Aimez MaChronique !



SE CHOISIR : ÉGOÏSME OU ÉQUILIBRE ?

Partagez cet article !

 

SE CHOISIR : ÉGOÏSME OU ÉQUILIBRE ?

 

« Charité bien ordonnée commence par soi-même » : cette phrase tirée de la Bible est un enseignement que vous éprouvez peut-être (sûrement ?) des difficultés à mettre en pratique. Pourquoi ? Parce que le sentiment de culpabilité, qu’on vous a inculqué dès votre plus tendre enfance, est plus fort que le principe de vous respecter. S’occuper de soi avant de s’occuper des autres vous semble égoïste. Est-ce que ça l’est vraiment ?

 

Quelle différence faites-vous entre :

 

1 – Ne penser qu’à soi

2 – Ne penser qu’aux autres

3 – Prendre soin de soi pour avoir l’énergie de prendre soin des autres

 

La phrase 1 est la spécialité du Trou noir affectif (cf « Le syndrome de Tarzan » (Béliveau éditeur) ), narcissique nombriliste dont le besoin de reconnaissance et d’affection est tel qu’il aspire tout ce qui passe à sa portée. Celui-là est l’égoïste parfait, le « je, me, moi » qui croit que la Terre tourne autour de son nombril. Il est en situation de survie et arrache aux autres ce qu’il lui faut, sans le moindre égard pour ceux qui le « servent », beaux Desperados qu’ils sont.

 

La phrase 2 résume la dépendance affective vécue par le Desperado : depuis votre plus jeune âge vous vous croyez responsable du bien-être de vos parents, ce que vous allez étendre à tous ceux qui sont autour de vous. Vous donnez sans relâche, par peur d’être méjugé, par peur de ne pas être aimé, corrompant par votre grande générosité chaque personne que vous approchez en échange d’attention et de reconnaissance. C’est de la corruption doublée de prostitution : je te donne tout ce que tu veux (mon corps en priorité) et j’attends en retour reconnaissance et affection.

 

La phrase 3 est celle que j’applique chaque jour : je prends soin de moi pour être en mesure de prendre soin de ma fille, ma famille, mes amis, mes collaborateurs et clients. Et quand j’écris « prendre soin », cela signifie « les respecter et être la meilleure personne possible avec chacun d’entre eux ».  Imaginez que vous soyez responsable de faire tourner trois assiettes chinoises : elles sont au bout d’une longue tige et il faut leur donner de l’élan afin qu’elles continuent à tourner sur leur axe. Ces trois assiettes représentent votre vie privée, professionnelle et sociale. L’idéal est de mettre la bonne énergie sur chaque assiette afin qu’elle tourne de façon identique aux autres. Si vous n’êtes concentré que sur l’assiette professionnelle, la privée et la sociale tombent. Ou si vous jetez votre dévolu sur la privée, la professionnelle et la sociale dégringolent. Pour aller de l’une à l’autre et les faire tourner régulièrement et sereinement, il faut être en pleine forme et de bonne humeur.

 

La fatigue, due au fait de se donner aux autres sans retenue, va ralentir votre capacité à faire tourner chaque assiette. Puis vous serez tellement épuisé qu’une des assiettes va tomber : la professionnelle et vous serez en  burnout, la privée et vous serez en rupture, la sociale et n’aurez plus d’amis. Après la première, la deuxième va tomber et vous vous acharnerez à faire tourner la dernière jusqu’à ce que vous n’ayez plus la force de lui donner de l’élan. Avez-vous remarqué que dans les consignes de sécurité des avions, on vous explique que lorsque les masques à oxygène tombent, il est recommandé de placer votre masque en priorité avant celui de quiconque, votre enfant, votre conjoint ou votre voisin ? En plaçant le vôtre en premier, vous êtes oxygéné pour aider ceux qui sont en difficulté. Ca ne vous a jamais marqué ?

 

Pendant la deuxième guerre mondiale, une mère, dans un camp de concentration en Allemagne, avait deux enfants. Dès qu’elle trouvait de la nourriture, elle s’alimentait en priorité puis donnait le reste à ses deux enfants. Cette femme avait compris qu’elle devait garder des forces pour les protéger et les porter le jour où l’opportunité de se sauver se présenterait. Egoïste ou sage ? Quand vous refusez de prendre du repos, dévoué à votre partenaire, aux enfants, aux (faux)amis, à votre patron, courant partout comme une poule sans tête et qu’un beau jour vous tombez à genoux, épuisé, vous sentant coupable de votre faiblesse, coupable de ne plus pouvoir donné : c’est bien fait pour vous ! Vous n’êtes pas coupable, vous êtes responsable de ne pas avoir pris soin de vous.

 

Quand vos parents vous ont maltraité, physique et/ou verbalement et qu’aujourd’hui ils continuent à vous humilier par des paroles négatives, blessantes, avilissantes, pourquoi restez-vous en face d’eux ? En quoi  vous sentez-vous responsables d’eux, alors que ce sont eux qui étaient responsables de vous, du développement de votre confiance et de votre estime, qu’ils ont broyées et continuent à broyer ? Vous choisir vous, c’est éloigner ceux qui sabotent votre confiance, vous écrasent, tentent de vous humilier. Quel intérêt de rester en leur présence ? Quel que soit le rang de la personne qui essaie de vous faire croire que vous n’êtes pas quelqu’un de bien, éliminez-la de votre environnement : elle est toxique. Respectez-vous et faites-vous respecter !

 

En transposant la vie affective et sociale sur un échiquier, préférez-vous  être un Roi/une Reine ou plutôt un pion, une tour, un fou ( !) ou un cavalier, qui représentent les personnes en déséquilibre affectif ? Car si vous vous comportez en Roi/Reine, vous respectant et respectant les autres, vous serez traité en tant que tel. En revanche, vous comportant  en valet ou en laquais, devinez comment vous serez considéré ?! Souvenez-vous que tout ce que vous ressentez à l’intérieur de vous s’inscrit dans votre Site Internet Subliminal : vos auras ! Si vous inscrivez : « Laquais au service de tout le monde », tout le monde se servira de vous. Mais en inscrivant « je me respecte et je vous respecte », les autres vous respecteront.

 

Se choisir, c’est se respecter et se faire respecter. Et dans une relation de couple, c’est également se faire plaisir en faisant plaisir à l’autre. Souvent, j’entends des clients en coaching me dire « j’ai peur de ne pas être à la hauteur sur le plan sexuel ». Y a-t-il une hauteur ?! Êtes-vous un ou une technicien(ne) du sexe ou une personne amoureuse ? Le sexe est le plus bel exemple du respect de soi et de l’autre. Quand vous avez des sentiments pour quelqu’un (je ne parle pas d’attachement névrotique !) vous ferez ce qui vous fait plaisir de lui faire plaisir : soit être actif parce que ça vous tente, soit être passif parce que ça fait plaisir à l’autre. Chacun son tour pour donner et recevoir !

 

Se respecter, c’est n’accepter que ce qui est respectueux envers vous et rejeter ce qui ne l’est pas. Quand vous entamez une relation, amoureuse, amicale ou professionnelle, chaque instant doit être dans le respect des deux. Quand vous ne supportez pas quelque chose chez quelqu’un, mais que vous passez par-dessus, c’est que vous attendez quelque chose en échange et que vous choisissez le bien-être de l’autre plutôt que le vôtre. Une cliente me raconte qu’en dehors des relations sexuelles, son conjoint passe son temps à l’humilier : « mais si je le quitte, pour qui vais-je être importante »,  m’a-t-elle répondu, quand je lui ai fait remarquer qu’il la traite comme un chien(ne ?) et que ce n’est pas de l’amour. Elle choisit son bien-être à lui, restant là à se faire humilier, plutôt que le respect d’elle-même, en échange de « quelques coups de reins » (pardonnez ma franchise) qui lui démontrent, croit-elle,  qu’elle est importante à ses yeux. Comment pouvez-vous avoir des relations sexuelles, vous laisser pénétrer par quelqu’un ou pénétrer quelqu’un qui vous insulte, vous manque de respect à longueur de journée ?

 

Ne vous arrive-t-il jamais d’accepter de rendre un service alors que vous auriez préféré dire non, d’accepter quelque chose que vous n’auriez jamais dû accepter, de vous soumettre à la volonté de l’autre, des autres, alors que vous auriez préféré faire autrement ? Vous avez choisi les autres à votre détriment. Mais une fois que vous y aurez laissé votre peau, qui vous aidera ? Qui vous rendra la santé, l’énergie, la volonté de sortir de ce cercle vicieux ? Ne comptez pas sur votre entourage pour cela : ils ont un esclave sous la main, ils ne vont pas lui donner la force de se révolter !

 

Choisir les autres, c’est se prostituer pour de la reconnaissance que vous n’aurez que peu ou pas. Vos valeurs, votre santé, votre argent, votre corps et bien d’autres choses seront engloutis dans ces gouffres sans fond que sont les Trous noirs affectifs. J’en parle en connaissance de cause, puisqu’ils ont bien failli m’anéantir : tout y est passé, sauf mon instinct de survie qui m’a permis de me redresser, de me battre et de me choisir. Parce que se choisir, c’est être équilibré, comprendre que vous êtes seul responsable de votre santé mentale et physique et qu’en prenant grand soin de vous, vous serez présent pour les personnes que vous aimez.

 

Aymeric Jullien, Auteur-Compositeur-Ménestrel que j’ai rencontré à l’aéroport de Roissy en revenant du Gabon, m’a offert une de ses chansons et elle dit : « Ne baissons les bras, Que pour relever ceux qui tombent » (Chanson : « Á la Grâce de Dieu »). Mais relever ceux qui tombent, c’est se choisir pour rester debout et être assez fort pour tendre la main à ceux qui se sont également choisis et veulent s’en sortir. C’est ce que je fais tous les jours.

 

Aymeric Jullien, Auteur-Compositeur-Ménestrel www.myspace.com/padenum

Aymeric.jullien@orange.fr

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?