Aimez MaChronique !



COUPLE: Y a t’il un chef dans votre couple?

Partagez cet article !

Depuis 50 ans, la société prône l’égalité des sexes au travail mais également dans le partage des tâches ménagères et l’éducation des enfants. Cette configuration est fondée sur le compagnognage et l’égalité. Vous effacez toute asymétrie et toute idée de rôle préétabli. Certains poussant cette interchangeabilité parfaitement assumée jusqu’à travailler ensemble. Ces couples s’arrangent avec la question du pouvoir: c’est une alchimie particulière qu’ils arrivent à faire fonctionner à 2.

Cependant, une trop grande égalité peut déboucher sur moins ou pas de désirs pour l’autre: l’important est de conserver sa place d’homme et de femme à l’intérieur du couple pour préserver le mystère nécessaire à la séduction. « Suis-je assez aimable? » Dans ce couple, « dominant-dominant », chacun connaît ses points forts mais aussi ses failles qu’il essaye de dépasser pour continuer à séduire l’autre, provoquer l’admiration. Ici, la rivalité oeuvre dans le sens du renforcement du sentiment amoureux. Mais parfois dans ce type de couple, l’un peut prendre toute la place non pas qu’il y ait plus de pouvoir grâce à son ascendant sur son conjoint mais plutôt à cause d’une promotion ou d’un élargisssement de son réseau relationnel.

Tout à coup, « il n’y a plus de place » relève Isabel KOROLITSKI, psychanlyste. Est-il possible d’éviter la rivalité et les luttes de pouvoir au sein du couple? Effectivement, en adoptant 2 attitudes:
Suivre chacun sa voie permet de mieux vivre sa relation de couple. Ainsi, votre conjoint peut garder ses habitudes d’antan: vous emmener dans des restaurants de luxe de temps à autre et vous, continuer à manger dans des brasseries à 2 sous. L’important est de garder une liberté dans votre couple: ne pas changer pour plaire ou faire plaisir à votre conjoint. Mesdames, si vous aimez les instituts de beauté, continuez à y aller et Messieurs, si vous adorez jouer au poker ou à la roulette, faites le!
Ne pas encombrer sa vie de famille avec les rôles que vous jouez dans la vie professionnelle.

Attention, ne vous fiez pas aux apparences. Certaines que vous croyez dominatrices ne le sont pas forcémetn dans leur vie de couple. Entre ce que vous voyez de l’extérieur et ce qui se passe dans le privé, il y a un monde.

Quand à ceux qui ne supportent pas la réussite de l’autre, son ancrage positif dans la vie, ils détiennent un pouvoir incroyable: médisance, hypocrisie, trahisons, délation; tout pour vous faire basculer dans le vide. La déstabilisation et l’envie de s’approprier le contrôle sur l’autre sont leur pierre de lance. Le pouvoir d’aimer n’est pas forcément celui d’être aimé.

R.MALTON
PSYCHOTHERAPEUTE
http://www.psycho-mieux-etre.net

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !