Aimez MaChronique !



Amour et jalousie dans le couple : Comment soigner la jalousie amoureuse et maladive !

Partagez cet article !

Dans le début d’une relation, vous pensez que dès que l’autre est jaloux, c’est qu’il tient à vous, qu’il commence à vous aimer. Faux ! Il est en train de s’attacher, comme Tarzan à sa liane et, prédateur qu’il est, il ne vous lâchera plus car il a besoin de ce que vous lui apportez. Il n’est pas amoureux, il est dans la nécessité d’obtenir ce qu’une relation peut lui fournir : de la reconnaissance et de l’affection avec une sensation de sécurité. Et plus il a besoin de sécurité, plus il va être jaloux qu’on lui prenne celui ou celle qui lui en procure. Donc, il va veiller sur son dealer d’affection, jalousement, terrifié que quelqu’un puisse le lui prendre, et ça tourne à l’obsession. Cette peur qui lui dévore les entrailles, le tenaille, jour et nuit, parce qu’il imagine ce que serait sa vie sans l’autre : un grand saut dans le vide ! Alors il devient agressif, paranoïaque, impulsif, imagine les pires scenarii dans lesquels l’autre le trompe et part. La jalousie amoureuse et maladive est une mauvaise programmation qui, voilà la bonne nouvelle, se déprogramme !

L’amour et la jalousie ne font pas bon ménage : c’est un paradoxe. Si je t’aime, je te laisse libre de me choisir chaque jour parce que je sais pourquoi tu m’aimes et pourquoi je t’aime. Si je suis jaloux, c’est que je n’ai aucune confiance en moi et donc encore moins en toi : n’importe qui pourrait te voler à moi et je ne le supporterais pas. Vous finissez par traiter l’autre comme un objet dépourvu de réactions ou sentiments, qu’on pourrait vous dérober, comme ça, en passant, comme on vole un vélo ou un fruit à l’étalage. Vous devenez un véritable prédateur, contrôlant l’autre, l’éloignant de tout ce qui serait dangereux pour vous. Mais rien ne vous rassure et surtout pas le regard de vos rivaux sur votre proie. Car vous agissez comme un vampire qui a besoin du sang de sa victime et doit être le seul à le lui sucer : c’est vital, primordial ! Et plus vous vous attachez, plus vous sentez la peur de perdre l’autre et plus vous devenez contrôlant et agressif. Alors que votre côté adulte vous dit que votre attitude est absurde, que vous êtes en train de détruire la relation et d’étouffer l’autre, votre côté enfant, lui, terrifié par le rejet et l’abandon, s’agrippe compulsivement à celui qui lui donne ce qu’il n’a pas obtenu dans son enfance. Essayez donc de retirer un os à un chien affamé !

Comment soigner cette jalousie amoureuse et maladive ? En travaillant sur vous, sur votre confiance et votre estime. Vous avez des blessures d’enfant (le rejet et l’abandon) auxquelles se sont rajoutées des blessures d’adulte, car vous avez peut-être été trompé dans vos premières relations. Ce que vous avez vécu avec vos parents sera répété et répercuté sur votre vie affective d’adulte. Rejeté enfant, vous choisirez des personnes qui vous rejetteront. Comment est-ce possible ? C’est inconscient. Nous nous reconnaissons dans ce que j’appelle le « site internet subliminal » que nous décodons intuitivement. Alors celui qui a été rejeté enfant tombe sur celui qui rejette parce que c’est tout ce qu’il a appris, par ses parents, des relations affectives. Être aimé, c’est être rejeté ou violenté verbalement ou frappé. Le manque de confiance, c’est cette petite voix qui vous dit que l’autre trouvera mieux que vous, parce que vous ne valez pas grand-chose et ce n’est qu’une question de temps pour qu’il s’en rende compte. Au même moment, vous vous dites qu’il faut vous accrocher à lui parce que personne d’autre ne voudra de vous. Il est votre dernière chance de bonheur : Pas question de le laisser partir.

Comment développer confiance et estime ? Vous retombez toujours sur ces deux éléments qui contrôlent votre vie. Confiant, vous croquez dans la vie à pleines dents, quels que soient les événements qui se produisent. Dans le cas contraire, tout vous terrifie, vous ne vous aimez pas, vous n’avez plus aucun contrôle sur rien et si jamais une personne s’approche de vous et démontre de l’intérêt pour votre personnalité, elle vient de se prendre dans une toile dont vous êtes l’araignée. Avoir confiance, c’est connaître sa valeur, savoir qui on veut et qui on vaut. Sachant que vous êtes quelqu’un de bien, avec de belles qualités et de belles valeurs, rien ne peut plus vous arrêter et vous voyez la vie du bon côté. Donc, quand vous tombez amoureux, c’est avec l’assurance que si l’autre l’est aussi, c’est parce que vous savez tous les deux ce que vous voulez et ce que vous valez. Pas de jalousie, pas de possessivité : l’amour, c’est la liberté de choisir à qui vous voulez être fidèle et non l’obligation d’être fidèle à quelqu’un qui vous surveille jalousement.

La jalousie, ça se soigne en reprogrammant votre passé et développant votre estime et votre confiance. Vous avez une mauvaise perception de vous et de la vie affective, programmée par votre enfance et les gens qui vous ont encadré. Dès que vous sentirez que vous êtes confiant, vous attirez d’autres personnes confiantes et l’inverse est vérifié : en manque de confiance, vous attirez ceux qui en manquent aussi. J’ai été trompée par mon mari, Jules, alors que j’étais enceinte de six mois et mariée depuis six mois. Il passait toutes ses nuits chez sa maîtresse et j’ai donc divorcé. Le deuxième, Jim, 15 ans de moins que moi, s’est mis à sortir tous les soirs parce qu’il était en réflexion (il réfléchissait dans les karaokés !) et je ne sais pas s’il m’a trompée. Cependant, je m’en moque complètement car ça n’a aucune importance aujourd’hui même si je sais qu’il a trompé sa conjointe, après moi. J’étais en manque de confiance et en grand besoin de reconnaissance et je ne tombais que sur des névrosés qui ne savaient plus où ils en étaient. Névrosée, je l’étais aussi. Aujourd’hui, j’ai confiance en moi et je sais que je vais croiser la route d’un homme qui aura confiance en lui et donc en moi. Quand vous êtes en équilibre affectif, vous rencontrez une personne qui l’est aussi et la jalousie ne fait pas partie du décor, parce que chacun a confiance en lui et en l’autre. Celui qui m’aimera aura conscience de la personne que je suis et vise versa et nous n’aurons pas besoin de mettre en péril cette relation par des doutes, des hésitations et des soupçons qui empoisonnent insidieusement chaque seconde qui devrait être du bonheur.

Si vous êtes jaloux ou conjoint d’une personne qui l’est, comprenez qu’il y a un déséquilibre. C’est une explication, pas une excuse. Si l’autre est jaloux et vous empoisonne la vie, vous avez une décision à prendre. Si vous polluez la vie de quelqu’un avec votre jalousie, comprenez que vous devez régler ce trouble du comportement et que ça se fait très facilement. Vous êtes terrifié par le départ de l’autre et la peur n’évite pas le danger : pire, elle l’attire ! Travaillez votre confiance et votre estime, adressez-vous à un coach en PNL qui va vous guider pour régler vos blessures d’enfance et en faire une force pour avancer dans la vie. Pour connaître la lumière, il faut connaître l’obscurité. Quand vous accosterez les rivages de la sérénité, vous ne vous jetterez plus dans l’océan déchaîné des doutes et des émotions négatives : vous aurez enfin la valeur d’une seconde de bonheur et la jalousie ne fera plus jamais partie de votre vie !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?