Aimez MaChronique !



La procédure, point par point, pour résilier son assurance auto

Partagez cet article !

Il est obligatoire d’assurer sa voiture, sinon, les amendes pleuvent. C’est la raison pour laquelle, parfois, on se contente de souscrire à la première assurance auto qu’on trouve sans vraiment comparer ni lire les conditions dans le détail.

Evidemment, sans accident, aucun problème, mais c’est souvent lors d’un accident qu’on remarque les lacunes de son assurance auto. Et évidemment,, il est trop tard pour s’en plaindre ou pour faire le moindre changement. Quelle est donc la procédure normale de résiliation d’assurance auto?

Comment motiver une résiliation d’assurance auto

Après une expérience décevante, il arrive que les assurés veullent résilier leur assurance auto. Mais pas de précipitation, il est indispensable de définir une justification de résiliation. Tout est d’ailleurs clairement stipulé dans la loi Chatel qui chapote les assurances auto.

Selon cette loi, l’assureur doit d’ailleurs transmettre par courrier un avis d’échéance, pas moins de 15 jours avant échéance du contrat. Cette lettre doit également informer l’assuré du montant de sa cotisation pour l’année qui suit.

Vous pouvez alors procéder à la résiliation de votre assurance auto simplement en envoyant une lettre de résiliation d’assurance auto. La résiliation n’est pas immédiate, elle prend effet 2 mois après réception de la lettre. Néanmoins, si votre assureur manque à son obligation de vous informer, le délai est réduit à 20 jours.

Les raisons qui justifient une résiliation d’assurance auto sont multiples : mauvais dédommagements, lenteur des paiements ou encore nouvelle situation professionnelle, personnelle ou géographique.

Quelles sont les modalités de résiliation d’assurance auto

La lettre de résiliation d’une assurance auto est primordiale. Il est donc important de mémoriser la date anniversaire du contrat, qu’on appelle date d’échéance, la lettre doit être envoyée 2 mois avant. A l’inverse,, votre assureur vous opposera un défaut car vous serez bel et bien en tort.

Par conséquent, vous serez certainement obligé de renouveler pour une année supplémentaire votre assurance auto, au prix fixé par l’assureur.

Un autre détail doit être mentionné dans l’avis d’échéance de l’assureur. Il s’agit de la mention de la loi chatel (encore celle là). Si elle n’est pas présente, il est alors possible de résilier l’assurance auto sur le champ.

Il est donc indispensable de consulter conscencieusement à la fois le contrat d’assurance auto et l’avis d’échéance. Retenez donc bien les différents termes que sont avis d’échéance, date de préavis, et date d’échéance. Si vous les mémorisez et suivez la procédure à la lettre, vous n’aurez aucun problème.

Il est donc tout à fait possible de résilier une assurance auto, et il n’y a pas d’obstacle insurmontable. Les compagnies d’assurance ont certes leur jargon, mais la loi est claire et les particuliers sont protégés.

Pour plus d’efficacité, préparez et plannifiez la résiliation d’assurance auto. Ne vous attendez pas à un oubli ou à une faute de la part de votre assureur, envoyez votre demande de résiliation 2 mois à l’avance et comparez les offres d’assurance auto proposées par les compagnies concurrentes.

Pour résilier son assurance auto, il faut respecter les dates butoirs. Découvrez et assimilez les différentes étapes. resilier assurance auto

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !