Aimez MaChronique !



Voyage de découverte au cœur des merveilles sous-marines de la Polynésie

Partagez cet article !

La Polynésie a toujours été l’une des destinations les plus appréciées des passionnés de sports nautiques. Cette contrée accueille d’ailleurs actuellement la fameuse Hawaiki nui va’a, une compétition internationale de pirogues qui se déroule chaque année dans l’archipel des îles Sous-le-Vent. Pour les vacanciers, les excursions en mer se compléteront par la découverte des fonds marins qui font aussi le charme des plus belles îles de l’Océanie.

Randonnée palmée à Tahiti

Véritable petit paradis perdu au milieu de l’océan pacifique, Tahiti fait rêver les vacanciers avec ses quelque 1000 km² de merveilles et de paysages pittoresques. Les visiteurs seront tout de suite éblouis par le décor naturel des stations balnéaires de l’île. Le voyage en Polynésie prendra la direction du port de Papeete, la capitale. C’est là que les amateurs de randonnées palmées vont s’embarquer dans un bateau pour partir à la découverte des sites de plongée de Tahiti réputé comme l’un des plus beaux du pays. Les spots sont généralement situés entre les communes d’Arue et de Punaauia. Il en existe plus d’une vingtaine. Les plus conseillés sont ceux qui se trouvent dans les lagons.

Pour les plus expérimentés, certains sites présentent de magnifiques épaves qui rendront le périple encore plus palpitant. Les touristes accèderont tout d’abord le récif sous-marin. En avançant un peu plus en profondeur, on commence à apercevoir quelques spécimens de la petite faune corallienne de l’île. Les habitués remarqueront certainement que la visibilité et la situation du courant sont meilleures de ce côté-ci de l’Océanie en raison de la qualité de la mer. En allant encore plus loin, les passionnés croiseront quelques pélagiques. Les carangues arc-en-ciel, les dauphins et les requins-citron sont les plus répandus. Les épaves, quant à elles, sont devenues des refuges insoupçonnés pour les raies mantas et les nudibranches.

Séjour de plongée sur l’archipel des Tuamotu

Riche de ses 76 atolls, l’archipel des Tuamotu constitue une vaste partie de la Polynésie. Les îles sont séparées par quelques étendues d’eau qui s’apparentent à de véritables aquariums naturels qui font de cette région une destination de prédilection pour le snorkelling et les aventures en apnée. L’atoll de Rangiroa et ses centres de plongée sont les premières adresses suggérées aux vacanciers. Le plus simple serait de s’offrir un séjour dans l’un des somptueux hôtels de la localité. Les activités seront incluses dans les offres des établissements. Mais on peut tout aussi bien réserver un bateau depuis Tahiti et rejoindre directement les sites.

La qualité des spots repose sur le fait que les îles ne présentent pas de grandes distances entre elles. Cette situation permet au récif corallien de mieux se former dans le lagon. Les passionnés auront le temps de le constater. Rien qu’à 5 mètres de profondeur, on peut déjà avoir un aperçu de la beauté sous-marine de l’archipel. Deux principales passes sont conseillées aux vacanciers. Celle de Tiputa emmènera les visiteurs dans la région des squales où ils auront l’occasion de nager en compagnie des requins gris et des dauphins. Celle d’Avatoru conviendra mieux aux plus habitués des longues séances avec les requins de récifs.

Le petit atoll de Fakarava est une autre option disponible dans l’archipel des Tuamotu. Les paysages et faunes sous-marins de ces groupes d’île leur ont valu le statut de réserve de Biosphère de l’UNESCO. Le parcours est accessible à tous les niveaux de plongeurs. La passe de Tetamanu, au sud, est la meilleure section de cette destination de plongée. Ici, les randonnées palmées sont praticables à n’importe quelle saison. Les conditions météorologiques, et donc la visibilité, sont surtout plus intéressantes durant la période qui va d’avril à novembre. En plus des paysages des récifs coralliens, les vacanciers apprécieront surement la compagnie des mérous, des barracudas ou encore des requins à pointes blanches (à une certaine distance de la côte).

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !