Aimez MaChronique !



VACANCES : ÊTES-VOUS CAPABLE DE VOUS REPOSER, PIRE DE NE RIEN FAIRE ?!

Partagez cet article !

VACANCES : ÊTES-VOUS CAPABLE DE VOUS REPOSER, PIRE DE NE RIEN FAIRE ?!

Vous ne bipez pas, quand vous avez besoin de recharger les batteries, comme le fait votre portable (cellulaire) ou tout autre appareil électrique. Pourtant, vous recevez toutes sortes de signaux, envoyés par votre corps, vous indiquant que vous avez (sérieusement !) besoin de repos. Mais vous ne les écoutez pas. Multipliant les efforts pour suivre le train d’enfer que vous vous imposez, prétextant que vous n’avez pas le choix, vous dormez peu, pensant que c’est une perte de temps ou frappé d’insomnie, vous avalez des somnifères pour vous endormir, buvez du café ou autres produits excitants pour vous réveiller et un beau jour la machine (votre corps !) vous lâche. Vous ne dormez pas (la fatigue est l’ennemie du moral), vous vous alimentez mal (perte d’énergie, surpoids), vous ne prenez pas soin de vous, parfois trop des autres et arrivent les vacances : enfin ! Mais allez-vous vous reposer pour autant ?…

Pour la plupart d’entre vous, se reposer, ne rien faire est relié à un sentiment de culpabilité. Ne serait-ce que rentrer chez vous le soir et vous asseoir dans votre fauteuil préféré, juste pour décompresser est interdit : vous avez tellement de choses à faire que l’inactivité devient un péché ! Nombreux sont mes clients m’avouant qu’il leur est impossible de rester assis dans un canapé, à ne rien faire. Que ce soit pour bavarder ou regarder la télévision, écouter de la musique ou simplement regarder par la baie vitrée les beautés de la nature, ils ont des puces dans le pantalon et un fort sentiment de culpabilité qui les pousse à bouger. Bien sûr, il y a aussi les hyperactifs qui, eux, n’ont pas la possibilité de se poser, car ce n’est pas une question de croyance ou de culpabilité (quoi que…), mais bien un trouble du comportement.

Vos parents, quand vous étiez petit, vous reprochaient de rester sans rien faire, brimant votre vie d’enfant et vos amusements au bénéfice de tâches à accomplir, de corvées qui remplissaient vos journées. Pas de place pour jouer, flâner, découvrir. C’est important de faire comprendre à votre progéniture que c’est une bonne chose que participer au confort de la maisonnée, mais en lui laissant l’espace pour s’amuser et profiter de la vie. Nombreux sont ceux ayant eu des parents qui les ont « utilisés » rapidement pour assouplir leur propre vie, petits esclaves bien dressés et obéissants. Du coup, quand vous vous posez dans un fauteuil, vous entendez la vie de votre père/mère vous dire « Bouge-toi, fainéant, au lieu de bailler aux corneilles ! » et encore, je vous livre la version littéraire, car les mots sont habituellement bien plus violents…

Pourquoi continuer à donner raison à vos « matons » ? Vous êtes libre de vous-même : donnez-vous la permission de vous poser le temps nécessaire pour vous reposer, apprécier un film, une vue, une conversation, une musique. Il y a un temps pour agir et un temps pour profiter. J’aime le comique qui dit « j’écoute pousser mes cheveux » et bien moi, je suis capable de regarder pousser mon gazon ! Assise dehors, je contemple la nature qui entoure ma maison, à St-Jean-de-Matha, et je prends juste conscience de toute cette beauté environnante. Je prends conscience aussi que je vis, que je respire, de tout ce que j’ai de beau dans ma vie et j’en jouis, dans le moment présent. Mais pour réussir à faire ça, il faut prendre le temps, ce dont vous êtes parfois incapable : vous ne prenez pas le temps, vous courez après ! Et quand arrivent les vacances, vous êtes épuisé. Là encore, pas question de passer cette période sans rien faire, car ce serait la gâcher en ne faisant rien. Donc, vous allez vous organiser une liste de travaux à effectuer à la maison, toutes sortes de réparations, du ménage en grand, tout ce que vous n’avez pas le temps de faire quand vous travaillez et qui n’a rien de plaisant ! Ou encore, au lieu de choisir un lieu de vacances où vous lézarderez au soleil, pour recharger les batteries, vous irez faire un trekking ou un voyage commando, minuté, pendant lequel vous visiterez la moitié d’un pays étranger au pas de course !

Et fier de vous, vous annoncez à qui veut l’entendre : « Moi, je ne suis pas capable de rester sans rien faire« , recherchant l’approbation des autres, comme vous recherchiez celle de vos parents, vieux réflexe d’enfant… Eh bien pour moi, ce n’est pas signe d’équilibre que courir tout le temps après le temps, sans jamais le rattraper. D’autant que parfois, c’est pour combler votre vide : vous vous étourdissez, terrifié d’être seul avec vous-même à ne rien faire, que penser… Trop peur du bilan qui en ressortirait… Le secret, c’est de prévoir des aires de repos dans votre emploi du temps, comme sur l’autoroute, afin de vous reposer avant d’être fatigué. Car, quand la fatigue vous surprend, c’est sur la bande d’arrêt d’urgence que vous finissez. Dans mon agenda, et c’est également ce que je recommande à mes clients en coaching, je prévois toujours les aires de repos à l’avance, connaissant mes déplacements et diverses activités. Je prends le temps de me reposer, avant d’être fatiguée. L’objectif est de garder vos batteries bien chargées et non de les décharger complètement, espérant les recharger pendant les vacances, que vous passez à dormir ou à essayer de réunir le peu d’énergie qui vous reste, pour faire une ou deux activités. Donc, vous dormez pendant toutes les vacances, à bout de souffle, et quand l’énergie revient, vous repartez travailler.

Quelques conseils :

Quand vous avez des enfants, faites-les garder une semaine pour une escapade en amoureux et du repos bien mérité.

Organisez votre agenda à l’avance en décidant des périodes de repos et respectez-les !

Soyez plus souple si certaines tâches n’ont pas été effectuées (comme les tâches ménagères), vous les ferez demain ou le week-end prochain. Quand vous aurez assez d’énergie. Dès que vous en manquez, reposez-vous.

Entraînez-vous à ne rien faire, quand vous en êtes incapable : posez-vous sur un fauteuil et appréciez. Autorisez-vous à vous reposer.

Accordez-vous des week-ends où vous n’avez rien à faire et laissez la place à l’imprévu, au lieu d’avoir peur de vous ennuyer.

Quand vous organisez un voyage, prévoyez d’avoir le temps de vous reposer sur place : une petite journée ou deux à ne rien faire sur la plage ou le bord de la piscine est une bonne chose aussi.

Écoutez votre corps, il vous dira quand vous tirez trop sur la corde :  souvenez-vous de préserver un bon niveau d’énergie et si, parfois, vous devez mettre un gros coup de collier, prévoyez du repos après.

Personnellement, c’est ainsi que je fonctionne : je m’organise pour avoir des temps de repos après mes déplacements, mais également avant, pour arriver avec un maximum d’énergie. Je prends soin de moi comme si j’étais une sportive de haut niveau, pour être en forme constamment pour mes clients. Et je prends souvent des journées où je ne fais rien : pas de projet, pas de tâches à faire, je vois défiler la journée en me promenant en forêt, en observant la nature, en lisant, écoutant de la musique, en faisant de petites et simples choses et en me reposant autant la tête que le corps. Et je profite de mes vacances, car en activité ou en repos, je gère mon niveau d’énergie en permanence. Vous êtes adulte, il est grand temps que vous appreniez à prendre soin de vous et de votre corps : ‘mens sana in corpore sano’ (un esprit sain dans un corps sain). Le massage est également une belle façon de vous détendre. Si vous ne prenez pas soin de vous, personne ne le fera à votre place et vous êtes le seul à savoir où en est votre niveau d’énergie. Donc, à vous de recharger les batteries et les maintenir à un bon niveau, sinon, le burnout et la dépression vous guetteront. Et croyez-moi, pour l’avoir vécu, quand vos batteries sont totalement déchargées, que vous êtes à genoux sur le sol et que vous ne réussissez même plus à respirer sans effort, ça va être très long à recharger ! Est-ce utile de vous rendre jusque-là ? Prenez grand soin de vous et, puisque nous sommes en juin, passez de très belles vacances !

Pascale Piquet sera à Paris du 24 juin 2013 au 4 juillet 2013 : si vous souhaitez faire un coaching, tous les détails sur le site : http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php.

Nouveau ! Lisez le e-book « Pourquoi récupérer son ex, là est la question. Comment survivre à une rupture, là sont les réponses ! » : http://www.pascalepiquet.com/pourquoi-recuperer-son-ex.php

Écoutez Pascale Piquet, chaque mercredi à la radio :


95.7 FM au Saguenay-Lac-St-Jean : Écoutez la chronique décapante de Pascale Piquet avec la complicité de John Ferguson et son équipe, tous les mercredis à 16h15 ! Écoute en direct : www.saguenay.radiox.com/accueil


94.1 FM à Sept-Îles : Écoutez le trio détonnant David Tancrède, Valérie & Pascale Piquet, tous les mercredis à 16h40 ! Écoute en direct : www.le941.com

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

Prenez une dose de bonne humeur : suivez Pascale Piquet sur Twitter www.twitter.com/pascalepiquet

FACEBOOK : page professionnelle « Pascale Piquet »

Et lisez la chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?