Aimez MaChronique !



AGRESSIVITÉ : COMMENT LA GÉRER ? (1/4) FATIGUE ET IMPATIENCE

Partagez cet article !

AGRESSIVITÉ : COMMENT LA GÉRER ? (1/4) FATIGUE ET IMPATIENCE

L’agressivité répond, elle aussi, aux mauvaises programmations et repose sur toutes sortes de détonateurs tels que la fatigue qui conduit à l’impatience, le besoin de reconnaissance qui se met en colère quand il exige, les peurs qui vous terrifient, les hormones qui mènent la vie dure aux femmes et toutes les sortes de dépendances (alcool, drogue, jeu, sexe, etc.).  Ce sujet sera traité en quatre volets, chaque mercredi, vous expliquant comment ces détonateurs conduisent l’être humain à être agressif, voire enragé, après un autre être humain. Vous découvrirez également comment combattre l’agressivité qui fait souvent autant souffrir celui qui agresse que celui qui est agressé. Bonne nouvelle : il y a des solutions !

Fatigue/Impatience

La fatigue est l’ennemi numéro 1 du moral et provoque l’impatience. Et de l’impatience à l’agressivité, il n’y a qu’un pas. Fatigué, tout devient plus difficile et cela vous rend vulnérable et hypersensible. Vous ne supportez plus rien. Comme on dit au Québec, « vous avez la mèche courte » et vous vous transformez en baril de poudre prêt à exploser à la moindre étincelle. La personne fatiguée a la sensation de perdre pied et de ne plus être capable de gérer son environnement. Quand un animal est blessé, il se terre dans sa tanière, car il sait qu’il peut être attaqué par ses congénères ou ses prédateurs et il a besoin de toutes ses ressources pour leur échapper. Quand l’être humain est épuisé, il a le même réflexe, tombant parfois dans la paranoïa : il croit que tout le monde lui en veut, interprète chaque geste comme une attaque et, souvent, s’isole. Autant quand vous vous sentez en pleine forme, vous êtes capable de soulever des montagnes, autant, fatigué, vous n’avez même plus la force de soulever votre brosse à dents. Et moins vous avez d’énergie plus vous paniquez et perdez pied. Cette sensation de dérapage vous met les nerfs à vif et vous voilà agressif à la moindre contrariété. Pendant ce temps-là, votre confiance s’effiloche…

Considérez la confiance comme un système immunitaire qui vous protège des virus de pensées (pensées négatives) et qui, lorsque vous êtes en forme, constitue une barrière très efficace contre tout ce qui peut vous déstabiliser. Vous repoussez sans effort tout ce qui pourrait saboter votre moral (ne dit-on pas « avoir un moral d’acier » ?) et vous restez positif dans chaque situation. Ayant confiance en vous, il est évident que, quoi qu’il arrive, vous vous en sortirez, donc, vous voilà serein. Mais dès que la fatigue effrite votre système immunitaire (au sens propre comme au sens figuré), vous voilà la proie de toutes sortes de pensées négatives, vous n’avez plus la force de garder votre moral, vous vous sentez extrêmement vulnérable, tombant alors dans l’agressivité. C’est ainsi que la paranoïa vous guette : par exemple, pensant que vous allez perdre votre travail parce que vous ne vous sentez plus du tout compétent, dès qu’une réflexion vous est faite, vous attaquez sans ménagement. De susceptible à hypersensible, la colère vous fait disjoncter plus souvent qu’à votre tour et vous devenez invivable pour votre entourage. Idem en couple : vous ne vous sentez plus à la hauteur et vous suspectez que votre conjoint, quand il en aura assez de vous voir toujours fatigué et agressif, ira voir ailleurs. La moindre phrase devient une attaque, un reproche déguisé et vous partez au quart de tour. C’est également ce que vous risquez de reproduire dans votre vie sociale, avec vos proches ou des inconnus. Le cercle vicieux est lancé et vous vous sentez aspiré vers le bas, alternant entre piquer des colères et être étouffé par la culpabilité. Car, bien évidemment, même si vous refusez peut-être de le reconnaître, vous faites du mal autour de vous.

Les solutions

Comme vous l’avez compris, si l’agressivité repose sur la fatigue, il faut donc prendre soin de vous : dormir est le meilleur des remèdes au lieu de favoriser les somnifères et le café pour vous réveiller. D’autant que vous êtes nombreux à penser que dormir, c’est perdre son temps, alors que vous êtes les premiers à recharger votre téléphone intelligent, dès que nécessaire. Puis, l’alimentation joue un rôle prépondérant dans votre corps : du mauvais carburant bouche les tuyaux et fatigue l’organisme, alors qu’une nourriture saine vous donne de l’énergie. Et, fin du fin, si vous en êtes capable ou si vous l’appréciez, c’est faire du sport. Il ne vous est pas demandé de vous préparer pour les Jeux olympiques : vous pouvez marcher plutôt que prendre la voiture, préférer les escaliers aux ascenseurs. Et si vous êtes encore plus motivé, adressez-vous à un entraîneur qui vous proposera les exercices physiques en ligne avec vos objectifs. Ou, tout simplement, choisissez un sport que vous pratiquerez régulièrement. Pourquoi le sport ? Parce qu’il génère de l’endorphine et, dans certains cas, de l’adrénaline. Mais, au-delà de ces aspects « chimiques » agréables, il vous reconnecte à votre corps, d’autant que l’activité physique favorise l’activité intellectuelle. En résumé, quand vous êtes fier d’avoir un corps en santé et que vous débordez d’énergie, il va falloir se lever de bonne heure pour vous déstabiliser. Vos humeurs, elles-mêmes, seront stables et votre confiance à l’épreuve des balles !

La semaine prochaine, c’est le besoin de reconnaissance provoquant l’agressivité qui sera traité.

La nouvelle version du « Syndrome de Tarzan » avec amour en supplément vient de sortir au Québec ! En vente chez tous les libraires ! Pour l’Europe, ce sera en mars.

Coaching individuel par skype. Tous les détails sur mon site : Choix n°5     http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Lisez la chronique de Pascale Piquet, tous les mercredis.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?