10 conseils pour choisir votre literie

10 conseils pour choisir votre literie

Partagez cet article !

La qualité de votre sommeil dépend fortement de celle de votre literie. L’être humain passant environ le tiers de sa vie à dormir, doit pouvoir le faire dans de bonnes conditions. C’est pourquoi le choix de sa literie ne doit pas se faire au hasard. À noter que le choix d’un matelas non adapté pourrait avoir des inconvénients sur la santé. Voici dix conseils qui vous permettront de bien choisir votre matelas pour bénéficier d’un confort optimal.

Vérifiez la technologie du matelas

À l’achat de votre nouveau matelas, le premier point à considérer est sa technologie de fabrication. Très importante, elle détermine grandement le confort de couchage du dormeur. S’il est utile de faire attention à la technologie du matelas, c’est également parce que ce choix est assez subjectif. Dans ce registre, plusieurs types de couchage sont proposés. Il s’agit notamment du meilleur matelas mémoire de forme, en latex, à ressorts et à mousse.

Conçue à base d’une mousse viscoélastique, la couchette à mémoire de forme peut garnir tout type de matelas. Thermosensible, il s’adapte à toutes les morphologies en réagissant à la chaleur du corps. Par ailleurs, son indépendance de couchage est également très appréciée. Après un changement de position la mousse retrouve sa forme initiale et conserve ainsi votre confort.

Une bonne densité pour plus de confort

En vous couchant sur votre matelas, la première sensation que vous recherchez est un bon accueil. Pour cela, il est essentiel que votre matelas présente la densité adéquate. Ainsi, pour un poids léger une densité de 25 à 30 kg/m3 ferait l’affaire. Pour un soutien souple une densité de 65 kg/m3 à 75 kg/m3 est à prioriser. Enfin pour un couchage ferme, vous pouvez choisir une densité située entre 75 kg/m3 à 80 kg/m3.

Le maintien du matelas

Souvent confondu avec la densité, le maintien du matelas correspond à sa résistance. Lorsque vous êtes couché, il importe que votre couche s’affaisse le moins possible. À défaut, votre colonne ne sera pas bien maintenue et cela favorisera l’apparition de douleurs dorso-lombaires.

Vérifiez l’épaisseur

Loin d’être banale, l’épaisseur joue un rôle important pour le confort des dormeurs. Elle détermine le maintien et le soutien qu’offre le matelas et se choisit en tenant compte de votre corpulence. De plus, un matelas épais retient moins l’humidité et favorise l’aération. Pour un couchage qui s’utilise au quotidien vous pouvez opter pour une épaisseur de 15 à 18 cm. Si vous êtes une personne en surpoids, privilégiez une épaisseur de 25 cm.

Examinez le garnissage

Élément indéniable de confort, le garnissage conditionne l’accueil et permet de réguler la température durant le sommeil. En termes de garnissage, vous aurez le choix entre des matières synthétiques ou naturelles. Si vous transpirez beaucoup ou avez une peau sensible, préférez les fibres naturelles. Cependant, ce type de garnissage est bien plus coûteux qu’un garnissage synthétique.

Réduisez les risques d’allergies

Généralement, les matelas constituent un milieu adéquat pour le développement des bactéries et acariens. Afin d’éviter cela, il est recommandé d’avoir une couchette offrant une bonne ventilation. Ce faisant, l’air circulera mieux et l’humidité ne pourra s’y accumuler. Aussi, certaines matières comme le latex sont hypoallergéniques. Elles sont indiquées si vous souffrez d’asthme, d’allergies ou d’autres problèmes de peaux.

La taille du matelas

Tout comme l’épaisseur, la taille du matelas contribue au confort du dormeur. Pour bien la choisir, considérez votre gabarit ainsi que celui de votre conjoint. En effet, dormir à l’étroit ne favorise pas le confort. Ainsi, vous avez le choix entre des tailles allant de 140 cm à 200 cm. Toutefois, le choix doit aussi tenir compte de l’espace de votre chambre.

L’indépendance de couchage

Si vous dormez en couple, l’indépendance de couchage est un critère essentiel à considérer. En effet, les mouvements de votre partenaire peuvent perturber votre sommeil. Afin d’éviter ces désagréments, optez pour un matelas offrant une bonne indépendance de couchage.

Changez votre sommier

Tout comme le matelas, le sommier est un élément indispensable de la literie. En réalité, il contribue au tiers du confort qu’offre le matelas en amortissant les mouvements. Remplacer votre sommier simultanément que le matelas vous apportera un meilleur soutien. Aussi, vous devrez choisir votre sommier en fonction de la taille de votre couche.

Testez votre matelas

L’achat d’un matelas est un investissement à long terme. Afin de confirmer le choix de votre literie, il convient de l’essayer. Allongez-vous et adoptez vos positions de couchage habituelles. Si possible, faites ce test en compagnie de votre conjoint.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !