Aimez MaChronique !



créer une ouverture pour accéder aux installations d’une maison

Quelles sont les raisons de fabriquer une trappe de visite au plafond?

Partagez cet article !

La plupart des constructions sont dotées de faux plafonds, il est indispensable d’avoir accès aux combles situés au-dessus. De ce fait, la mise en place d’une trappe de visite au plafond s’impose, il s’agit d’une ouverture qui permet d’accéder aux espaces sous le toit.

Quels sont les matériaux utiles pour fabriquer une trappe de visite au plafond ?

Vous projetez de fabriquer une trappe de visite au plafond ? Vous devez respecter quelques conditions pour réussir son installation et surtout pour préserver votre maison du danger thermique. Cette trappe de visite au plafond doit être parfaitement isolée par un professionnel à Nîmes (30) pour un bon confort thermique et phonique au quotidien. Nîmes, cette ville du sud de la France, hérite des plus beaux héritages du patrimoine français, elle compte plus de 150000 habitants.

Toutes ces conditions sont essentielles pour que l’ouverture ne soit pas une source de fuite de chaleur. A rappeler que la raison principale de cet aménagement est de pouvoir intervenir techniquement sur l’isolation, les câbles électriques ou l’éclairage. L’isolation permet de limiter la déperdition thermique pour garantir un meilleur confort au quotidien, réduit aussi la facture en termes d’énergie.  Elle vous permet aussi d’avoir accès à un comble confortable et non humide et envahi par des insectes.

S’équiper et avoir à disposition les matériels de bricolage indispensables aux travaux

Les matériaux de base pour fabriquer une trappe de visite plafond sont faciles à trouver si vous souhaitez faire les travaux par vous-même. Vous n’aurez besoin que de matériaux de bricolage quotidien comme une équerre, une scie à guichet, de l’enduit, une visseuse classique, de la peinture, etc.

Les étapes à suivre pour la mise en place suivant les règles d’installation

Mesurez le cadre de la trappe, puis tracez son emplacement à l’aide d’une équerre. Faites en sorte que le cadre se trouve entre deux fourrures. Découpez la plaque de plâtre avec une scie à guichet en suivant le tracé. Pour introduire la scie, faites un avant-trou ou donnez un coup sec sur la manche.

Séparez le cadre de la trappe, introduisez-le en biais dans la réservation et mettez-le bien en place, les rebords à l’intérieur du faux plafond. Avec une visseuse classique ou un tournevis, vissez doucement le cadre de l’ouverture sur les plaques de plâtre périphériques. En périphérie, appliquez de l’enduit spécial plaque de plâtre dans le joint existant entre le cadre métallique et les plaques de plâtre.

Après séchage, reposez le panneau pré plaqué sur ses charnières puis son câble de retenue. Lorsqu’elle est vissée, on ne distingue qu’un fin joint creux. Ensuite, il faut déployer les pattes de fixation du cadre. Ouvrez la trappe et insérez l’ensemble dans la réservation préalablement découpée. Rabattez en pliant les quatre pattes de fixation vers l’intérieur de la plaque de plâtre. Enfin, Vissez le cadre de la trappe dans les pattes et refermez la trappe.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !