Aimez MaChronique !



568_large

GUÉRIR SON ENFANT INTÉRIEUR OU LE RENVOYER DANS LE PASSÉ ?

Partagez cet article !

Vous avez compris que c’est lui qui sème la zizanie dans votre vie : l’enfant intérieur ! Il peut même provoquer des cataclysmes autour de lui, s’il joue dans le camp des Trous noirs affectifs* ou vous projeter dans d’immenses tourments où vous perdez toute dignité, quand il est du côté des Desperados*. Il peut même alterner d’un rôle à l’autre ! Comment guérir son enfant intérieur ? La psychothérapie vous dira de le chouchouter, le dorloter, le rassurer : est-ce la bonne stratégie ? Peut-on convaincre un tout jeune enfant terrifié que tout ira bien, alors qu’il est totalement paniqué ? Et s’il s’agissait plutôt de ramener cet  enfant intérieur terrorisé dans un passé où il sera en sécurité, pour vous permettre de reprendre votre croissance affective où elle s’est arrêtée ?

Pour commencer, faisons la différence entre « enfant intérieur » qui rime avec « peurs » dont il faut vous débarrasser et « âme d’enfant » qui est la capacité à s’amuser et à s’émerveiller et qu’il est précieux de conserver. Le terroriste, c’est bien l’enfant intérieur qui est resté bloqué dans sa croissance affective et se manifeste dans certaines sphères de votre vie, voire toutes pour certains. Comment se manifeste-t-il ? Vous avez peur de toutes sortes de choses et, en priorité, de la solitude, du rejet, de l’abandon, de l’injustice, de la trahison et de l’humiliation (Lise Bourbeau). Plus vous en avez peur, plus vous vous mettez dans des situations qui provoqueront ces cinq blessures de l’enfance. Et plus on joue de la harpe sur vos cinq cordes désaccordées et sensibles, plus vous vous enfoncez dans des comportements irrationnels et dysfonctionnels. Vous êtes en dépendance affective et émotive : le vide dû à des carences dans l’enfance (manque de reconnaissance, affection et protection) vous pousse dans des compulsions (alcool, drogue, nourriture, sexe, jeu, etc.), dans la soumission ou la domination envers d’autres êtres humains pour terminer pour certains en anxiété, burnout, dépression, suicide ou meurtre. Quand je vous dis que l’enfant intérieur est un terroriste terrorisé ! Votre niveau de déséquilibre dépend de la profondeur de vos blessures infligées dans l’enfance et des événements malheureux survenus au fil du temps, en plus des personne qui vous ont encadré et malmené.

Jalousie, caprices, peur de tout ou de rien, colère, bouderies, chantage affectif, mauvaise foi, mensonges, tromperie, déloyauté, trahison, méchanceté, aigreur, critiques, vengeance, volonté de faire mal, culpabilité et irresponsabilité, mesquinerie, etc. sont autant de comportements dus à l’enfant intérieur en situation de survie. S’il est responsable d’une grande majorité de vos comportements déplacés, cela constitue une explication, mais en aucun cas une excuse. La fatigue peut également être responsable d’impatience et d’irritabilité : empêchez donc le Dalaï-lama de dormir pendant deux jours et deux nuits et vous verrez s’il garde sa sérénité. Manquant d’énergie, tout être humain est irritable, vulnérable et peut devenir agressif. Quand je reviens d’une tournée en Europe, (vivant au Québec), entre décalage horaire, plus d’alcool et de nourriture, pas le temps de faire du sport, faire et défaire ma valise pour aller d’un hôtel à l’autre, toujours en représentation, au retour, je prends une semaine de vacances pendant laquelle je ne veux voir personne, ni parler à personne : je recharge mes batteries. Vous le sentez quand c’est l’enfant intérieur qui prend les commandes plutôt que la fatigue qui vous nuit : vous réalisez que vous n’êtes plus adulte face à une situation précise, mais plutôt un enfant démuni. Prenez la peur de la solitude : la solitude n’a jamais tué personne sinon, tous les célibataires seraient morts et on ne pourrait plus jamais former aucun couple ! Il faut souffrir de dépendance affective pour être terrifié par la solitude, anéanti par la rupture et prêt à tout et n’importe quoi pour garder dans votre entourage des personnes (pas seulement en couple) qui vous font souffrir, voire vous détruisent à petit feu.

Maintenant que vous savez pourquoi vous avez un passager clandestin (l’enfant intérieur) qui prend les commandes de votre avion pour vous envoyer dans la mauvaise direction, la question que vous vous posez est : comment je m’en débarrasse ! Parce qu’effectivement, il faut vous en débarrasser. Bien sûr, le mot paraît violent, cependant, vous conviendrez qu’il ne doit plus jamais prendre le dessus et vous laisser, vous l’adulte, piloter votre vie. Aucune violence dans la démarche puisque je vous propose de le renvoyer dans un passé où il sera heureux. Et s’il est heureux dans le passé, il grandira donc dans un environnement épanouissant qui lui permettra d’être un adulte en pleine possession de ses moyens. Mais comment fait-on ça ? Grâce au cerveau qui est très puissant et à deux éléments qui le forment : l’amygdale et l’hippocampe. C’est le siège des expériences et des apprentissages : des techniques particulières (en plus de celles que j’ai créées) permettent de restaurer et développer votre confiance et votre estime de vous. C’est tout à fait scientifique, aucune magie, mais ça peut faire des miracles ! Je n’entrerai pas plus dans les détails des techniques qui vous permettront de reprendre votre vie en main, cependant, il est important que vous sachiez que, tel un muscle ou un nouvel apprentissage, confiance et estime peuvent se renforcer pour vous faire accéder à une vie sereine et épanouie, comme je l’ai fait. Et je reviens de loin ! Alors, pensez-vous toujours qu’il faut dorloter et chouchouter l’enfant intérieur, terroriste terrorisé, ou plutôt le replacer dans un passé agréable qui lui permet de croître en toute sérénité, afin de faire de vous un adulte épanoui ? Quelles soient vos blessures, si vous êtes déterminé à vous reprendre en main, vous réussirez ! Alors, prêt à « grandir » ?!

*Trou noir affectif/Desperado : cf. « Le syndrome de Tarzan » (Béliveau éditeur)

www.pascalepiquet.com

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?