Vous avez besoin d’une formation oenologie? Les bons tuyaux pour faire le choix approprié

Partagez cet article !

Etudier le vin et connaitre tous ses détails, son histoire, c’est l’oenologie. Comme chez les parfumeurs qui ont leurs experts appelés les nez, les progrès sont liés aux capacités humaines et aux sens affinés des hommes.

Et ses domaines d’application sont multiples puisqu’ils couvrent l’embouteillage, l’entretien et la culture viticole et la fabrication du vin. Naturellement, elle s’applique également à tout ce qui a trait plus ou moins directement au vin, c’est pourquoi la consommation, la dégustation et la conservation en font aussi parties.

Que peut on espérer concrètement grâce à des cours oenologie?

Il faut bien faire la différence entre un oenologue et un sommelier. Dans les deux cas, le vin est leur coeur de métier, et il n’y a pas incompatibilité entre les deux métiers. Il y a donc souvent, mais pas dans tous les cas, des oenologues travaillant comme sommelier.

Le travail d’un sommelier requiert les connaissances acquises lors d’une formation oenologie. Il est alors beaucoup plus à l’aise pour recommander à ses clients des vins qui feront ressortir le goût des plats servis.

Mais l’œnologie ne s’arrête pas au travail d’un sommelier, bien au contraire. Comme les domaines d’application de l’oenologie sont nombreux, les professionnels de la viticulture n’hésitent pas à suivre une formation oenologie.

L’étape suivante est d’assimiler les caractéristiques des différents cépages, les arômes des vins et les impacts sur les accords. Cela va sans dire, d’autres connaissances viennent s’ajouter telles que les vins et leurs classifications, les AOC et tout le vocabulaire ayant trait aux vins. En définitive, puisqu’il n’y a pas qu’en France qu’on produit du vin, on en apprend aussi sur les vins étrangers durant des cours oenologie.

L’initiation oenologie: tous les secrets de l’art d’élaborer et de servir le vin

Le vin ne doit donc plus avoir aucun secret, tout en se familiarisant avec des sujets connexes lors de cours oenologie. En d’autres termes, il est primordial d’apprendre et de savoir comment servir le vin. De plus, il faut connaitre les types de verre dans lesquels servir tel ou tel vin

On ne peut pas non plus servir n’importe quel vin à n’importe quelle température.. Pour les professionnels de haut rang, une telle méconnaissance ne saurait être acceptée sans sanctions. De même, il faut apprendre à décanter un vin et savoir ouvrir une bouteille selon différentes techniques.

Les cépages du montier n’ont aucun secret pour un véritable oenologue, c’est-à-dire les différentes variétés de vignes. On retrouve toute l’identité d’un vin, rouge ou blanc, grâce à son cépage. Les principaux vins rouges sont Malbec, Syrah, pinot noir et cabernet sauvignon..

Aimez-vous ce texte ?

Quant au Chenin, Sauvignon, Chardonnay, Viognier et Riesling, ce sont des cépages blancs. Chaque cépage a ses propres caractéristiques qui font qu’ils sont plus adaptés à certaines régions. C’est la raison pour laquelle on cultive dans le nord-est de la France du pinot noir, car il ne craint pas les hivers rigoureux..

Le domaine viticole en général et de l’œnologie en particulier est donc bien vaste. C’est ce qui explique la complexité d’une formation oenologie qui donne plus de facilités ensuite pour classer les vins.

Le classement des vins ne se limite d’ailleurs pas aux cépages et classifications.. Le rôle du terroir est primordial pour le raison et sa maturation.. Le climat et les aspects géologiques définissent le terroir.

Pour aiguiser ses connaissances dans l’univers du vin, il est facile de trouver une formation œnologie avec des leçons théoriques et pratiques. formation oenologie

Partagez cet article !

Des Livres pour Changer de Vie !