertus revitalisantes sur la peau.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !