Aimez MaChronique !



postproduction

postproduction

Quelles sont les méthodes essentielles de postproduction ?

Partagez cet article !

Étape cruciale dans la production audiovisuelle, la postproduction représente les différentes opérations techniques qui permettent de finaliser la création d’une œuvre audiovisuelle. Intervenant à la suite du tournage, cette étape doit être réalisée par un professionnel du secteur qui dispose des compétences techniques, organisationnelles et créatives. Grâce aux nouvelles technologies numériques, la postproduction a connu des avancées notables au fil des années. Cette étape est constituée de plusieurs méthodes spécifiques de finalisation du projet audiovisuel. Découvrez dans cet article les différentes techniques de postproduction.

La technique de montage

Le montage occupe une place importante dans les méthodes de postproduction adaptées à la production audiovisuelle. Il consiste à harmoniser les relations entre les différents plans afin de créer du rythme et de donner un sens à votre production. Cette opération suit un ensemble de processus spécifiques qui prend en compte le montage image et le montage sonore.

Le montage image

Il consiste à trier et à déterminer les meilleures prises réalisées lors du tournage. Les prises sélectionnées sont par la suite coupées et agencées entre elles et dans l’ordre. Après ce premier travail, le professionnel effectue un dernier montage sur les négatifs afin d’introduire les transitions ainsi que les trucages.

Le montage du son

Cette étape consiste à sélectionner, rassembler, et uniformiser les éléments sonores de façon harmonieuse. L’objectif est de créer une ambiance artistique particulière. Ces éléments sonores sont entre autres les dialogues, la musique, les bruitages, le son du tournage. Cette bande sonore obtenue est par la suite synchronisée avec le montage image pour obtenir le produit final.

La méthode de l’étalonnage

Intervenant à la suite du montage, l’étalonnage est l’étape d’uniformisation des couleurs, de la lumière entre des plans tournés. Ayant un but esthétique, elle permet de créer une certaine ambiance pour le film. Grâce à l’évolution des technologies numériques, l’étalonnage offre désormais une panoplie de possibilités. En effet, elle permet de réaliser une multitude de modifications à l’aide de différents effets visuels et ceci en très peu de temps.

Combien de temps faut-il pour réaliser l’étalonnage ?

Le nombre de jours nécessaires pour réaliser l’étalonnage dépend non seulement des exigences du réalisateur, mais aussi des différentes modifications à effectuer. Cependant, une intervention exécutée sur un court-métrage peut prendre approximativement entre deux et trois jours.

Qu’est-ce que la conformation ?

D’une importance capitale dans l’étalonnage, la conformation consiste à effectuer l’assemblage des différents plans du film avec les rushes natifs, c’est-à-dire le format de tournage. En effet, à cette étape, le professionnel retourne aux images d’origines qui sont de hautes résolutions. Ce processus peut durer quelques heures voire trois ou quatre jours de travail, en fonction de la complexité du projet. Elle peut être réalisée en amont de l’étalonnage par une équipe de professionnels qualifiés.

Quel logiciel utilisé pour l’étalonnage ?

Il existe différents logiciels qui permettent de réaliser un excellent étalonnage. Chaque étalonneur utilise le logiciel qui présente, selon lui, une parfaite prise en main. Selon un petit sondage, il a été révélé que le logiciel le plus usité reste le DaVinci Resolve en raison de son efficacité.

Sous quel format se présente le résultat final ?

Le format de sortie le plus utilisé est le Digital Cinema Package (DCP) qui est une copie de projection composée d’un ensemble de fichiers numériques. Ce format peut être lu à l’aide d’un projecteur numérique.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !