Test du fumigène : ce qu’il faut retenir

Test du fumigène : ce qu’il faut retenir

Partagez cet article !

Vous voulez réaliser un ramonage de votre cheminée, mais vous avez peur d’intervenir au mauvais moment. Notez que vous pouvez faire un petit test pour voir si l’opération est primordiale ou pas. En effet, il suffit de réaliser un test du fumigène pour avoir la conscience tranquille. Les points suivants vous apporteront plus de précisions sur ce type de réalisation.

Un test pour assurer l’étanchéité de votre conduit

Avant d’aller plus loin, vous devez savoir qu’un test de fumigène est un bon moyen de vérifier l’étanchéité de votre conduit. Ce dernier doit être parfaitement étanche surtout s’il n’est pas tubé. Il ne devrait présenter aucune fissure pendant de longues années. Notez en outre qu’il peut être difficile de déterminer l’état de votre conduit. Il est ainsi conseillé de solliciter une entreprise de ramonage de cheminée expérimentée pour réaliser les choses correctement. Elle fera aussi le test à votre place.

L’importance de l’étanchéité d’un conduit de cheminée

Un conduit de cheminée étanche ne garantit aucun risque d’intoxication. La norme de celui-ci ne peut être validée qu’après avoir réalisé le test. Vous pouvez faire appel à cette entreprise de ramonage de cheminée dans les Pyrénées Orientales  qui est experte dans ce domaine pour le réaliser si vous ne savez pas comment faire. Le plus important est d’assurer la qualité et la sécurité de votre chauffage au bois. À noter que l’opération peut aussi toucher les systèmes d’aération ainsi que la gaine de ventilation de votre habitation.

À quel moment réaliser un test de conduit ?

Un test de fumigène peut s’avérer incontournable après un incendie, peu importe son étendue. Vous devez aussi passer par cette étape si la cheminée n’a pas été utilisée pendant une longue période. Vous pouvez par exemple le faire en début d’hiver. L’intervention peut en outre s’avérer indispensable après la réalisation d’un tubage. En tout cas, il faut contacter un professionnel pour réaliser l’opération.

Le fonctionnement du test

Comme son nom l’indique, ce type de test consiste à diffuser des fumées à l’intérieur de la cheminée. Il faut intervenir comme si vous allumez un feu de chauffage. Cela devrait suffire pour déterminer la présence de fuites à l’intérieur du conduit. Les fumées produites doivent être aromatisées et colorées. Cela facilitera le repérage olfactif et visuel en cas de fuites dans la cheminée. Vous ne risquerez pas non plus d’avoir un mauvais résultat pendant le test.

Préparez bien la réalisation de votre test

Il convient de bien préparer le test pour éviter les mauvaises surprises. Pensez de ce fait à ramoner le conduit avant de faire quoi que ce soit. Il faudra aussi obstruer le haut et le bas du canal tout en vérifiant bien son état. Pensez en outre à ajouter le fumigène depuis la partie haute avant de la boucher. En tout cas, la quantité de produits à utiliser va dépendre de la taille du chauffage y compris l’évacuation de la fumée.

Que faire si le résultat du test est positif ?

Le test fumigène peut couter autour de 100 € pour une durée de 2 h. Vous n’avez rien à craindre pour votre cheminée si le résultat est négatif. Vous recevrez même un certificat de conformité sans oublier la garantie dans ce genre de situation. Vous devez en outre réparer la construction au plus vite si vous obtenez une conclusion positive.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !