Aimez MaChronique !



L’extension d’une maison en bois

Partagez cet article !

La vie et ses projets doit pouvoir s’adapter dans l’évolution d’un habitat en bois. Il est difficile d’imaginer à l’avance les changements occasionnés par l’existence et ses aléas. Qu’il s’agisse d’un projet immobilier sur du bâti ou d’une construction nouvelle, il est nécessaire d’imaginer des extensions possibles. Une famille qui voit de nouveaux membres s’ajouter, des activités professionnelles qui demandent des pièces supplémentaires, rien ne peut se prévoir à l’avance sauf à songer à ces probabilités. La première des étapes à respecter revient à s’informer sur les possibilités pratiques et administratives d’un tel projet d’extension. Cela déterminera par ailleurs l’importance de l’extension et son type, avec quels matériaux. Au stade des réflexions, il est essentiel d’être entouré des compétences pour nourrir son projet. La consultation d’un architecte, d’un charpentier, n’est pas à dédaigner. L’extension, sur des bases bien édifiées, devra faire l’objet d’une déclaration en mairie. Il faut donc bien s’informer de la faisabilité, en amont, faire établir un devis indiquant les délais, détaillant de façon précise les diverses étapes.

Une fois le permis de construire obtenu, les démarches administratives enregistrées et les réserves respectées, il sera possible de travailler sur le projet d’extension. L’importance ou non de cette extension permet d’estimer, en termes de prix, une moyenne de 1.200 à 2.500 euros/m2 habitable. Il faut prévoir de rajouter les frais et/ou honoraires des personnes consultées, comme les architectures, les divers corps de métier. La destination même des extensions en question donnera le ton. En fonction, il pourra s’agir, en plus de l’électricien, d’un chauffagiste, d’un plaquiste, d’un menuisier, d’un plombier. Les délais seront en rapport avec l’importance du chantier. Cela peut varier de 3 à 6 mois et les impondérables repousseront d’autant la date de livraison.

Il faut souligner que pour parfaire l’habitabilité d’une extension de maison en bois, du moment il s’agit de rajouter des pièces de vie supplémentaires en particulier et d’accoler le tout à l’ossature existante, le regard constructif d’un architecte est plus que recommandé.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !