TECHNIQUE DE GOLF…LA POSITION DES PIEDS

Partagez cet article !

Salut à tous,

 Il y a quelques jours, j’ai participé à un tournoi amical (corporatif) de golf avec des relations d’affaire. Je tiens à préciser, ici, que ce genre d’évènement se veut amical avant tout et que pour plusieurs personnes, il s’agit là d’une activité permettant d’évacuer le trop plein de pression professionnelle qu’elles subissent.

Beaucoup de joueurs apportent sur le terrain des liquides qu’on sert habituellement dans d’autres endroits.Ceci a eu pour résultat que la position des pieds de plusieurs étaient un peu bizarre et ressemblaient parfois à des pas de dance difficilles à identifier. De valse au 2ième trou,ils s’étaient métamorphosés en rock’n roll au 12ième trou. Ceci m’a inspiré une petite leçon de golf, condensé, sur la position des pieds

Si vous ne placez pas vos pieds correctement, vous ne pourrez pas vous attendre à maintenir votre équilibre et exécuter votre élan de façon constante.

 Regardons d’abord cette position des pieds.

 Allons directement au but et dissipons une fausse idée à l’égard des pieds dans la prise de position. La majorité des gens croit que les pieds et les orteils doivent être dirigés parallèlement vers la balle. C’est tout simplement faux. Si vous le faites, les muscles de vos jambes gêneront votre rotation. Vous limiterez la puissance que cette rotation pourrait produire avant même d’avoir bougé un muscle.

 Le Diagramme 1 illustre cette position des pieds.

 Regardez maintenant droit devant vous et simulez votre élan. Avant même que votre torse ait complété, ne serait-ce que quarante-cinq degrés, vous ressentirez vos muscles se tendre à l’arrière de la jambe avant. Vos muscles gêneront votre rotation. La position parallèle de vos pieds limite la création et le déclenchement de votre force de frappe et vous êtes en mesure de le ressentir!

Des Livres pour Changer de Vie !




 À présent, regardez le Diagramme 2 qui illustre une façon mieux appropriée de positionner les pieds.

  Debout, jambes écartées de façon normale, imaginez que vous êtes sur une horloge et qu’une ligne entre vos pieds pointe à 12 heures. Placez le pied avant, de sorte que les orteils pointent à 11 heures et dirigez les orteils du pied arrière vers 1 heure. Simulez votre élan à nouveau.

 Voilà, le tiraillement des muscles de vos jambes s’est dissipé. Aucune entrave à votre rotation, au déclenchement de vos forces ou au transfert de votre poids. C’est simple et efficace!

Vous comprenez maintenant pourquoi la position des pieds est importante pour un golfeur?

 Cette fois, regardons L’ÉCART de votre position de golf.

 Ce n’est qu’une fois que l’on maîtrise les principes de base du contact et de la rotation que nous entreprenons le réglage de l’écart et du positionnement de la balle. Donc, si vous êtes relativement nouveau comme golfeur, je suggère de vous en tenir à ce que nous venons de voir pour le moment.

 Pour ceux d’entre-vous qui réussissent régulièrement de bons contacts, j’aimerais souligner le fait que, selon le bâton sélectionné, la distance entre vos pieds (l’écart de votre position), de même que la position de ceux-ci avec la balle, a un impact sur plusieurs caractéristiques de votre élan; équilibre, trajectoire du bâton, envol, etc.

 Vous utiliserez l’écartement le plus large avec vos bois; approximativement la largeur de vos épaules ou, encore, la longueur d’un pas normal. Avec les fers longs, rapprochez légèrement les pieds. Si vous utilisez un fer court, nécessitant un arc plus étroit, rapprochez vos pieds d’environ la moitié de la distance utilisée

 Le Diagramme 3 vous aidera à saisir ce concept.

 Parlons maintenant de la position relative des pieds avec la balle.

 La position favorisée par plusieurs professionnels, est celle d’une balle alignée sur l’intérieur du talon avant, sans se soucier du bâton utilisé. Seules la largeur de l’écart et la distance de la balle varient (selon le bâton comme nous l’avons vu dans un précédent article).

Aimez-vous ce texte ?

Lorsque vous jouez avec un bois, les pieds sont placés de sorte que la balle est à l’intérieur du talon gauche. Au fur et à mesure que l’écart et la longueur des bâtons diminuent, les pieds se positionnent de façon à ce que la balle se déplace vers l’arrière jusqu’à ce qu’elle se trouve, avec les fers courts, au centre de votre position. 

Le Diagramme 4 illustre cette technique

 Cela pourra sembler un peu nébuleux, mais pour les joueurs moins expérimentés, nous recommandons, et enseignons même, un scénario beaucoup plus complexe où varient, non seulement la largeur de l’écart, mais aussi le point où la balle se situe dans l’empattement

 Dans ce cas, pourquoi tous les joueurs n’adoptent-ils pas une posture, en apparence simple, d’une seule position de balle. Bien, quoique ceci semble simple à maîtriser, cela pourrait devenir la source d’erreurs graves si vous n’êtes pas attentif. Premièrement, avec une balle placée à l’avant, il est facile, en prenant position, d’ouvrir les épaules vers la trajectoire anticipée de la balle. Votre élan coupera la balle lors de l’impact et mettra le crochet extérieur à l’ordre du jour. Non recommandé!

 Deuxièmement, plusieurs golfeurs ont de la difficulté à déplacer le bas du corps avec coordination et contrôle durant l’élan. La partie supérieure du corps de ces joueurs est dominante. Les golfeurs professionnels ont appris à surmonter cela et obtiennent, en dirigeant la base de leur élan vers l’avant, un vif contact sur la balle quoique, utilisant un fer court et une balle en position relativement avancée.

 Finalement, un professionnel peut aligner une balle sur le pied avant et maintenir, tout de même, la tête au centre de l’axe de rotation. Les golfeurs moins expérimentés auront tendance à déplacer le corps vers l’avant afin de positionner la tête à hauteur de la balle et réduiront ainsi leur stabilité.

PRATIQUEZ ÇA ET À LA PROCHAINE !!!

CHRISTIAN

Partagez cet article !