Quelle fraude ? Victor Lustig était l’homme qui a vendu la Tour Eiffel et arnaqué Al Capone

Partagez cet article !

Victor Lustig était un fraudeur notoire qui s’est rendu célèbre comme l’homme qui a vendu la Tour Eiffel.

La tour est le monument le plus célèbre de France, visité par des millions de personnes chaque année et largement considéré comme l’une des plus grandes attractions touristiques d’Europe.

Ce monument de Paris a été construit en 1889 par l’ingénieur Gustave Eiffel.

Mais en 1925, l’entretien de la tour s’avère très coûteux pour le gouvernement français.

Le public français avait le sentiment qu’il valait mieux se débarrasser de ce monument légendaire.

C’est là que Lustig entre en scène.

L’escroc tchèque a travaillé avec un faussaire pour préparer de faux papiers du gouvernement.

Il a ensuite organisé une rencontre avec un groupe de ferrailleurs à Paris, prétendant faire partie du ministère français des Postes et Télégraphes.

Au cours de la réunion, il a convaincu les négociants que le gouvernement souhaitait vendre la tour emblématique à la casse, mais qu’il tenait à garder le silence sur cette affaire en raison de la controverse qu’elle susciterait.

Il a déclaré que le gouvernement avait décidé de la supprimer car elle ne s’intégrait pas dans le reste de l’architecture de la ville, comme Notre Dame et l’Arc de Triomphe.

Lustig a affirmé que c’était son travail de choisir le concessionnaire qui recevrait la propriété de la tour.

Au cours de la réunion, Lustig a pu déterminer lequel des négociants était le plus avide et le plus crédule.

Il a décidé qu’il s’agissait d’un homme appelé André Poisson – un homme ambitieux qui voulait se hisser dans l’élite des hommes d’affaires parisiens.

Lors d’une réunion privée, Lustig a convaincu Poisson qu’il était un fonctionnaire corrompu qui voulait gagner plus que son maigre salaire du gouvernement.

Poisson est convaincu que la possession de la tour l’élèvera au statut qu’il désire et accepte de payer un gros pot-de-vin pour être sûr d’être choisi.

Il a payé Lustig environ 70 000 francs.

Lustig s’est ensuite enfui en Autriche.

Il se doutait que Poisson serait si embarrassé d’avoir été escroqué qu’il ne signalerait pas le crime.

Une fois qu’il a eu la certitude que sa victime était trop honteuse pour révéler sa propre stupidité, Lustig est retourné en France.

L’arnaque avait si bien fonctionné que Lustig a décidé de refaire exactement la même chose.

Mais cette fois, la police est informée, et Lustig doit s’enfuir en Amérique pour éviter d’être arrêté.

Pendant son séjour aux États-Unis, Lustig a réalisé plusieurs autres escroqueries, notamment celle du légendaire gangster Al Capone.

L’escroquerie très risquée consistait à persuader le gangster d’investir 50 000 dollars dans un projet qui n’a jamais existé, puis à prétendre qu’il était tombé à l’eau.

Finalement, Lustig a été arrêté pour son implication dans un racket de contrefaçon en 1935.

Même à ce moment-là, il a pu échapper à la garde à vue après avoir fait semblant d’être malade et utilisé une corde spécialement fabriquée pour s’enfuir.

Il est repris et condamné à 20 ans dans la tristement célèbre prison d’Alcatraz, où il meurt en 1947 après avoir contracté une pneumonie.

Site web: https://fr.whatjobs.com/Ing%C3%A9nieur-jobs

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !