Aimez MaChronique !



NOËL : FÊTE DE L’AMOUR OU DE L’HYPOCRISIE ?

Partagez cet article !

NOËL : FÊTE DE L’AMOUR OU DE L’HYPOCRISIE ?

 

Vous serez nombreux et nombreuses à passer Noël avec des personnes que vous n’aimez pas : soit vous les recevrez chez vous, soit vous irez chez eux. Je le sais que, pour certains, vous me trouvez dure, drastique, sélective, coupée de mes émotions, sans cœur et j’en passe et des meilleures (je suis d’ailleurs pire que ce que vous croyez !), mais je ne suis pas hypocrite ! J’ai décidé, depuis longtemps, de ne recevoir chez moi, et particulièrement le soir de Noël, que des personnes que j’aime. Parce que je préserve mon Environnement (Premier Niveau Logique). Et parce que, pendant trop longtemps, je me suis ‘coltiné’ ma mère chaque Noël, le restant de ma famille étant décimée ou trop loin. Le pompon fut tout de même le premier Noël au Québec, entre ma mère et Jim (le deuxième conjoint Trou noir affectif) : ils ne pouvaient pas se voir en peinture car… ils étaient pareils ! Ils se ‘bouffaient’ le nez à la moindre occasion et je subissais des réflexions désagréables de la part des deux ! Quel beau Noël, durant lequel l’électricité n’était pas uniquement dans les lumières du sapin !

 

Vous aussi, vous avez passé ou passerez un réveillon détestable : la mère ou la belle-mère qui critiquent tout le temps, la sœur ou belle-sœur qui vous regarde de haut, le père ou le beau-père qui jouent les séducteurs, l’oncle qui finit saoul quand ce n’est pas un de vos parents, les enfants des autres qui sont mal élevés, etc. Tout ce joli monde qui s’affale dans votre canapé sans bouger une seule fesse pour vous aider, mange dans vos assiettes, boit abondamment dans vos verres, met la maison en désordre et s’en va sans même un « merci », alors que vous n’attendiez qu’une chose : qu’ils foutent le camp ! Bien sûr, vous me répondrez que vous ne pouvez pas refuser de recevoir la famille de votre mari ou de votre femme, au risque d’une dispute dans le couple. Je ne suis pas d’accord : si l’autre vous oblige à régaler une bande de ‘bouffe gamelles’, c’est qu’il n’a pas plus de respect pour vous, que la famille dont il/elle est issu(e).

 

Pendant plusieurs années, j’ai reçu ma mère pour les fêtes de fin d’année : elle faisait des réflexions désobligeantes sur les amis que j’invitais, tirait une tronche de dix pieds de long, tel un bouledogue qu’on menacerait de prendre sa gamelle, nous disant qu’elle ne voulait pas de cadeau, puis nous mettant dans les dents qu’elle était la seule à n’avoir rien reçu, glaçant mes amis d’un seul regard. Ils ont enduré ça pendant tous ces Noëls et quand je leur ai dit, il y a quatre ans : « Ma mère ne sera plus là pour Noël, ni pour aucune fête : je l’ai virée ! », ils ont levé leur verre à cette bonne nouvelle ! Là, j’ai réalisé que je l’avais laissée gâcher le Noël de tous mes amis pendant trop longtemps. Je leur ai demandé pourquoi ils ne m’avaient pas parlé plus tôt de leur inconfort, ils m’ont répondu « c’était ta mère et on était chez toi, on n’a rien osé dire ». J’ai soudain mesuré l’amitié que me portait chaque personne que j’avais invitée et qui savait qu’elle aurait à faire face aux réflexions déplacées, à la tronche de dix pieds de long et à la tête de bouledogue.

 

Alors si vous lisez cette chronique, qu’elle vous fait rire, c’est que vous n’avez jamais permis à qui que ce soit de gâcher un seul de vos Noël. Bravo ! Si, au contraire, cette chronique vous faire rire… jaune, c’est que vous subissez des réveillons que vous auriez préférés différents, que vous endurez des gens que vous n’appréciez pas, que vous imposez à d’autres que vous aimez des gens que vous n’appréciez pas, comme ce fut mon cas.  Je le sais que ça demande de sacrées tripes de décider qu’une partie des invités que vous aurez cette année, ne seront plus là l’année prochaine. Réfléchissez : qui voulez-vous autour de votre table et qui n’y sera plus…

Chaque Noël, nous sommes entre 10 et 15 autour de la table, sur ma propriété de St-Jean-de-Matha : uniquement des personnes qui sont très heureuses d’être là et bien décidées à passer un réveillon fantastique. Si vous n’avez jamais passé une soirée avec des gens formidables, que vous appréciez, je vous conseille d’essayer, ça vous changera ! C’est du bonheur à l’état pur !

 

Joyeux Noël !

 

Prenez une dose de bonne humeur par jour : suivez Pascale Piquet sur Twitter ! Abonnez-vous : www.twitter.com/pascalepiquet ou sur le site www.pascalepiquet.com

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », en vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com et envoyez-le à une personne que vous aimez : une carte de Noël sera jointe à votre nom.

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?