Construction et prix d’une piscine intérieure

L’essentiel sur la construction d’une piscine intérieure

Partagez cet article !

La présence d’une piscine intérieure permet d’en profiter tout au long de l’année, c’est la promesse avec une installation pareille que ce soit une piscine hors-sol ou enterrée. Cette installation offre un confort exceptionnel, qu’elle soit installée sous une véranda ou dans une pièce dédiée à sa mise en place au sein de la maison. Voici des informations relatives à son installation avant de sauter le pas.

Matériaux et aménagement d’une piscine intérieure

Pour l’aménagement d’une piscine intérieure, il faut avoir différents matériaux et divers consommables afin d’assurer son bon fonctionnement. Par exemple, il faut un système de déshumidificateur et un système de chauffage comme la Pompe à chaleur piscine. Ce sont des équipements indispensables, car l’air et l’eau peuvent causer une condensation.

Le choix d’un produit de qualité est recommandé, y compris pour tous les équipements en isolation hygrométrique, thermique et phonique. L’aménagement de la pièce où sera placé le bassin joue également un rôle important dans le rendu esthétique final.

Règles de construction d’une piscine intérieure

La construction nécessite un permis de construire à moins que le bassin soit construit dans une habitation déjà existante ou que la présence de la piscine ne modifie en aucun point l’aspect de cette dernière. Quant à la technique de fabrication à appliquer, elle est la même que pour les piscines en extérieur.

La conception d’une piscine en intérieur est plus onéreuse et complexe, surtout lorsqu’elle doit être intégrée dans un bâtiment déjà existant. En revanche, elle est beaucoup plus simple lorsque le bassin est à réaliser en même temps que l’habitation. Ce second cas de figure est le meilleur pour offrir une stabilité optimale à l’ouvrage.

Par la suite, il faut tenir compte de la profondeur du bassin. Afin d’être à l’abri d’éventuelles fissures, il est conseillé d’opter pour une piscine avec une profondeur de 1,5 mètre. Sinon, pour des raisons esthétiques, il est conseillé d’adapter son aspect à celui de son entourage et de la maison. Puis, pour éviter d’éventuels désagréments, il vaut mieux l’isoler du reste de l’habitation. En effet, l’utilisation de celle-ci peut engendrer du bruit, des odeurs ou de l’humidité.

La présence du déshumidificateur joue un rôle important dans la présence d’une piscine intérieure. Il aspire l’air contenu dans la pièce pour éliminer l’humidité pouvant compromettre la sécurité du bâtiment et des personnes utilisant l’espace où est installée la piscine.

Coût de construction d’une piscine intérieure  

Le coût de fabrication d’une piscine intérieure peut aller du simple au double en fonction de ses caractéristiques. Le choix du matériau à utiliser pour sa fabrication joue donc un rôle important dans le coût de fabrication du bassin. Le polyester fait partie des matériaux les moins chers. Le béton est le matériau le plus onéreux, mais également le plus robuste et le plus modulable. En effet, il est possible d’obtenir le bassin de son choix avec du béton. À titre indicatif, le budget à allouer à son installation avoisine les 200 000 euros. Toutefois, ces chiffres peuvent encore changer, car il faut prendre en compte différents paramètres. Entre autres, il faut déterminer la circonférence de la piscine et le matériau à utiliser pour le projet.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !