Aimez MaChronique !



Une apiculture sans piqûres

Partagez cet article !

Quand on parle d’apiculture, une des premières appréhensions qui viennent tout de suite est la peur des piqûres. En effet, dans tous les manuels, les sites et tout ce qui parle d’élevage d’abeilles, on conseille toujours et vivement de porter des protections. Mais en réalité, les abeilles ne sont pas aussi agressives que l’on pense. Il suffit juste de ne pas trop les bousculer et de bien choisir son moment pour les approcher.

Les abeilles de nature sociable

Beaucoup de personnes se passionnent et s’intéressent de nos jours à l’apiculture. Mais nombreux aussi sont ceux qui ont peur des aiguillons des abeilles et qui préfèrent se tenir à l’écart bien que le domaine les intrigue. Pourtant, il arrive que l’abeille soit vraiment bousculée dans la nature soit par les moissonneurs, soit par les animaux quand elle part butiner, mais elle ne pique pas. En effet, il est important de savoir que quand l’abeille butine, son principal objectif est produire du miel. Tant qu’elle n’a pas effectué sa mission, elle ne réagit à aucun facteur extérieur qui peut la déranger. Cependant, à son retour au nid, l’abeille veille au développement de la colonie et à la production du miel. Elle protège donc la ruche. A ce moment, il se peut que sans les protections conseillées en apiculture, toute personne qui approche risque la piqûre.

Comme dans les autres types d’élevage, en apiculture, il existe aussi quelques facteurs qui sont considérés comme des agressions pour les abeilles. On peut catégoriser deux types de personnes que les abeilles n’aiment pas : celles qui réagissent violemment soit par les gestes soit par les paroles et celles qui produisent des odeurs fortes qu’elles soient agréables ou non. Avant de s’approcher d’une ruche, il faut éviter le port de parfums. Les personnes qui ont l’haleine fétide aussi ne sont pas les bienvenues, peu importe l’origine (dentition, estomac ou alcoolisme). Il faut juste savoir que les abeilles ne sont pas agressives tant qu’elles ne se sentent pas en danger

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !