Aimez MaChronique !



Sites de rencontres : l’amour se commande-t-il en ligne ?

Partagez cet article !

Je souris quand un client, ou une cliente, panique parce qu’il revient sur le marché des célibataires, à nouveau cœur à prendre. D’abord, quand il m’annonce qu’il est seul, je réponds immédiatement : « Vous n’êtes pas seul, vous êtes libre et célibataire ! ». Ensuite, on croirait Robinson Crusoé arrivant sur une île déserte : comme s’il était le seul célibataire sur Terre ! Vous êtes, nous sommes des milliers ! Je vous rappelle que c’est un des marchés les plus lucratifs pour les sites de rencontres.

Pouvez-vous trouver votre idéal par Internet ? Je vous répondrai que ce que vous croyez existe : si vous croyez en Dieu, il existe et si vous n’y croyez pas, il n’existe pas. Si vous êtes persuadé que vous allez rencontrer la bonne personne par ce biais, il y a de fortes chances que ce soit vrai. Des couples équilibrés se sont formés parce que les deux étaient… équilibrés ! Des couples de névrosés se sont formés aussi. Ce que je suis en train de vous dire, c’est que le fait de recruter sur Internet ne vous rend pas plus équilibré ou déséquilibré : vous restez ce que vous êtes. Parce que même par le web, les adeptes de Tarzan se choisissent immanquablement. Mais souvent, ils maquillent la vérité. Alors une personne équilibrée à plus de mal à distinguer le faux du vrai, jusqu’à la rencontre.

Donc, si vous passez l’épreuve de la fiche que vous remplissez avec succès parce qu’elle attire du monde, il va falloir que votre ramage se rapporte à votre plumage, comme l’écrivait si bien Jean de la Fontaine. Vous avez tendance à vous décrire tel que vous voudriez être et non tel que vous êtes réellement : c’est plus aguichant. Voilà déjà un décalage qui brouille les cartes. Et vous allez attirer quelqu’un qui décrit ce qu’il voudrait être aussi. Je passe sur les photos que vous proposez à côté de votre fiche : vous choisissez la plus belle ! Je me suis fait avoir une fois, faisant jurer à ce très bel homme que j’allais rencontrer que c’était bien lui sur l’image qu’il m’avait envoyée. C’était bien lui… mais 10 ans plus tôt ! Si ses cheveux s’étaient enfuis, ses abdos, eux avaient préféré se réfugier sous une épaisse couche de graisse. Et, comme dit un de mes amis « qui prend du tambour perd de la baguette » ! Je suis très confortable avec les hommes bedonnants et chauves… quand ils ne me font pas perdre mon temps en me faisant croire qu’ils sont des Adonis ! Ca m’a pris 1 minute 30 pour lui dire bonjour et adieu, fâchée que j’étais. J’ai eu ma leçon, je n’ai plus jamais recommencé. Je ne suis pas à l’aise avec cette technique de recrutement : Je suis une visuelle et une auditive en plus d’une sensuelle et tous mes sens sont aveuglés, si je communique par messages interposés.

Donc, vous connectez au travers d’une photo attirante et de messages que vous vous adressez et vous commencez à fantasmer : la névrose est en marche ! Vous êtes en train de vous attacher et de construire des châteaux en Espagne avec une personne que vous n’avez jamais rencontrée ! Vous vous voyez déjà avec la maison et les enfants, puis à la retraite. Vous vous êtes parlé pendant des heures au téléphone, tout tremblant, parce qu’enfin quelqu’un vous écoute. Va falloir vous décider : l’heure et la date sont fixées. Mais soudain les doutes vous assaillent : et si l’autre ne me plaît pas, comment vais-je m’en débarrasser ?! Je passe sur la stratégie de votre meilleure amie qui appelle et si la prise est bonne vous la saluez en la remerciant de son appel, mais si c’est mauvais, la fuite vous prenez, prétextant le rendez-vous oublié. Mais bon, vous vous plaisez et vous continuez la soirée… au lit ! Vous étiez donc si pressés ?! Et l’autre ne vous rappelle jamais. Alors commence le défilé de toutes les émotions négatives, le rejet, l’abandon, qu’est-ce que j’ai fait, je ne suis pas un bon coup, j’ai fait quelque chose qui lui a déplu, c’est mon corps qui n’est pas assez beau, etc. Pourtant l’autre avait écrit sur sa fiche qu’il était équilibré…

Le plus fort, c’est quand vous correspondez en tous points à ce que l’autre recherche : c’est vous sur sa fiche ! Idem pour lui : le pied ! Vous l’avez trouvé ! Puis vous vous rencontrez et l’autre s’enfuit en courant ou vous vous enfuyez. Soit parce qu’il est trop équilibré et qu’il vous a fait peur, soit parce que vous êtes équilibré mais l’autre ne l’est pas : vous lui avez posé les 5 questions de Pascale Piquet, mais trop tard, parce qu’il fallait le faire dans les messages que vous échangiez et non pendant le souper ! L’explication de cette fuite est simple : l’autre a commandé une Ferrari et quand il l’a sous le nez, il est incapable de la conduire, incapable de payer l’assurance, incapable de payer l’essence. Bref, incapable de s’en servir. Le décalage réside dans ce que vous voulez et ce que vous êtes capable d’avoir. Je ris beaucoup quand j’entends un homme me dire « qu’il se ferait bien son actrice préférée » : si cette actrice frappait à sa porte, je suis certaine qu’il serait moins fringuant : le drapeau serait vite en berne ! Je le sais pour l’avoir expérimenté : quand j’étais jockey, une des premières femmes jockeys en France, ça m’est arrivé d’être courtisée par des hommes qui galopaient derrière moi depuis plusieurs semaines, voire plusieurs années. Et quand leur tour est arrivé, enfin je les choisissais pour amant, il n’y avait plus d’abonné au numéro que vous avez demandé : le trac les prenaient ! Pourtant, j’étais ce dont ils avaient rêvé (enfin, très névrosée, mais ils ne le savaient pas, pour l’être autant que moi !).

Bref, votre manque de confiance en vous peut vous faire battre le record du 100 m course à pied, face à une personne que vous estimez beaucoup plus haute que vous. Voilà pourquoi, parfois, alors que vous correspondiez aux attentes de l’autre, il prend peur et s’enfuit en vous laissant bouche bée ou c’est vous qui fuyez. Ca arrive souvent à mes clients, sortis de la névrose et prêts à rencontrer la bonne personne : ils reviennent me voir, dépités, parce qu’ils avaient connecté avec une personne dont les critères étaient les leur également. Mais elle s’est sauvée, en leur disant « tu es trop bien pour moi » ! Internet facilite les rencontres et reste un bon moyen si vous ne sortez pas et n’avez aucune vie sociale : vous pouvez ainsi communiquer avec de nombreuses personnes de qualité, qui sont dans votre cas. Soyez prudent à la sélection et si l’autre ment, il faudra aller jusqu’à la rencontre pour vous en assurer. Posez donc les 5 questions, apprenez à la connaître, prenez votre temps car si elle a les bonnes réponses, parce qu’elle a lu le livre de Pascale Piquet, elle ne pourra pas vous berner sur la distance : chasse le naturel, il revient au galop !

J’ai des couples autour de moi qui ce sont rencontrés grâce à un site et qui sont très heureux : c’est une très belle façon d’afficher vos attentes et vos qualités. Pour peu que tout soit vrai… !

Les 5 questions sont également sur mon site !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?