Comptabilité d’entreprise en Belgique : comment fonctionnent les comptes

Partagez cet article !

Pour mieux comprendre le fonctionnement de la comptabilité et la construction des états financiers dans les comptes annuels, il est important d’appréhender tout d’abord le déroulement de sa matière première. Ce dossier vous fera découvrir le fonctionnement des comptes en matière de comptabilité en Belgique.

Quelles sont les catégories de comptes existantes ?

Les comptes les plus servis par l’expert-comptable à Saint-Gilles, Ixelles ou à Bruxelles se répartissent en général en deux sortes de catégories bien distinctes. .

La première catégorie des comptes indique les comptes établis dans le bilan comptable de la société. Plus précisément, il s’agit des comptes portés dans les classes 1,2,3,4 et 5. En pratique, ces comptes comprennent les capitaux propres, les immobilisations, les fournisseurs, le stock, les clients et la banque. Ils sont habituellement divisés en deux parties, qui sont les comptes d’actifs et les comptes de passifs.

La deuxième catégorie de comptes d’une entreprise marque les comptes retrouvés dans le compte de résultat. En d’autres termes, ces comptes sont ceux classés dans la classe 6 et dans la classe 7 dans le domaine de la gestion comptable. Ils englobent les ventes, les achats, les charges sociales, les salaires, les loyers, les prestations de services, etc.

Comment fonctionnent tous ces comptes ?

En matière de comptabilité, une écriture comptable doit être constituée par l’expert-comptable à Saint-Gilles. Pour cela, il doit tenir en compte de deux lignes au moins pour les montants à comptabiliser. Pour maintenir l’équilibre des comptes, il existe deux sortes de notions qu’il faut comprendre absolument en la matière, qui sont le débit et le crédit. En général, une saisie comptable mouvemente en même temps les comptes de bilan et les comptes de charges et/ou de produits.

En effet, le traitement d’une pièce d’achat requiert l’usage du compte de charge propre au compte lié à la classe 6, du compte fournisseur connu par le compte 401 et du compte associé à la TVA déductible portant le numéro 4456.

Aussi, l’enregistrement comptable d’une opération de vente demande l’utilisation du compte de vente en question. Cela nécessite également l’usage du compte de TVA collectée et du compte client.

Aimez-vous ce texte ?

Pour comprendre le fonctionnement des comptes de bilan, il est indispensable d’appréhender quelques principes de base en comptabilité. La gestion en comptabilité distingue en effet un compte d’actif et un compte de passif. Avec un débit, le compte d’actif augmente et diminue avec un crédit. Pourtant avec un compte de passif, on rencontre à un crédit qui augmente et un débit qui diminue.

En ce qui concerne le fonctionnement des comptes de charges et de produits, il faut toujours comprendre qu’un compte de charge s’accroit avec un débit et se réduit avec un crédit. Ce mouvement se présente de façon inverse avec un compte de produits. Dans tous les cas, la règle comptable exige que le compte de débit soit toujours égal au compte de crédit pour assurer l’équilibre entre les comptes de la société.

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !