Aimez MaChronique !



ÊTRE INTROVERTI OU EXTRAVERTI : DÉFAUT OU QUALITÉ ?

Partagez cet article !

ÊTRE INTROVERTI OU EXTRAVERTI : DÉFAUT OU QUALITÉ ?

 

Introversion : « Fait d’être tourné vers soi plutôt que vers les autres et le monde extérieur »

 

Extraversion : « Comportement d’un individu qui montre une grande facilité à établir des contacts avec ceux qui l’entourent, qui exprime aisément ses sentiments »

 

(Définitions du Petit Robert)

 

Il faut de tout pour faire un monde : certains communiquent, d’autres pas. Pourquoi ? C’est parfois un trait de caractère, tout simplement, ou une mauvaise programmation (encore !!!). Comme l’être humain, en grande majorité, a besoin de reconnaissance (trop parfois !), ça vous rassure qu’on vous dise « je t’aime » toutes les trois minutes, ainsi que toutes sortes de compliments, bref qu’on vous parle. Et si l’autre oublie, vous lui demandez « Tu m’aimes, dis ? », vous recherchez les compliments et vous parlez en attendant des autres des réponses. La parole est utile pour exprimer une émotion, un point de vue ou un désaccord et souvent, quand quelqu’un vous parle, vous avez l’impression d’exister. A l’inverse, si vous dites bonjour et qu’on ne vous répond pas, vous vous sentez rejeté (même si l’autre n’a simplement pas entendu !). Donc communiquer est souvent pour vous une façon de valider, aux réponses que vous obtenez, que vous existez. N’est-ce pas ?!

 

Extraverti, c’est difficile de vivre avec un introverti : imaginez que vous jouiez au jeu du « chaud et froid » avec quelqu’un qui ne s’exprime pas (souvenez-vous, quand vous étiez petits, vos parents cachaient un objet et vous deviez deviner où il était. Quand vous vous éloigniez, ils disaient « tu refroidis » et quand vous vous en rapprochiez, ils disaient « tu chauffes ». Avec leurs indications, vous finissiez par trouver, quand ils criaient « tu brûles ! »), ça reviendrait à essayer de comprendre quelqu’un qui est bien incapable de vous dire « tu refroidis » ou « tu chauffes », encore moins « tu brûles ». Non pas parce qu’il ne veut pas : parce qu’il ne peut pas ! Savoir communiquer est un apprentissage. Je donne des formations en entreprises dont le titre est « Communication & Leadership », ce qui signifie bien qu’il faut posséder certaines habiletés pour être capable de communiquer. Pas juste la parole. Il faut également la capacité à identifier vos émotions et vos sentiments pour les répercuter aux autres.

 

Bien sûr, le Desperado (celui qui donne tout) fait souvent partie des extravertis : il peut carrément vous étourdir à force de paroles, de compliments et de mots d’amour en rafales. Le problème, c’est qu’il attend la même chose de vous. Et si vous faites partie de ceux qui ne s’expriment pas beaucoup, soit par nature, soit parce que dans votre enfance, vous n’aviez jamais la parole, la rumba  commence : le Desperado va vous « secouer le cocotier » jusqu’à ce que vous crachiez le morceau, ce que vous êtes bien incapable de faire ! Le Trou noir affectif a tendance à l’introversion, ce qui fait de lui ou d’elle un personnage mystérieux et souffrant (le beau ténébreux qui souffre ou la belle en détresse !). Exactement ce qui attire ce pauvre Desperado qui se met en tête de le/la sauver… et de le faire parler ! Autant vider l’océan avec une petite cuillère, vous aurez plus de succès ! Pour certains, parler de vos émotions et sentiments, c’est vous exposer, être vulnérable, et celui vous terrifie car vous pensez que les autres pourront s’en servir pour vous blesser : c’est tout simplement vous dévoiler. Blessé par le passé, pour avoir avouer des sentiments dont l’autre s’est moqué, peut-être même plusieurs personnes, vous refusez maintenant de parler de ce que vous ressentez, fermé comme une huître que vous êtes.

 

Il n’est écrit dans aucun grand livre de l’Univers qu’il faut être un communicant. Prenez le cas des écrivains : ils sont souvent introvertis et j’en connais qui détestent les séances de signatures : ils n’aiment pas le contact avec les autres. Ils préfèrent être seuls devant leur ordinateur et écrire. Vous avez le droit de vous exprimer ou de ne pas le faire et celui qui est en face de vous a le droit d’aimer ou ne pas aimer ça. Il faut « être sur la même longueur d’onde » pour se comprendre : mais pourquoi obliger celui qui ne parle pas à s’exprimer et celui qui parle à se taire ?! Et si vous choisissiez quelqu’un comme vous, pour changer ?! Puis il y a ceux qui se méfient des mots, parce que déjà blessés : j’entends trop souvent des personnes dire à l’autre « j’taime », comme on dit « salut », sans aucune émotion. Je me souviens d’un client qui ne supportait pas de dire ou d’entendre ces mots, qui n’avaient plus aucune signification pour lui : il avait été largement berné par une femme qui le lui disait toutes les trois minutes, démontrant l’inverse par ses actes et il en fut si blessé qu’il était devenu impossible pour lui de dire à sa nouvelle conjointe, que pourtant il aimait : « Je t’aime ». Ces mots restaient coincés dans sa gorge, parce qu’il avait l’impression de l’insulter plutôt que de l’honorer. Ils étaient synonymes d’hypocrisie. Souvenez-vous que tout est question de perception et de blessures du passé. Je vous raconterai sans rougir (mais pas sans me moquer de moi-même !) que je me revois en train de demander à Jim « Tu m’aimeras toujours ? », faisant référence à la différence d’âge (15 ans mon cadet) et lui de répondre « Bien sûr ! ».

 

Vous surprendrais-je si je vous dis que je suis une extravertie ? J’aime communiquer. Et ma névrose m’a balancée sur un homme, le père de ma fille, qui ne communiquait jamais. Comme ma mère, c’était le genre que vous pouviez accrocher au plafond par les gros orteils et torturer ou même faire le plus beau des cadeaux, vous obtenez la même réponse : rien ! Nada ! Nothing ! Petit rappel : le Trou noir affectif est coupé de ses émotions, par protection, donc incapable de ressentir quoi que ce soit, encore moins de vous en faire part. Pendant que le Desperado est en plein dedans et barbote dans toute la gamme des émotions ! Méchant mélange, non, qu’un Trou noir affectif introverti et Desperado extraverti ? Attention, tous les Trous noirs affectifs ne sont pas introvertis… Malheureusement ! Jim était très volubile ! Maniant le verbe et le mensonge avec une facilité déconcertante, il vous « chante la pomme » (« faire la cour » en québécois) en distillant son poison, dans une parfaite extraversion ! Bref, ce n’est pas parce que vous êtes communicant que vous êtes un Desperado et parce que vous êtes introverti que vous êtes un Trou noir affectif. Ne mélangeons pas tout !

 

Soit parce qu’on ne vous a pas appris à manifester vos sentiments, soit parce que ce n’est pas dans votre nature, vous serez renfermé. Dans le premier cas, vous êtes peut-être un extraverti que des parents défaillants ont programmé à se taire, parce que parler est mal élevé ou signe de rébellion. Donc associé à la culpabilité et aux mauvais comportements, vous êtes incapable de dire ce que vous ressentez. En développant votre confiance et en jetant aux orties le sentiment de culpabilité (qui ne sert d’ailleurs à rien sinon à vous faire contrôler !), vous serez en mesure de parler, quand bon vous semblera : c’est un entraînement ! Certains de mes clients me font rire, car ils ont la croyance qu’il faut parler à tout le monde et de tous les sujets. Pas du tout ! Je leur raconte alors l’anecdote de mon bénévolat à l’école primaire de ma fille, pour tenir la bibliothèque pendant trois heures. Vivant à Maisons-Laffitte, banlieue ouest et chic de Paris, je me retrouvais avec d’autres mamans : femme de PDG, chirurgiens et autres professions qui permettent aux épouses de rester à la maison pour surveiller la baby-sitter, la femme de ménage et le chauffeur. La discussion tournait autour des marques de couches-culottes, de cystite (infection urinaire) et alla même jusqu’aux hémorroïdes ! Moi qui montais mon entreprise, Paris Prestige Hippique, et qui étais monoparentale avec aucune pension et aucune présence du père, je me demandais où j’étais tombée ! Pensez-vous que, toute extravertie que je suis, j’aie participé à ces conversations ?! Pas du tout ! Elles ont dû me trouver bien introvertie, les p’tites dames !

 

Vous n’êtes pas obligé d’ouvrir la bouche à tout prix, surtout pour ne rien dire et simplement parce que les extravertis vous reprochent de ne pas vous exprimer. Eux racontent leur vie à tout le monde, s’exposent et sont surpris d’être méchamment jugés. Ce n’est pas plus mature de se livrer à tout le monde et n’importe qui, parce qu’incapable de fermer son clapet. Vous n’êtes pas forcément la bonne personne pour garder un secret, quand vous dévoilez votre propre vie privée. Jules, le père de ma fille a cette qualité, introverti qu’il est, de ne jamais dire du mal de personne et de ne jamais révéler un secret. Tiens, il a mis plusieurs mois à m’avouer qu’il me trompait ! Là, je plaisante. Mais les introvertis, quand ils ne sont pas des Trous noirs affectifs, ont de belles qualités. Ils agiront plus qu’ils ne parleront et ne parleront jamais pour ne rien dire. Un jour, j’étais à cheval et un lad me parlait sans arrêt  pendant que nous marchions au pas. Je n’en pouvais plus et ce jour-là, j’ai réalisé combien je pouvais être ‘soûlante’ avec Jules. Lui qui ne parlait pas, mais ne m’écoutait pas non plus : là, j’ai compris pourquoi. Comment faire de l’écoute active avec quelqu’un qui est si verbomoteur, que le flot et le débit ne s’arrêtent pas ?! A moins, bien sûr d’être payé pour ça, comme dans mon cas, quand je tombe sur un client qui est tellement stressé qu’on ne peut plus l’arrêter !

 

Effectivement, le débit de paroles peut être très ponctuel et relié à une situation dans laquelle la personne est stressée ou si gênée qu’elle dit n’importe quoi pour cacher son inconfort. Combien d’entre vous sont capables de rester en silence, avec des personnes que vous connaissez ou pas, sans être mal à l’aise ? Combien se sentent obligés d’alimenter la conversation ? C’est mon petit jeu à moi que de me taire, ce qui force les autres à dire ce qu’ils ne voulaient souvent pas dévoiler ! C’est une technique de coaching, mais également un test pour savoir, en société, qui est à l’aise et qui ne l’est pas. Pourquoi êtes-vous si décontenancé devant quelqu’un qui ne parle pas ? Vous pensez qu’il vous juge, qu’il vous ignore, que vous n’existez pas. N’est-ce pas ?! Et si vous êtes du style renfermé et que votre partenaire est ouvert et parle à tout le monde, devinez ce qu’il va se passer ? Vous aurez droit à de terribles scènes de jalousie, serez accusé de draguer tout le monde, d’attirer l’attention sur vous, de vouloir être le centre de l’Univers, tout ça parce que vous êtes sympa avec ceux que vous croisez. L’autre vous éteindra, vous n’oserez plus communiquer, ni plaisanter avec qui que ce soit, vous vous scléroserez et vos amis vous diront « on ne te reconnaît pas »… Puis il y a la timidité : ce n’est pas parce que vous êtes timide que vous êtes introverti. La preuve, dès que vous êtes en confiance, vous êtes parfaitement capable de communiquer et exprimer vos sentiments.

 

Que vous soyez introverti ou extraverti, ce qui compte, en couple, c’est d’avoir le même débit, la même capacité à vous exprimer. Que diriez-vous de choisir quelqu’un comme vous, car quoi de plus beau que la parole pour se comprendre et s’apprécier ? L’important étant d’accorder le même poids, la même importance aux mots que vous utilisez et que vous disiez « je t’aime » à tour de bras ou que vous vous taisiez en manifestant votre amour par des gestes, l’essentiel c’est que l’autre sache, d’une façon ou d’une autre, qu’il/elle est aimé(e) !

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

 

Prenez, une fois par jour,  une dose de bonne humeur: suivez Pascale Piquet sur Twitter ! Abonnez-vous : www.twitter.com/pascalepiquet

 

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?