Aimez MaChronique !



ramonage de notre cheminée

De quels matériels a-t-on besoin pour le ramonage de notre cheminée?

Partagez cet article !

Le ramonage de cheminée est souvent exigé par les règlementations en vigueur dans chaque localité. À cet effet, il est réalisé au moins une fois par an. Les travaux consistent à nettoyer le conduit de façon à prévenir les risques d’incendie et les risques sanitaires. Pour qu’ils soient faits dans les règles, l’intervention d’un ramoneur professionnel est préconisée. Toutefois, si vous décidez de vous en charger personnellement, vous devez vous équiper des équipements adéquats. De quels matériels a-t-on besoin pour ramoner une cheminée ? Les réponses à cette question feront l’objet du présent article.

Ce qu’il faut savoir avant de procéder aux travaux de ramonage de cheminée

Comme susmentionné, le ramonage est considéré comme une obligation légale. Il répond au besoin de préserver la sécurité de la bâtisse, de ses résidents et du voisinage. Concrètement, il implique l’enlèvement de la couche de goudrons et de suies présente sur la paroi du conduit. Il consiste également à éliminer les saletés et les éléments qui pourraient empêcher l’évacuation de la fumée. Le ramonage est donc important en ce sens où il permet de limiter les risques d’incendie et l’intoxication aux gaz nocifs.

Les travaux sont également nécessaires afin d’améliorer le tirage de la cheminée. Son insuffisance est en effet à l’origine du refoulement de la fumée vers l’intérieur de la maison. Un mauvais tirage vous amènerait également à nettoyer l’appareil et le conduit trop fréquemment. Ces éléments seront de plus moins performants. La cheminée sera plus polluante, pourtant, elle ne peut pas chauffer correctement le logement. Par contre, un tirage trop fort entrainerait une surcombustion. Autrement dit, une grande quantité de combustibles sera brûlée. Ce qui va réduire la durée de vie de la cheminée. Pour le réglage de cet équipement, nous vous recommandons de faire appel à un ramoneur expérimenté comme sur https://www.ramoneur-59.fr/ qui se trouve dans le Nord pour vos travaux.

Sachez que les compagnies d’assurance réclament généralement l’intervention d’un artisan agréé. Ce dernier devra d’ailleurs procurer à son client un certificat de ramonage à l’issue des travaux. Ce document fait foi du bon entretien de la cheminée. Vous devez le présenter à votre assureur en cas de sinistre. Si vous ne pouvez pas lui présenter votre certificat de ramonage, aucun remboursement des dégâts ne vous sera accordé. De plus, si l’incident a été dommageable à la propriété voisine, vous en serez tenu responsable.

Quels matériels utiliser pour ramoner la cheminée de sa maison ?

Vous trouverez facilement les outils dont vous aurez besoin pour ramoner votre cheminée auprès des magasins spécialisés. Encore faut-il que vous utilisiez les bons matériels pour réussir vos travaux. En fonction de la nature des opérations à réaliser et de leur ampleur, il vous faudra :

Une brosse-hérisson

On l’utilise pour racler les bords du conduit de la cheminée. Cela permet d’extraire les goudrons et les suies. Pour qu’elle soit efficace, elle doit au moins avoir la même taille que le conduit. Le résultat sera en revanche meilleur si vous vous servez d’une brosse un peu plus large.

Une perche sur laquelle est fixée la brosse-hérisson

On l’appelle également « canne de ramonage ». Sa longueur doit impérativement être égale à celle du conduit de la cheminée. Elle est faite à partir d’une matière plus ou moins flexible. Ce qui lui permet de prendre la forme du conduit lors de son utilisation. En outre, on peut rallonger la canne de ramonage en cas de besoin. Pour cela, il suffit de visser une nouvelle tige à celle-ci.

Une bûche de ramonage

C’est un combustible que l’on peut utiliser pour faciliter le détachement des suies et des goudrons sur la paroi du conduit. Toutefois, on ne peut pas se limiter à son usage. La combustion de la bûche doit être complétée par un ramonage mécanique. Dans tous les cas, il est préférable de faire appel à un ramoneur pour réaliser ces opérations.

Une bâche ou des draps

Le ramonage est une opération assez salissante. Pour ne pas perdre du temps à tout nettoyer, il est préférable de recouvrir les meubles et le sol d’une bâche ou d’un drap. En effet, les travaux de nettoyage prennent plus de temps que le ramonage lui-même.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !