Aimez MaChronique !



Prendre ta place : elle te tend les bras, prends-la

Partagez cet article !

Prendre ta place : elle te tend les bras, prends-la.

L’homme est un animal de meute : il naît dans une famille, que l’on pourrait également appeler un clan, puis il constitue ou adhère à sa propre meute d’amis, se marie et fonde son propre clan. Au travers de la reconnaissance que les parents vous doivent, en plus de l’affection et de la protection, ils vous transmettent le message que vous faites partie de cette petite tribu dans laquelle vous avez votre place. Un enfant élevé comme un roi pensera toujours qu’il en est un : idem pour un enfant élevé comme un valet. Au temps des Grecs et des Romains, il y avait deux catégories : les maîtres et les esclaves. Ceux qui naissaient du côté des esclaves n’imaginaient même pas qu’un jour, ils pourraient être libres parce qu’ils naissaient et grandissaient déjà dans la soumission. Pourtant, certains se sont affranchis parce qu’ils ont compris que vous n’êtes pas obligé de rester l’esclave des autres toute votre vie.

Si le comportement de vos parents, depuis votre naissance, vous a poussé à croire que vous n’avez pas votre place dans votre propre famille, vous finirez par croire que vous n’en avez aucune : vous vous laissez traiter comme un valet et vous vous comportez comme un valet. Pourtant, chacun de vous à la capacité d’être un Roi ou une Reine. C’est une fois de plus l’estime et la confiance qui sont écrasées dans cette enfance de rejet, dans cette triste perception que votre famille vous a renvoyé de vous-même. Et quand je dis famille, les frères et sœurs peuvent être complices (souvent inconscients) de cette descente aux enfers. Alors la bonne nouvelle, c’est que vous pouvez changer ça ! Il s’agit d’une mauvaise programmation qui vous a poussé dans une mauvaise perception de vous-même et des relations avec les autres. Ca se déprogramme !

Toute personne a d’abord sa place dans son cœur : si vous n’êtes pas important pour vous-même, vous ne le serez pour personne. Même si votre enfance a été rude, vous pouvez accéder au rang de Roi et de Reine et vous libérer de celui de valet : c’est vous qui décidez ! Cette promotion, vous pouvez vous l’accorder et ça commence par la croyance que vous êtes quelqu’un de bien, puis l’attitude : agissez comme un dominant. Qu’est-ce qu’un dominant ? C’est une personne qui gère son territoire (ses émotions, sa santé, ses pensées, son environnement) de façon à toujours rester dans sa zone de confort. Il veille sur son bien-être à tous les niveaux, sans dominer personne, mais capable de virer ceux qui tentent de le faire.

Je vois le monde des humains en deux groupes : les dominateurs/dominés et les dominants. Dans le premier groupe barbotent allègrement les Desperados et Trous noirs affectifs. Vous remarquerez que celui qui domine quelqu’un est toujours dominé par quelqu’un d’autre. Si votre patron ou votre supérieur hiérarchique est un dominateur (dictateur), il est souvent dominé par sa femme, qui elle-même est dominée par sa mère, qui elle-même était dominé par son mari, qui lui-même était dominé par sa mère qui, etc. Vous comprenez ? Si ça peut vous faire du bien, sachez que si vous êtes en contact avec un dominateur ou dominatrice, il est dominé à son tour par quelqu’un d’autre. Ma mère dominait mon père mais elle a été dominée pendant plusieurs dizaines d’années par son patron qui l’écrasait et qui devait être lui-même dominé par sa femme ou sa mère.

Un dominateur ne se frotte pas à un dominant parce que le dominant n’est pas dominable. Donc, il préfère se jeter sur les gens vulnérables, dont les parents leur ont fait croire qu’ils étaient des « inférieurs », des gens qui n’ont pas leur place et qui ont l’habitude d’être dominés. Que croyez-vous que l’on rencontre dans les sectes ? Un dominateur et des dominés ! Les parents sont censés former de futurs chefs de clan qui auront leur propre cercle d’amis, puis leur propre couple et famille. Au lieu de cela, certains lancent leurs enfants dans la fosse aux dominateurs avec de telles blessures, qu’ils se font bouffer tout rond, incapables de montrer les dents pour manifester leur pouvoir. Sachez que vous pouvez vous libérer de vos chaînes d’esclaves que représentent toutes vos mauvaises croyances et vos mauvaises perceptions, vous pouvez développer votre confiance et votre estime et protéger votre territoire, votre zone de confort comme un véritable dominant. C’est à vous de le décider et si vos blessures sont trop profondes, venez me voir : nous allons les guérir et chaque cicatrice représentera une belle victoire jusqu’à ce que vous ayez reconquis votre confiance et votre estime. Vous serez alors un Dominant. N’est-ce pas le secret du Bonheur ?!

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?