Aimez MaChronique !



earthquake-1665870_1280

TEST : SOUFFREZ-VOUS DE DÉPENDANCE AFFECTIVE (« Le syndrome de Tarzan ») ?

Partagez cet article !

(Extrait du livre « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Béliveau éditeur) – Auteur : Pascale Piquet )

Comment évaluer si vous êtes frappé du syndrome de Tarzan (dépendance affective)  ? Voici une liste de symptômes majeurs (il en existe bien d’autres !), à vous de cocher ceux que vous reconnaissez et vous définirez votre position sur l’échelle de Richter (les tremblements de terre) de la dépendance affective :

  • Vous manquez de confiance en vous. ❒
  • Vous n’avez aucune (ou une faible) estime de vous. ❒
  • Vous doutez tout le temps. ❒
  • Vous pensez que vous ne méritez pas le bonheur. ❒
  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter, par peur de la solitude. ❒
  • Vous venez de rompre, et vous souffrez le martyre – que ce soit votre décision ou la sienne. ❒
  • Vous souhaitez rompre, mais vous ne savez pas comment vous y prendre. ❒
  • Vous êtes célibataire, la solitude vous pèse et vous désespérez de trouver la bonne personne. ❒
  • Vous vous laissez écraser. ❒
  • Vous êtes incapable de dire ce que vous pensez. ❒
  • Vous êtes incapable de parler de vos émotions et sentiments. ❒
  • Vous êtes incapable de prendre votre place. ❒
  • Vous êtes incapable de vous faire respecter. ❒
  • Vous perdez vos moyens quand quelqu’un crie. ❒
  • Vous mettez des gens au-dessus de vous. ❒
  • Vous êtes incapable de vous engager. ❒
  • Vous ne voulez plus de relations affectives, car vous avez déjà trop souffert. ❒
  • Vous souffrez d’anxiété. ❒
  • Vous souffrez d’insatisfaction chronique. ❒
  • Vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser. ❒
  • Vous avez peur de tout. ❒
  • Vous souffrez de dépression. ❒
  • Vous souffrez d’épuisement professionnel. ❒
  • Vous subissez de la violence conjugale ou vous en faites subir. ❒
  • Vous voulez faire plaisir à tout le monde. ❒
  • Vous voulez sauver tout le monde. ❒
  • Vous avez peur du jugement et de la critique. ❒
  • Vous n’êtes pas capable de prendre une décision. ❒
  • Vous faites souffrir vos proches. ❒ Vous souffrez de culpabilité. ❒
  • Vous ne maîtrisez pas votre colère. ❒
  • Vous êtes jaloux et possessif. ❒
  • Vous buvez de façon excessive. ❒
  • Vous vous droguez. ❒
  • Vous avez des idées suicidaires. ❒
  • Vous souffrez de compulsions, quelles qu’elles soient. ❒
  • Vous passez votre temps à travailler. ❒
  • Vous recherchez les compliments. ❒
  • Vous avez des problèmes de poids. ❒
  • Vous faites de l’insomnie. ❒
  • Vous pleurez souvent comme un enfant. ❒
  • Vous avez des comportements d’enfant. ❒
  • Vous avez peur de parler en public. ❒
  • Vous avez peur de la solitude. ❒
  • Vous avez peur de mourir. ❒
  • Vous avez peur de vieillir. ❒
  • Vous avez peur d’être malade. ❒
  • Vous avez peur de finir vos jours seul(e). ❒
  • Vous avez une ou plusieurs phobies. ❒
  • Vous ne vous aimez pas. ❒
  • Votre vie est un enfer. ❒
  • Vous cherchez de la reconnaissance. ❒
  • Vous avez peur du noir. ❒

Évaluez votre niveau de dépendance sur l’échelle de Richter

(Votre intuition vous donnera la réponse, en fonction des cases cochées plus haut)

J’utilise l’échelle de Richter (elle sert habituellement à mesurer les tremblements de terre !) pour vous aider à vous repérer dans l’intensité de la névrose. Elle va de 0 à plus de 10, 0 représentant les personnes par­faitement heureuses et équilibrées. Si vous êtes entre 1 et 4, vous êtes certes atteint de dépendance affective (manque de confiance et d’estime) et peut-être de dépendance émotive (dépendance à un autre être humain), mais c’est très vivable et vous pouvez être heureux avec une personne au même niveau que vous. En revanche, quand il y a souffrance, voire violence psychologique et/ou physique entre personnes, c’est qu’elles naviguent entre 5 et plus de 10.

Donc, même si vous avez coché un ou plusieurs symptômes, pas de panique ! Il faut savoir que vous pouvez souffrir de dépendance affective à des degrés différents, ainsi que je vous l’ai déjà dit. Il ne serait pas surprenant que vous en ayez coché une bonne dizaine, voire une vingtaine : vous feriez juste partie de la moyenne ! Cela va vous surprendre, mais environ 98 % de la population souffrent d’un manque de confiance et d’estime de soi plus ou moins important. Il ne reste que 2 % de la population (les rois et reines) : ceux qui ne dominent personne et ne sont dominés par personne. Ils sont maîtres de leur vie, tandis que vous êtes esclave de votre passé et des autres, domi­nateurs comme dominés !

Il m’a souvent été demandé d’établir un barème afin que vous puissiez déterminer où vous vous situez sur l’échelle, mais je ne l’ai jamais fait : c’est à vous de le décider, en fonction du nombre de symptômes que vous avez identifiés et de ce que vous ressentez. Soyez conscient qu’à plus de 10, vous tombez dans la catégorie « tueur en série » ou sa victime !

Pour comparaison, voici les effets décrits pour les différents degrés de l’échelle de Richter en cas de tremblement de terre et vous ferez la comparaison avec vos relations affectives (vous verrez, c’est renversant !) suivant le niveau de dépendance où vous vous situez (votre intuition vous le dira) :

Moins de 1,9 Microtremblement de terre, non ressenti.
2,0 à 2,9 Généralement non ressenti mais détecté/enregistré.
3,0 à 3,9 Souvent ressenti mais causant rarement des dommages.
4,0 à 4,9 Secousses notables d’objets à l’intérieur des maisons, bruits d’entrechoquement. Dommages importants peu communs.
5,0 à 5,9 Peut causer des dommages majeurs à des édifices mal conçus dans des zones restreintes. Cause de légers dommages aux édifices bien construits.
6,0 à 6,9 Peut être destructeur dans des zones allant jusqu’à 180 kilomètres à la ronde si elles sont peuplées.
7,0 à 7,9 Peut provoquer des dommages modérés à sévères dans des zones plus vastes.
8,0 à 8,9 Peut causer des dommages sérieux dans des zones à des centaines de kilomètres à la ronde.
9,0 et plus Dévaste des zones de plusieurs milliers de kilomètres à la ronde.

A la suite de ce test, vous seul(e) savez si vous êtes affecté(e) par la dépendance affective (le manque de confiance et d’estime qui pousse dans les compulsions et/ou les mauvaises relations pour remplir un vide immense ressenti à l’intérieur) et si vous venez de réaliser que vous barbotez dedans, je vous conseille d’agir vite, avant d’arriver à 9 et plus : c’est votre vie qui va être dévastée. Courage, prenez-vous en main !

Lectures : « Le syndrome de Tarzan » (Béliveau éditeur) et « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Béliveau éditeur)

www.pascalepiquet.com

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?