Mobilité électrique : mise en service des premières bornes de recharge autoroutières

Partagez cet article !

Si le faible nombre de stations de recharge sur le territoire freine de manière incontestable le développement nécessaire de la mobilité électrique en France et en Europe, la situation évolue progressivement et de nombreux Etats et industriels s’engagent désormais pour le déploiement d’un véritable réseau national de recharges. En France, dans le cadre du réseau de 32.000 bornes souhaité par le gouvernement à l’horizon 2020, les premières recharges rapides sur aires d’autoroute ont été mises en service à la fin du mois de mai 2015.

Baptisées CorriDoor, les premières bornes de recharge rapide pour véhicules électriques ont été installées sur les autoroutes A13 dans l’Eure et A4 dans l’Aisne. Deux unités parties intégrantes d’un dispositif autoroutier de plus de 200 points de charge rapide promis par le groupe EDF dans le cadre d’un projet réalisé en partenariat avec plusieurs constructeurs automobiles dont Nissan, Renault, BMW ou Volkswagen.

Fort du soutien de la Commission européenne obtenu en fin d’année dernière, le projet CorriDoor prévoit donc l’installation de 200 stations de recharge d’ici fin 2015 sur les principaux axes autoroutiers des réseaux du groupe SANEF, des réseaux APRR ou Vinci Autoroutes, aux abords des frontières avec l’Allemagne, la Belgique ou l’Italie. Ces stations permettent une recharge de 80 à 100% en moins d’une demi-heure et représentent un investissement total de plus 10 millions d’euros dont près de la moitié est financée par l’Union Européenne.

Des Livres pour Changer de Vie !




Conçues selon le principe d’interopérabilité, ces bornes sont présentées comme universelles, communicantes et adaptées à tous types de véhicules électriques. Gérées par la société Sodetrel, filiale d’EDF qui met en œuvre tous les projets liés à la mobilité électrique, elles sont accessibles avec le Pass Sodetrel, un badge d’accès disponible sur le site sodetrel-mobilite.fr ou dans les boutiques des stations-services équipées, mais également aux abonnés d’autres opérateurs.

Les bornes du réseau CorriDoor sont fabriquées en France et alimentées en électricité d’origines renouvelables. Par leur vitesse de chargement et la fréquence des stations proposés (tous les 80 kilomètres en moyenne), ce nouveau réseau permet d’envisager la mobilité électrique comme une  alternative valable, et la France, comme un pays à la pointe de cette technologie.

Aimez-vous ce texte ?

Le projet CorriDoor prévoit également un retour d’expérience avec des études menées par l’Institut ParisTech qui permettront de tirer des enseignements sur les attentes des clients d’un service de charge, sur la viabilité économique et les modèles d’affaires, ainsi que sur les conditions de déploiement dans toute l’Europe d’un réseau d’infrastructures de charge interconnectées et interopérables.

Crédits photo : Janitors

Partagez cet article !