Aimez MaChronique !



SEXE : EST-CE IMPORTANT DANS UN COUPLE ? DOIT-ON TOUT ACCEPTER ? Partie II

Partagez cet article !

SEXE : EST-CE IMPORTANT DANS UN COUPLE ? DOIT-ON TOUT ACCEPTER ? Partie II

 

 

Et je vous avoue que je suis inquiète, quand je constate que la porno ne suffit plus : jeunes et moins jeunes pensent que le pipi/caca ou encore la zoophilie apportent une nouvelle vague de sensations ! J’ai le regret de vous informer que ce sont des déviations qui ont tout à voir avec la domination, donc le sadomasochisme et que cela n’est pas une nouvelle tendance : c’est malheureusement vieux comme le monde. Un des mes amis, du même âge que moi, alors que des jeunes dans la trentaine lui montraient fièrement des scènes d’hommes et de femmes urinant les uns sur les autres, quant il ne s’agissait pas d’excréments, s’en est offusqué (comme moi !) : ils lui ont répondu qu’il n’était plus à la page. Ça vous rappelle quoi la période pipi/caca ? C’est avant  l’âge de trois ans ! Trouvez-vous normal d’être excité par des scènes de ce style ? Oserez-vous demander à votre partenaire de s’y prêter ? Aimer faire souffrir quelqu’un, souffrir soi-même et l’humilier en urinant ou déféquant dessus n’a rien à voir avec le sexe, encore moins avec l’amour : incapable de dominer votre propre vie, vous prenez plaisir à humilier les autres à travers des actes relevant de l’âge où vous ne marchiez pas : barbouiller quelqu’un d’excrément ou uriner dessus a quelque chose de pitoyable. C’est ce que font les tortionnaires dans certains états totalitaires, pour humilier les personnes qu’ils torturent : en êtes-vous rendu là ?! Vous pensez que vous êtes dans le ton à travers l’échangisme, le sadomasochisme, le fait d’uriner ou déféquer sur les autres ? Où vous arrêterez-vous ? Vous n’y êtes pas du tout : c’est de la dépravation, c’est cracher sur l’être humain et sur vous-même. Quelle image de votre confiance en vous pensez-vous diffuser ? Éloignez vos enfants de cette bestialité et expliquez-leur le sexe, avant qu’ils en aient une fausse idée : ça deviendra un exutoire de tout leur manque de confiance et d’estime et une fois que le pli est pris, difficile d’inverser.

 

Je n’ai rien contre l’échangisme, sauf que vous ne me ferez pas croire que vous aimez votre partenaire à ce point que vous voulez le/la partager avec d’autres. Car, dans ce style de soirée, vous regardez tout le reste, sauf le visage des invités ! Là aussi, j’en ai entendu des plaintes dans mon bureau : souvent des femmes qui, pour garder leur conjoint, « se livraient » à l’échangisme, de peur de le perdre. Le message était très clair : « Si tu refuses, je te quitte ». Elles se soumettaient et servaient d’objet sexuel à d’autres que leur mari, pour l’exciter. Encore, si les deux y trouvent leur compte, dans cette mêlée, vous êtes des adultes après tout, mais pas toujours consentantes… Elles se dégoûtent ces femmes qui ont cédé à n’importe qui pour plaire à quelqu’un. Pourtant, elles n’ont pas à s’en vouloir, la dépendance émotive en a mis plus d’une sur le trottoir… Le jour où Jim (l’ex conjoint de 15 ans de moins que moi) m’a proposé, à la fin de notre relation, une partie à trois (un autre gars, lui et moi), lui qui était jaloux comme un pou au début, j’ai compris que je n’allais servir qu’à son propre plaisir (pas du tout au mien !) de me voir en action avec un autre J’ai refusé. Je n’avais plus la sensation d’être aimée, mais plutôt d’être échangée. J’ai détesté ce que j’ai ressenti ce jour-là, traitée juste comme un objet sexuel. Des parties à trois, j’ai ai fait, mais j’étais célibataire et c’est moi qui avais choisi mes deux partenaires : deux beaux gars (bien névrosés !) qui m’attiraient. Aucun sentiment là-dedans ! Mais du respect, puisque tout le monde était consentant et avait du plaisir.

 

Quand un homme va droit au but avec son missile à tête chercheuse, sans tenir compte de votre plaisir ou si une femme vous demande systématiquement ce service, sans préliminaires, c’est que la personne a une image erronée du sexe : l’homme aura appris à être égoïste et cherche compulsivement son plaisir uniquement et la femme aura subi des abus sexuels qui la pousseront à donner directement ce qu’elle croit que veut le gars. Une relation sexuelle, c’est à deux, chacun prenant les commandes selon votre inspiration, c’est de l’imagination au service du plaisir, c’est toute une gamme de caresses que vous pouvez expérimenter, du désir qu’il faut laisser monter, des attentions et des surprises agréables. Eh oui, surprenez ! Maintenant, vous avez le droit de préférer la façon porno, mais encore faut-il que vous soyez d’accord les deux et que vous y trouviez chacun du plaisir. Mais quand quelqu’un a appris à atteindre facilement et directement l’orgasme, pas facile de lui faire prendre le chemin des écoliers : il veut son coït tout de suite !

 

Alors, est-ce que le sexe est important dans un couple ? Oui. Il faut absolument que les deux soient sur la même longueur d’onde à ce sujet, sinon, il y a frustration et elle va s’infiltrer dans le couple, à tous les niveaux. Et au réveillon de Noël, quand l’un des deux a un ‘coup dans le nez’, vous l’entendrez cracher sa frustration, devant toute la famille. Si vous êtes « sexuel » prenez un partenaire qui l’est. Si le sexe n’est pas important pour vous, choisissez une personne qui en pense tout autant. Et surtout, le secret, c’est d’aimer les mêmes caresses et variations ou de les lui faire découvrir. Soyez curieux les deux l’un de l’autre et explorez ! Mais vous ne devez pas tout accepter par peur de perdre votre conjoint(e) et quand j’écris « tout », ça va de la pire des déviations, certaines sont évoquées plus haut, jusqu’à l’abstinence ou même les relations sexuelles qu’on vous consentira uniquement en état d’ébriété et dans le noir exclusivement. Certains de mes clients sont sur les dents une bonne partie de l’année et quand ils ont enfin l’ouverture, il faut que madame soit saoule et enfin désinhibée, mais surtout plus là du tout.  Quel plaisir avez-vous à avoir une relation sexuelle avec une femme saoule ? En résumé, vous devez vous désirez l’un l’autre et avoir du plaisir tous les deux, dans un respect mutuel. Et le meilleur sexe que vous aurez restera quand vous aimez votre partenaire et réciproquement !

 

Un petit truc pour vous aider, si vous êtes en couple ou quand vous le serez, ou même célibataire, à attiser le désir et la libido, quand vous manquez d’imagination : lisez de la belle littérature érotique et voici un site qui vous stimulera : http://www.sextasycollection.com/

 

Voici aussi quelques trucs pour provoquer le désir chez votre partenaire :  http://www.machronique.com/comment-provoquer-le-desir-chez-votre-partenaire-au-lieu-de-lui-demander-%c2%ab-cherie-t%e2%80%99as-envie-%c2%bb/

 

 

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

 

Lisez la nouvelle chronique de Pascale Piquet, chaque mercredi !

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?