Aimez MaChronique !



Comportement Animal / Charme et séduction chez l’orang-outan en milieu naturel / Comportement et choix de la femelle

Partagez cet article !

Comportement Animal / Charme et séduction chez l’orang-outan en milieu naturel / Comportement et choix de la femelle

 

Charme et séduction ne sont pas le propre d’Homo Sapiens.  Qu’on se le dise!  Lorsque le temps de se reproduire est venu, les femelles orangs-outans font un choix.  Attention, les goûts de ces demoiselles ne sont pas à discuter…et, bien que la notion de beauté soit inexistante chez les animaux, certains critères de charme et de séduction jouent un rôle prépondérant pour le choix du partenaire.  C’est ce que nous verrons ici, brièvement, chez l’orang-outan. 

De sa lointaine forêt indonésienne, tout en cueillant quelques fruits en guise de petit déjeuner, demoiselle orang-outan fait son choix.  Qui est l’heureux élu?  Pourquoi l’a-t-elle choisi  »Lui » ? Après tout, d’autres prétendants se pointent à l’horizon…Mais, celui-ci a quelque chose de différent.  Tout d’abord, il lui a fait part de sa présence en poussant un long cri qui est plus puissant que celui des autres mâles des environs, ce qui, par ailleurs, les a tous éloigné.   Il attire ainsi son attention et bien qu’elle ne l’ait pas encore vue physiquement elle ressent déjà la puissance et la force de ce mâle.  Ensuite, elle le voit: coup de foudre!  Un mâle dont la taille corporelle est impressionnante, sa bouche entrouverte laisse percevoir d’énormes canines, ses disques faciaux sont bien développés et symétriques…C’est  »Lui »

Comment peut-on expliquer le choix de la femelle?  Quels sont les traits de caratère du mâle qui séduisent la femelle ?  En fait, la théorie de la sélection sexuelle (forme particulière de la théorie de la sélection naturelle) nous permet de comprendre qu’il y a une sélection qui s’effectue au niveau des traits de caractère qui sont impliqués dans la compétition pour l’accès aux partenaires.  Ainsi, la femelle exerce son choix en fonction, non pas du charme du mâle, mais bien en fonction de traits de caractère spécifique qui lui assure que ce mâle possède les meilleurs gènes pour assurer son propre succès reproducteur. 

Ces traits de caractère sont des traits sexuels secondaires puisqu’ils ne sont pas essentiels à la reproduction.  Le dimorphisme sexuel (différences morphologiques entre les sexes) des orangs-outans est lié à la compétition mâle-mâle pour les femelles.  Le mâle dont les traits de caractère spécifique (reliés au dimorphisme) sont plus développés sera davantage choisi. 

Par conséquent, la taille corporelle, la grosseur et symétrie des disques faciaux ainsi que  la grosseur des canines sont des critères de choix pour la femelle orang-outan.   Le séducteur de ces dames par excellence !

Johanne Leclerc

Pour me rejoindre: johanneleclerc@bienetre-animal.com

                                      Cliquez sur la photo pour en savoir plus…

Site web: www.bienetre-animal.com

Site web: www.comportement-animal.com

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !