La tonte de la pelouse, gazon court ou long?

Partagez cet article !

La tonte de la pelouse.
La tonte est la pratique culturale la plus importante à la pelouse pour être dense et en santé. Une tonte pratiquée selon les normes de hauteur favorise une production adéquate d’hormones stimulant les bourgeons axillaires pour augmenter le tallage et la densité de la pelouse. Pourtant, la tonte n’est pas toujours adéquate. Voici des suggestions pour améliorer la qualité de tonte.

Des Livres pour Changer de Vie !




D’abord, les lames de la tondeuse doivent être bien aiguisées pour ne pas déchirer le feuillage. Si la pelouse est en santé, tondre FRÉQUEMMENT à une hauteur finale de 4 à 5 cm (1,6-2 pouces) au printemps et à l’automne et de 5 à 7 cm (2-2,8 pouces) en été. Généralement, la profondeur des racines est proportionnelle à la hauteur de tonte. Une tonte rase rend votre pelouse vulnérable à la sécheresse, aux maladies, aux insectes et aux dommages causés par le piétinement. Il ne faut pas tondre la pelouse lorsqu’elle est humide pour minimiser le compactage du sol. Tondre la pelouse dans un sens perpendiculaire à celui de la tonte précédente. La tonte de finition n’est pas à négliger. Elle est constituée de l’entretien des bordures, de la coupe du feuillage le long des murs, des clôtures et des végétaux d’ornement. Le feuillage du long des bordures doit être tondu à la même hauteur que la pelouse.

Aimez-vous ce texte ?

Partagez cet article !

Laisser un commentaire