Sophrologie : se réconcilier avec sa corporalité et sa sensorialité

Partagez cet article !

Bonjour,

Nous vivons une époque, où il est vital de se réconcilier avec sa corporalité et sa sensorialité.

La sophrologie ouvre les portes du bien-être, de l’éveil et de l’épanouissement.

La sophrologie étudie la connaissance de soi et la conscience humaine. Elle met en avant l’autonomie de l’individu, elle instaure une meilleure prise de conscience, une meilleure communication avec soi et son environnement.

Notre société met l’accent sur l’action, la réussite. L’homme d’aujourd’hui vit à un rythme effréné, il lui est demandé toujours plus de rendement, de performance tant sur le plan professionnel, relationnel, affectif, familial que sexuel.

Etre un individu passe par une prise de conscience de son être, par le vécu corporel, sensoriel et émotionnel.

Des Livres pour Changer de Vie !




Devenir une personne épanouie est un travail de développement. Il faut apprendre à savoir s’arrêter. Retrouver la connexion avec son être intérieur.

L’individu est-il en conflit permanent avec lui-même ?

Son Moi essaie t-il de contrôler son corps ? Comment en arrive-t-on à cet état de mal-être, de conflit intérieur ?

Nous sommes « bombardés » à longueur de journées d’informations télévisées, radiophoniques, presse écrite, publicité en tous genres qui vantent les mérites d’une alimentation saine et équilibrée, d’une eau aux vertus amaigrissantes, une alimentation allégée, etc…

Notre société impose une image de femme faussée au ventre plat, poitrine en avant, sourire aguichant, fesses bombées, silhouette irréprochable. Image de femme élancée, belle, bien dans sa peau.

D’hommes aussi forts que beaux, aux muscles d’acier.

Ces prototypes que nous imposent les médias ne sont pas le reflet de la réalité. 

Toutes et tous n’ont pas un physique de vedette ni une silhouette de sex-symbol et bon nombre d’individus éprouvent un sentiment d’inhibition qui leur rend difficile voire impossible, toute approche sentimentale et sexuelle.

Aimez-vous ce texte ?

Quels que soient les ‘défauts’ que vous vous attribuez, apprenez et sachez en tirer partie avant que ce manque de confiance ne s’installe et ne se révèle pour vous comme un véritable handicap dans vos rapports à vous et aux autres.

 

Bonne soirée.

Jean-Philippe.

http://eclosion83136.canalblog.com

Partagez cet article !