Que faut-il savoir sur la gestion des flux logistiques ?

La gestion des flux logistique : Comment cela fonctionne ?

Partagez cet article !

Le flux logistique désigne l’organisation du déplacement des produits le long de cette chaîne, sa gestion vise à gérer les activités de fabrication ou de distribution d’un produit. Son objectif est de détecter, d’étudier et de réduire le gaspillage sous toutes ses formes.

En quoi consiste la gestion des flux logistiques ?

Le but de la gestion des flux logistiques est de dissocier les activités à valeur ajoutée de celles qui n’en ont pas, soit au niveau des clients ou de la demande à satisfaire. On élimine les activités qui engendrent les pertes et le gaspillage dans le processus, afin de rendre l’entreprise plus concurrentielle.

Les entreprises qui souhaitent bien gérer leurs flux logistiques peuvent confier cette activité à une société logistique qui mettra à leur disposition diverses solutions et le savoir-faire adapté pour favoriser leur évolution.

La cartographie de la chaîne de valeur : la technique de la gestion des flux

 
La cartographie de la chaîne de valeur ou cartographie des Flux de Valeur (CFV) est un visuel détaillé (schéma) des flux logistiques, du fournisseur au consommateur, d’une entreprise ou d’un de ses services.

Elle réalise dans un graphe tous les flux des matières et d’informations, elle représente les opérations qui intègrent le processus par des symboles simples. La société logistique accorde une grande attention à :

  • L’étude des délais (durée des cycles, les temps d’arrêt et de changement des outils) 
  • L’analyse de la qualité des produits (nature, quantité et source des défauts) 
  • L’examen des stocks intermédiaires (volume des lots, des stocks et en-cours, coûts)
  • L’étude des activités de manutention et transport (nombre de mouvements, coûts)
  • L’examen de l’emploi des ressources (quantité, rendement, efficacité, productivité)
  • L’étude des flux d’information (nature et quantités).

La démarche de la cartographie de la chaîne de valeur est réalisée en trois étapes.

La première vise à cartographier la situation en cours pour analyser et comprendre la nature des activités incluses dans chaque flux, l’ordre et le temps d’exécution, ainsi que les ressources affectées.

La deuxième consiste à faire une analyse critique de chaque flux, à déceler toute forme de gaspillage, à retracer le processus optimisé tout en supprimant dans chaque flux les activités sans valeur ajoutée et à faire une carte de la situation future. On utilise différentes couleurs sur les symboles pour identifier facilement sur la nouvelle carte les points à améliorer.

La dernière phase vise à faire de propositions correctives et à détailler dans un planning leur ordre, leur délai et le coût d’exécution. Elle concerne également la réalisation des outils de contrôle tout en définissant les responsables et la périodicité de mise à jour de chaque rapport, puis le suivi de l’évolution des améliorations jusqu’à ce que les objectifs soient atteints.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !