Aimez MaChronique !



RANGE TA CHAMBRE ! Faut-il forcer les enfants à faire leur lit et ranger leur chambre ?

Partagez cet article !

RANGE TA CHAMBRE ! Faut-il forcer les enfants à faire leur lit et ranger leur chambre ?

 

Voici un sujet qui oppose bien des parties et chacun aura un avis sur le sujet et c’est tant mieux. Vous n’avez pas besoin d’être psy pour vous faire votre propre opinion. Quoi qu’il en soit, je vous livre la mienne, sur le fait d’obliger un enfant à faire son lit et ranger sa chambre.

 

Il est normal qu’un enfant respecte les règles de la maison et fasse ses tâches, pour apprendre à vivre en communauté. Qu’il tienne propre les lieux communs à tous dans un logement est la moindre des choses et c’est la responsabilité des parents que lui enseigner à prendre soin de son environnement. Il faut lui enseigner comment entretenir son propre logement plus tard, que vous ayez une fille ou un garçon. Car, je vous rappelle que dans la logique des choses, un jeune adulte est sensé apprendre à vivre seul, une fois sorti de chez ses parents, avant de rencontrer quelqu’un, pour former un couple. Donc, il est sensé savoir prendre soin de lui et de son lieu de son domicile.

 

Vous êtes nombreux à penser que l’enfant doit faire son lit et ranger sa chambre. C’est effectivement une bonne chose de lui montrer comment on fait. Une fois que vous vous êtes assuré qu’il sait le faire, que diriez-vous de le laisser gérer son propre territoire ? Si vous convenez que l’on puisse considérer sa chambre comme son espace personnel, pourquoi y faire ingérence ? Que vous exigiez qu’aucune nourriture n’y traîne et que le ménage soit fait, c’est tout naturel. Mais pourquoi l’obliger à ranger ? Vous y perdez toute votre énergie, car plus vous l’obligez, moins il en a envie et pour tirer sur une corde, il faut être deux : combien de fois avez-vous dit « range ta chambre et fais ton lit » ? En dehors d’obtenir un grognement ou une réaction de frustration, quel résultat cela a-t-il généré ?

 

Voici ce que je vous propose pour économiser votre salive, votre énergie et préserver votre zone de confort en conservant votre sérénité : asseyez-vous avec votre enfant, s’il est déjà jeune ado et que vous avez déjà passé une bonne partie de son enfance à le harceler, pour lui expliquer ceci : sa chambre devient son espace, c’est son « asile diplomatique » et du moment que c’est propre (restez ferme sur la propreté), vous ne lui demanderez plus de ranger, ni de faire son lit. Vous poserez son linge propre sur sa commode et il le rangera lui-même, mais vous n’entrerez plus dans son paradis. A partir de là, vous fermerez la porte pour ne pas voir le bazar, s’il y en a. Il faut qu’il apprenne à gérer son propre espace : que pensez-vous qu’il se passera quand il aura des affaires jusqu’au plafond, qu’il ne retrouvera plus rien, qu’il devra déplacer des montagnes juste pour entrer dans son lit ? Il va se retrouver dans une zone d’inconfort telle qu’il sera bien obligé de ranger : c’est lui qui aura pris la décision. Et s’il vit bien dans son bazar, que jamais il ne range, bien que vous lui ayez montré comment faire, c’est son problème.

 

Quant à vous, vous n’éprouverez aucune frustration : vous lui aurez appris à faire un lit, à ranger, depuis son plus jeune âge, jusqu’à ce que vous lui remettiez sa chambre entre les mains. J’ai toujours exigé de ma fille, Cassandre, que sa chambre soit propre, mais jamais qu’elle fasse son lit, ni qu’elle la range : quand le désordre s’était bien installé, elle en  éprouvait elle-même de l’inconfort et soudain, je ne l’entendais plus, pendant de longues heures et quand je lui demandais ce qu’elle faisait, elle répondait « Je range ma chambre ! ». Et plutôt que d’y passer des heures, il faut juste lui faire remarquer que ranger au fur et à mesure peut être plus efficace, mais c’est une question de caractère et de perception : vous-même, préférez-vous faire les choses au fur et à mesure ou préférez-vous tout laisser s’accumuler, puis ranger un bon coup ? Parce que, finalement, de vous à moi, qu’est-ce que ça fait si son espace est en désordre ? Est-ce que la Terre va s’arrêter de tourner ? Et quand il se plaindra de ne rien retrouver, vous sourirez, sans faire de commentaire. Il va se réajuster et vous ne passerez pas pour l’empêcheur de tourner en rond, le gardien ou la gardienne de prison. Vous, votre chambre, elle est bien rangée… Non ? Si elle ne l’est pas, avez-vous plaisir à entendre la voix du passé de votre propre mère vous disant « Range ta chambre et fais ton lit ! », pour la énième fois ?!

 

 

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

 Lisez la chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

Prenez une dose de bonne humeur : suivez Pascale Piquet sur Twitter  www.twitter.com/pascalepiquet et dans le magazine CLOSER, Pascale Piquet et les Beckham :  http://www.pascalepiquet.com/magazine-people-closer.php

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?