Aimez MaChronique !



Sites pornographiques et sexe en ligne : Une nouvelle compulsion !

Partagez cet article !

Sites pornographiques et sexe en ligne : Une nouvelle compulsion !

La compulsion aux sites pornographiques prend de l’ampleur ! C’est fou de constater que les nouvelles technologies entraînent des comportements compulsifs. Nombreux sont ceux qui subissent l’emprise des jeux sur ordinateurs, mais le « joystick », dans le cas des sites pornographiques n’est pas celui qu’on croit !

Pour les habitués de mes chroniques, vous connaissez ma « position » quant à la pornographie, qui ne prône que le sexe-fast-food, niant l’érotisme. Mais je comprends qu’accessoirement, vous y ayez recours. Cependant, attention de ne pas tomber dedans. C’est la différence entre besoin et plaisir. Besoin = dépendance. Parce que si votre compagne ne vous excite plus et que vous faites appel à l’artillerie lourde pour être capable de l’honorer, ce n’est même plus du sexe, c’est de la bestialité.

Certaines de mes clientes se plaignent d’attendre dans le lit conjugal que Monsieur se décide à quelques voluptés, alors que celui-ci s’amuse tout seul devant son ordinateur, avec son antenne télescopique. Pris la main dans le sac (ou dans le pantalon !), ils jurent qu’ils ne se feront plus prendre (au lieu de promettre d’arrêter !), continuent au bureau ou dès qu’ils sont seuls à la maison. Mais réfléchissez : quelle est exactement la compulsion ? Celle de voir des humains copuler, celle de se masturber ou celle de jouir ? Sachant que tout cela est fait pour rassurer, combler un vide, stopper une anxiété. Entendons-nous bien, Madame, cela ne signifie pas forcément, dans ces cas extrêmes de compulsion, que vous n’êtes pas attirante : c’est lui qui a un problème, pas vous.

Il aurait pu tomber dans l’alcool ou la drogue, se mettre à draguer tout ce qui bouge, jouer, ou autre, mais dans son cas, c’est la masturbation devant les sites pornographiques qui l’emporte. Ce qu’il recherche, c’est un plaisir facile avec une jouissance rapide : il n’a rien à donner, pas d’effort à faire, pas de préliminaire, juste jouer avec son « joystick » parce qu’il est assez excité par ce qu’il voit qu’il arrive rapidement à ses fins. Aucune loi ne condamne ce comportement (à partir du moment, bien sûr, où les dames qui sont filmées sont adultes) et votre conjoint a parfaitement le droit de se livrer à ce qui est devenu son sport favori. Vous avez parfaitement le droit de le quitter si, après de nombreuses discussions, après lui avoir expliqué qu’il a un problème de compulsion qui se règle, après lui avoir demandé de se tourner vers vous plutôt que vers l’écran d’ordinateur, il continue malgré tout.

Comment savoir que vous avez cette compulsion ? Quand vous n’êtes plus capable de vous en passer. C’est comme l’alcool : tant que cela reste un plaisir ponctuel, tout va bien. Mais si vous en avez besoin et que vous devenez fou quand vous n’en avez pas, la compulsion est là. Le jeune qui visite ces sites par curiosité et qui en profite au passage, plaisir facile et tentant, n’est pas dans la même situation que l’homme qui éprouve un besoin irrépressible d’y aller plusieurs fois par jour ou tous les jours ou régulièrement. Souvenez-vous, Madame, que le sexe détend et que la masturbation est souvent une réponse à l’anxiété : pendant et un peu après, le sujet se sent mieux, mais ça ne dure pas. Savez-vous que certaines personnes ont la compulsion à la masturbation et sans avoir recours à des sites ou quoi que ce soit d’autre que leurs doigts ? C’est plus fort que lui/elle (les femmes aussi !) et ils vont s’y livrer n’importe où, dès qu’une crise d’angoisse les saisit. Pas facile à vivre pour ces gens-là. Toute compulsion vient d’un vide à l’intérieur et repose sur une stratégie de survie : quand j’angoisse, je me livre à quelque chose qui me calme temporairement et c’est plus fort que moi. On en sort, croyez-en mes clients !

Et la question qui revient souvent : se masturber devant des sites pornographiques, est-ce tromper son conjoint ou sa conjointe ? Ne soyez pas surpris, les femmes aussi ont recours à ce style de stimulation pour atteindre rapidement l’objectif : calmer l’anxiété. Est-ce tromper ? Dans la tête de celui ou celle qui le fait, la réponse est non. Dans la tête du conjoint ou de la conjointe, la réponse est souvent oui, car ils se sentent trahis. L’autre se procure un plaisir qui leur revient de droit : le plaisir d’en procurer et d’en recevoir. Certaines de mes clientes se sentent trompées, rejetées et abandonnées au bénéfice d’un écran (comment lutter ?!), d’autres voient le conjoint comme un obsédé sexuel ou encore certains jugent que leur femme compulsive est détraquée : difficile pour un homme de croire qu’il ne réussit pas à contenter son épouse. Encore une fois, le problème n’est pas là. Aucun conjoint ni aucune conjointe aussi aimants puissent-ils être ne peuvent sortir son partenaire d’une compulsion. C’est la personne elle-même qui le peut avec l’aide de spécialistes.

Vous qui n’avez pas cette compulsion (vous en avez peut-être une autre/d’autres…), ça vous fait peut-être sourire d’apprendre que des gens sont « accros » aux sites Internet pornographiques ou/et à la masturbation, vous pensez peut-être que ce n’est pas si grave et vous avez tort : ils y perdent souvent le conjoint ou la conjointe, brisent leur famille, se culpabilisent et… s’enfoncent encore plus dans la compulsion. Si vous sentez que vous êtes en train de déraper dans ce style de problème, il est temps de vous reprendre en main (sans jeu de mots !) et de faire appel à un professionnel qui vous guidera pour régler ce qui vous pousse à vous rassurer de cette façon-là. Faites-le avant d’y perdre votre famille et votre dignité. Car ce n’est jamais très drôle quand le partenaire frustré vous quitte et raconte à qui veut l’entendre, et surtout à la famille et aux amis, pour se venger, les raisons de votre séparation.

La prochaine fois que vous irez sur l’ordinateur, cherchez donc un coach, plutôt qu’un site Internet pornographique : ce ne sera pas le même effet à court terme, mais à long terme, vous vous retrouverez !

Prenez une dose de bonne humeur par jour : suivez Pascale Piquet sur Twitter ! Abonnez-vous : www.twitter.com/pascalepiquet

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », en vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?