Aimez MaChronique !



Pourquoi ne faut-il pas négliger les assurances pour restaurateur ?

Partagez cet article !

Êtes-vous en train d’établir votre nouveau restaurant ou bien une cafétéria ? Si c’est le cas, sachez qu’il importe de souscrire à des assurances liées à votre activité notamment l’assurance responsabilité civile ou les assurances tous risques. Comme son nom l’indique, ces assurances couvriront un certain nombre de risques, que ce soit en cuisine ou au niveau des consommateurs. En effet, tous les restaurateurs se doivent d’être à la hauteur de proposer des aliments frais à sa clientèle et ceux-ci peuvent être couverts par les assurances en cas de défaut alimentaire.

Que couvre l’assurance responsabilité civile ?

Dans la plupart des cas, les dangers ne se manifestent pas en cuisine, mais dans le cadre du service à la clientèle, parce que lorsqu’il y a des difficultés au sein de l’établissement de restauration, c’est souvent le dirigeant de celui-ci qui sera tenu responsable. À ce titre, l’assurance responsabilité civile pour les restaurateurs a pour objectif d’assurer le restaurant sur les dommages corporels, matériels et immatériels survenus à un client, qu’il s’agisse d’une erreur, d’une simple inattention ou d’un désordre dans la gestion. Entre autres, au cas où un de vos consommateurs est victime d’une chute à cause d’un tapis trop glissant, c’est vous qui serez, en principe, fautif, par conséquent, vous devrez dédommager la personne. Mais si vous avez souscrit à cette assurance, c’est la compagnie qui s’en occupera. Ce type de couverture est notamment indispensable étant donné qu’elle assure ainsi, en général, les difficultés associées aux intoxications alimentaires. En dépit de vos efforts pour prendre toutes les précautions concernant la fourniture des aliments frais, il se peut qu’en raison de l’oubli ou d’un bouleversement dans la gestion des stocks alimentaires vos cuisiniers proposent des repas nocifs pour la santé de vos consommateurs. En fonction de l’ampleur de l’intoxication, les frais de dédommagement pourront être très élevés. Par ailleurs, les services sanitaires peuvent vous interdire d’ouvrir votre établissement pour faire en sorte de diagnostiquer la propreté de celui-ci.

D’autres précautions à suivre

Néanmoins, il convient de préciser que même si vous avez une bonne assurance, cela ne signifie pas que vous ne devriez pas vous soucier sur la façon dont vous organisez le travail interne particulièrement en matière de cuisine. En plus de cela, les assurances vous solliciteront de mettre en place des éléments de sécurité assurés et entretenus constamment avant d’accepter votre demande de protection. Cela vise en particulier les équipements comme les cuissons et les autres appareils présents habituellement dans les restaurants.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !