Sécuriser sa piscine, l’alarme est le moins cher et le plus rapide

Partagez cet article !

Depuis 2004, tout propriétaire de piscine le sait, il est impératif de mettre en conformité sa piscine avec un dispositif conforme aux normes AFNOR NFP90-306-307-308. Alors que les plus aisés d’entre eux choisissent une couverture automatique ou encore un abris de piscine, la plupart préfère un moyen économique et rapide de répondre à cette obligation.

L’alarme de piscine se positionne donc comme le meilleur moyen de se conformer à la loi. Ce dispositif a pour rôle de déclencher sa puissante sirène dès qu’une personne tombe dans la piscine. Mais pour être en totale conformité avec la norme correspondante, encore faut-il que ce dispositif réponde au cahier des charges de la-dite norme. L’AFNOR et le Laboratoire d’essais national (LNE) sont en charge de tester les appareils proposés par les fabricants. Le décret du 16 juillet 2009, modifiant la norme AFNOR NF P90-307, aillant déclassé bon nombre d’alarmes jusqu’alors considérées comme conformes, choisir une alarme piscine homologuée est devenu bien plus facile puisque le nombre de modèles ayant reçu la validation du LNE est très restreint. C’est ainsi que le leader mondial des alarmes de piscine, Maytronics, truste les 3 premières places du podium depuis plus de 3 ans maintenant avec sa gamme de trois alarmes, l’Aqualarm V2, l’Aquasensor Espio et l’Aquasensor Premium, toutes trois conformes au dernier décret en vigueur.

Aimez-vous ce texte ?

Certes, ces dispositifs n’empêchent pas la chute dans la piscine, mais préviennent simplement du danger en cours. Il est d’ailleurs important de rappeler que, même le meilleur dispositif de sécurité ne peut se substituer à la vigilance et à la responsabilité des adultes responsables d’enfants en bas âge. Ces alarmes de piscine sont donc un complément pour la sécurité des enfants et permettent également d’être en conformité avec la loi à moindre frais.

Partagez cet article !