FAIRE UNE PAUSE : REPOSER LE CORPS ET L’ESPRIT

Partagez cet article !

FAIRE UNE PAUSE : REPOSER LE CORPS ET L’ESPRIT

Les Mayas l’avaient dit : le temps ira de plus en plus vite. Ils ne signifiaient pas qu’il y aurait moins d’heures dans une journée. Ils voulaient simplement dire que notre vie irait de plus en plus vite parce que nous avons de plus en plus de choses à faire dans les fameuses 24 heures que compte un jour. Métro/transport, boulot, dodo + conjoint(e) + enfant(s) + loisirs + famille + amis + problèmes générés par les nouvelles technologies + bien d’autres choses encore. Mettez le tout dans l’ordre que vous souhaitez et vous voilà avec des journées, des week-ends, des années bien remplies. Et vous arrivez sur votre lit de mort en étant passé à côté de votre vie… J’aime la phrase d’un auteur inconnu qui dit : « Je n’ai pas peur de mourir, j’ai peur de ne pas avoir vécu« . Vivez-vous ? Faites-vous parfois une pause pour vous réunir avec vous-même ?

Avez-vous remarqué qu’il est plus facile de reposer le corps plutôt que l’esprit ?

Que signifie « faire une pause » ? Certains vous diront que c’est partir en vacances. C’est une bonne idée de prendre des vacances, mais quand elles deviennent plus fatigantes que lorsque vous travaillez, il y a certainement quelque chose à rectifier. Vous êtes sensé revenir en pleine forme, rempli d’énergie et de vitalité. Or, vous revenez découragé de reprendre le travail et fatigué par le transport qui vous a emmené loin de votre domicile et qui vous y ramène. Vous partez en vacances épuisé et vous dormez tout le long ou vous vous étourdissez par toutes sortes d’activité. Est-ce vraiment faire une pause que prendre des vacances, en sachant que vous y allez avec votre ordinateur ou/et votre téléphone intelligent et toutes sortes de technologies qui vous maintiennent accroché à votre quotidien. Avez-vous le temps de penser à vous, à votre vie, à vos objectifs ? Pouvez-vous vous réunir avec vous-même pour faire le bilan du passé et construire l’avenir ? Ou vous étourdissez-vous pendant les vacances, par peur d’être confronté à vous-même ? L’anxiété vous pousse souvent à courir après les heures, incapable de rester au soleil à ne rien faire ou à lire ou à écouter vos cheveux pousser. Vous courez après votre queue, vous pensez qu’il faut tuer le temps, qu’il faut rester connecté au monde entier et surtout à votre Facebook et, finalement, vous emmenez vos problèmes et les gens qui vous pèsent en vacances, virtuellement. Mais leur poids est bien là, assis sur vos genoux, pendant que vous êtes sensé vous détendre et vous vider la tête.

Que vous soyez employé, patron ou travailleur autonome pensez-vous que la Terre va s’arrêter de tourner si vous coupez toutes communications avec votre travail ? Avez-vous à ce point besoin d’exister ? Si vous êtes employeur, vous aurez mis les bonnes personnes en place pour vous remplacer et vous serez rassuré que l’on puisse vous joindre en cas de cataclysme. Si vous travaillez à votre compte, vous aurez pris les dispositions nécessaires pour qu’on vous laisse en paix pendant votre repos. Et si vous êtes employé, d’autres vous remplacent pendant votre congé. Alors, que diriez-vous de vous couper du monde ? Quand une maman rêve de silence et de repos, alors qu’elle entend « Maman, où sont mes chaussures ?! », « Maman, où est mon chemisier neuf ?! », « Maman, il faut que tu m’emmènes à l’école, j’ai raté le bus ! », « Maman, maman, maman… ! » Est-elle une mère indigne si la pensée d’être seule dans un hôtel où tout est fait pour elle lui traverse l’esprit ? Elle se voit au bord d’une piscine ou sur une plage ou en train de faire du ski, revivant momentanément sa vie de célibataire durant laquelle il lui tardait tant d’être en couple, puis d’avoir des enfants. Et quand papa rêve de paix lui aussi au lieu d’entendre les enfants l’appeler et sa femme le solliciter pour toutes sortes de travaux, est-il un mauvais père ? Un couple devrait faire un break d’enfants et les confier aux grands-parents pour faire un voyage en amoureux : il est important de se retrouver. Une personne en couple devrait pouvoir partir seule avec ou sans ami(s), pour se retrouver elle-même, si cela la tente. Mais il ne faut pas s’éloigner des enfants parce qu’on les trouve insupportables (c’est souvent votre responsabilité s’ils le sont), ni du conjoint parce qu’on ne le supporte plus et qu’on ne l’aime plus. Je vous parle de vous retrouver avec vous-même pour vous-même, seul ou à deux.

Quand prenez-vous le temps de vous demander ce que vous avez accompli, ce que vous souhaitez encore accomplir, quelle est votre vie, est-elle ce que vous souhaitiez quand vous étiez ado ? Une fois ce bilan fait, les stratégies établies pour améliorer votre futur, juste ne plus penser à rien, profiter de l’instant présent et vous éloigner des sollicitations habituelles, pour vous réunir avec vous-même et apprécier ce que vous avez. Point n’est besoin de partir loin, vous pouvez rester chez vous aussi. C’est ce que je fais, quand je décide de faire une pause : je m’éloigne de tous les moyens de communications, je reste seule, je fais un jeune hydrique l’été et je ne fais rien, surtout rien ! Je me mets entre parenthèses, sans téléphone, sans ordinateur, mes amis prévenus, comme si je vivais dans un monde parallèle, et j’arrête le temps. Eh oui, je l’arrête, car il reste en suspens : je ne tue pas les heures, je ne les vois pas défiler à une vitesse foudroyante, je ne cours pas après non plus. Je prends le temps de prendre le temps. Combien sont capables de ne rien faire ? Combien sont capables de se couper des nouvelles technologies ? L’êtes-vous ? Il faut reposer le corps, certes, mais l’esprit aussi. Essayez !

« Séduire pour une nuit ou charmer pour la vie ? » sorti au Québec et en Europe et vendu en numérique sur le site www.pascalepiquet.com

La nouvelle version de « Gagnez au jeu des échecs amoureux » bientôt vendue en format papier (13 février 2017 en Europe) et début mars 2017 au Québec et vendue en numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com et bientôt en format papier

La nouvelle version du « Syndrome de Tarzan avec amour en supplément » est vendue en version numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com avec, en bonus, une conférence audio.

– Coaching individuel par skype. Tous les détails sur mon site : www.pascalepiquet.com

Aimez-vous ce texte ?

Lisez la chronique de Pascale Piquet, tous les mercredis, depuis 2007.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !




Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux : 

(00 1) 450 886 0585 – Montréal : (00 1) 514 248 7392

 

www.pascalepiquet.com

Autres articles de Pascale...

Arrêter le sexe

ARRÊTER LE SEXE ?

« Arrêter le sexe ??? Mais je ne pourrais pas ! » vous répondra une grande partie de la

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?