Aimez MaChronique !



Jessica Bossekota nommée miss vodacom saison 3

Partagez cet article !

Chaque année le groupe Pygma et le réseau de télécommunication vodacom organise au Congo-kinshasa un concours de miss. Le casting se fait sur toute l’étendue du territoire national. Pour la troisième édition du dit concours, le comité d’organisé a associé la diaspora congolaise qui a été représenté par Ekila Myles pour la Belgique et Madhy Makambopour l’Afrique du sub. Cette année, était la plus réussie par rapport aux précédentes saisons. Ekila Myles « Jessica Bossekota » avait passé son casting via facebook contrairement aux candidates locales. L’objectif consistait à avoir plus de fans possible pour participer au concours. Une fois retenue, tout ce public qui l’avait soutenu continuait le chemin avec elle durant toute la saison.

Un public trop sûr de leur candidate jusqu’à vouloir imposer leur choix à d’autres fans qui n’étaient pas de leurs côtés. Insultent, provocations, intimidations voilà ce qui a marqué la saison 3 de miss vodacom. Ekila nièce de Mamy Odiaqui est une membre de jury, a bénéficié de beaucoup de favoritisme jusqu’en finale. Elle a toujours été bien côté par le jury et les autres malgré leurs efforts, elles étaient toujours les ombres d’elles mêmes. Une fille qui ne sait même pas parler les langues de son pays et s’est juste présentée parce qu’elle avait entendu parler du casting de miss vodacom. Cependant, elle n’a rien d’une miss. Ekila Myles a eu en finale face à elle quatre filles qui ne faisaient pas le poids car la seule qui pouvait lui tenir tête était une fille du Katanga qui a été éliminée juste pour céder le passage à Ekila Myles.

Aujourd’hui tout le monde le sait et tout le monde l’a compris que cette saison a été dominée par la tricherie et la corruption. Voilà un directeur de marketing à vodacom qui dit très haut lors de la finale : « Vous avez toujours dit qu’il y a une province qui gagne, nous avons corrigé cela ». Par là, on comprend clairement que la fille du Katanga qui était favorite pouvait remporter la finale. Les votes de ses fans n’ont pas été pris en compte.

En sommes, la missvodacom étant juste reconnu par le réseau, ce dernier ce permet de nommer la candidate qu’il veule sans tenir compte des votes. Cet argent qu’il laisse partir à la diaspora, devait être gagné et  investi au Congo par celles qui connaissent les réalités du pays au lieu de le laisser aux mains d’une opportuniste qui ne sait rien de son pays. Nul était la tricherie, Ekila Myles ne gagnait pas la couronne.

Christelle Makila

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !