Aimez MaChronique !



À PARTIR DE QUEL ACTE TROMPEZ-VOUS VOTRE PARTENAIRE ?

Partagez cet article !

À PARTIR DE QUEL ACTE TROMPEZ-VOUS VOTRE PARTENAIRE ?

Vous ne m’enlèverez jamais de l’idée que l’être humain est monogame et j’en veux pour preuve qu’après deux ans de relation avec l’homme que j’ai choisi et qui a fait de même, je n’ai pas envie, pas plus que lui, d’aller voir ailleurs. Aucun homme ne m’attire en dehors de lui et il vit la même chose que moi. Pourquoi ? Parce que je suis TOUT ce qu’il souhaite chez une femme et il est TOUT ce que je souhaite chez un homme. Je vous le répète : choisissez un partenaire qui correspond à tout ce que vous souhaitez et non à un certain pourcentage (un « 5 critères » ! cf. « Gagnez au jeu des échecs amoureux« ). Quand l’autre vous comble à tous les niveaux, pourquoi iriez-vous voir ailleurs ? Et quand ce n’est pas le cas, vous trouvez toutes sortes de stratégies pour trouver du confort dans l’inconfort, vous confortant justement dans des principes qui font votre affaire. Voyons à quel moment vous considérez que vous trompez votre partenaire…

Le flirt

Vous avez tendance à continuer à flirter et courtiser, même si vous êtes en couple. Bien sûr, comme vous ne passez pas à l’acte, vous vous sentez dans votre bon droit. Pourtant, laisser croire à une tierce personne que vous êtes libre est un manque de respect pour votre partenaire ainsi que pour la personne que vous essayez d’attirer. Souvenez-vous de mon image des taxis : quand vous êtes en couple, votre lumière doit être éteinte pour indiquer que vous êtes déjà pris. Cependant, certains se font du bien en papillonnant, envoyant le message qu’ils sont libres comme l’air, ravis de voir leur proie défaillir sous leurs yeux. Certes, ça fait du bien au besoin de reconnaissance, mais vous vous jouez de deux personnes : celle qui est dans votre vie et celle qui croit qu’elle va pouvoir y entrer. Puis, froidement, vous laissez votre « jouet » en plan, retournant, satisfait, dans les bras de votre conjoint(e). Dans votre tête, vous n’avez rien fait. Dans mon monde, vous avez manqué de respect à celui ou celle qui partage votre vie. Et, plus fort, vous êtes bien capable, si ce dernier a surpris votre manège, de le traiter de jaloux !

Le désir

Désirer une autre personne constitue-t-il un adultère ? Quand vous fantasmez sur un voisin ou la prof de math de votre fils ou encore une star de cinéma, vous sentez-vous fautif ou dans votre droit ? Certes, croiser un homme ou une femme au physique agréable est un plaisir pour les yeux, quand la réaction s’arrête là. Si vous ressentez du désir pour elle ou lui, bien que déjà en couple, vous avez un problème. C’est le symptôme que quelque chose vous manque dans votre relation. Souvent, le sexe n’est plus comme avant ou a nettement ralenti et votre libido prend le dessus vous faisant tomber dans la frustration. Le plaisir que vous n’obtenez plus de votre partenaire vous pousse à regarder ailleurs. Et de regarder à toucher, il n’y a qu’un pas…

Se masturber

Se masturber est-ce tromper ? Tout dépend de l’état d’esprit dans lequel vous êtes au moment où vous le faites. Le faire au cours d’ébats à deux est excitant et fait partie d’un jeu. Le faire seul sous la douche ou sous les draps pour que l’autre ne vous voit pas est différent. D’ailleurs, si vous vous cachez, c’est que vous savez que quelque chose ne tourne pas rond… Bien sûr, si l’on vous refuse tout acte sexuel, vous éprouverez la nécessité de vous satisfaire en vous cachant, comme quand vous étiez enfant, car vous ne souhaitez pas que votre partenaire vous voit faire. Mais si vous êtes satisfait sexuellement et que vous éprouvez le besoin de jouer à ce petit jeu dans le dos de l’autre, en pensant à quelqu’un d’autre, osez donc me dire que ce n’est pas un manque de respect pour votre conjoint ?!

Penser à quelqu’un d’autre pendant les relations sexuelles

Nombreux sont ceux qui se stimulent ainsi, quand leur partenaire ne leur fait plus vraiment envie. C’est une méthode pour trouver du confort dans l’inconfort afin que rien ne paraisse. Mais croyez-vous sincèrement que cela soit honnête ? Dans votre tête, ce n’est pas tromper puisque vous ne touchez à personne d’autre, mais au fond de vous, vous savez que ce n’est plus avec lui ou elle que vous souhaitez être. C’est bien plus simple de pratiquer ainsi plutôt que remettre la relation en question. D’autant que, à part le sexe, souvent, le reste fonctionne bien et vous ne vous voyez pas dire à votre conjoint « je te quitte parce que je ne suis plus du tout épanoui sexuellement« . Pourtant… C’est souvent la porte ouverte à un troisième larron qui finira par s’infiltrer dans vos pensées, puis votre lit qui aura été déserté par la personne qui partage votre vie.

La fellation/le cunnilingus

Vous me faites rire quand vous essayez de faire croire qu’une fellation, ce n’est pas tromper. N’étant pas « partie prenante » dans l’affaire, vous vous laissez faire et vous vous sentez dans votre bon droit. Bien sûr, peut-être avez-vous fait affaire avec une professionnelle parce que votre conjointe refuse de se livrer à ce style de caresse. C’est une explication, pas une excuse. Imaginez que madame loue les services d’un masseur érotique pour stimuler son clitoris parce que monsieur est dédaigneux. Elle non plus ne toucherait à rien, se contentant d’être sur le bout de la langue de son bienfaiteur. Nous ne parlons pas ici de se faire laver les cheveux, il s’agit tout de même des parties les plus intimes de votre anatomie que vous « livrez en pâture » à quelqu’un d’autre. Bien sûr que c’est tromper ! Même si vous cherchez à vous convaincre du contraire.

Avoir une relation sexuelle sans sentiment

Quand votre objectif est de trouver du confort dans l’inconfort, vous y allez fort : avoir une relation sexuelle avec une personne que vous n’aimez pas n’est pas tromper pour vous, du moment qu’il n’y a pas de sentiment. Vous vous sentez donc dans votre bon droit, car vous n’avez pas fait l’amour avec cette personne, vous avez juste baisé. Bien essayé ! C’est tromper. Imaginez donc la tête de votre conjoint quand vous lui aurez raconté que, comme il n’y avait aucun sentiment entre vous, vous avez juste pris du plaisir et c’est tout. Ayant relégué cet acte sur un plan purement mécanique, vous auriez pu vous brosser les dents, aller voir un bon film ou aller dans un bon restaurant pour vous faire du bien, quelqu’un passait par là, vous avez donc choisi une partie de jambes en l’air, mais sans sentiment. Encore une fois, ça va être dur à défendre devant votre conjoint… Me semble que vous risquez d’être rapidement condamné !

Madame préfère jouer avec ses jouets plutôt qu’avec le vôtre

Les femmes ont toutes sortes d’accessoires à utiliser seule, mais qu’elles peuvent également partager. Quand monsieur est rejeté, car il ne vibre pas, démuni devant tout ce que ces joujoux sont capables de faire et surtout si on ne le laisse pas y toucher, cela s’appelle « le castrer ». Bien sûr, comme il ne s’agit pas d’être vivant, mais de bidules en plastique, madame n’a pas l’impression de tromper. Faut-il vous rappeler qu’une relation sexuelle se fait à deux ? Quand l’un reste sur le bord du lit, sans être invité à participer, alors qu’il en meurt d’envie, dans votre tête, vous avez vraiment l’impression de le respecter ?

Les sites pornos

Il y a plusieurs raisons d’utiliser les sites pornos quand vous êtes déjà en couple :

1)  Madame vous refuse son lit ou, si elle s’y soumet, c’est avec un grand soupir et un « dépêche-toi » agacé.

2) Madame ne vous excite plus

3) Vous préférez vous occuper de vous tout seul, stimulé par les images que vous voyez et vous atteignez l’orgasme rapidement, sans avoir besoin de « besogner » ou perdre votre temps avec les préliminaires que madame exige. Vite fait, bien fait !

Si votre conjointe se masturbait en regardant un film avec son acteur préféré et jouissait bruyamment, comment vous sentiriez-vous ? Si elle vous refuse le sexe ou si vous ne la désirez plus, il est peut-être temps d’en parler ensemble au lieu de trouver des façons de vous satisfaire sans faire de vague au niveau du couple. Homme et femme se sentent rejetés quand l’autre se satisfait avec quelque chose d’autre ou quelqu’un d’autre : c’est très humiliant.

Mon objectif, à travers cette chronique, n’est pas de jouer les moralisatrices, mais plutôt de vous rendre responsable de vos actes. Aucune loi ne vous interdit de désirer quelqu’un d’autre, de vous masturber en pensant à cette personne, de l’imaginer à la place de votre partenaire pendant l’acte sexuel, de vous faire faire une fellation par une tierce personne, ni d’aller sur les sites pornos. Ce n’est pas la loi qui l’interdit, c’est l’amour qui ne l’autorise pas : aimer, c’est combler et être comblé à tous les niveaux.

La nouvelle version du « Syndrome de Tarzan avec amour en supplément » est vendue en version numérique (e-book) uniquement sur le site www.pascalepiquet.com avec, en bonus, une conférence audio.

Nouveau :

– Coaching individuel par skype. Tous les détails sur mon site : Choix n°5     http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Coaching de couple par skype ou en personne. Tous les détails sur mon site : Choix n°4 : http://www.pascalepiquet.com/coaching-intensif.php

Lisez la chronique de Pascale Piquet, tous les mercredis.

FACEBOOK : page professionnelle « Pascale Piquet » Lisez la phrase du jour du lundi au vendredi et suivez son actualité !

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?