MESSIEURS, J’AI DEUX MOTS À VOUS DIRE !

Partagez cet article !

MESSIEURS, J’AI DEUX MOTS À VOUS DIRE !

 

Franchement, les gars, vous me faites peur ! Les dominatrices vous émasculent à tour de bras et pendant ce temps-là, vous regardez la pointe de vos chaussures ou vous choisissez la meilleure crème de jour ! J’ai parfois l’impression que rien ne pourra arrêter votre chute, en tout cas celle de vos testicules. Je souhaite simplement que vous les ayez placées dans le congélateur et qu’un jour vous aurez le courage de les rebrancher.

 

Vous agissez comme des petits garçons (dépendance affective), incapables de choisir votre vie, du coup, c’est la vie ou plutôt celle qui vous aura sélectionné comme géniteur qui décide pour vous. Et le pire, c’est qu’elles vous méprisent (consciemment ou inconsciemment), ces femmes-là, de vous laisser dominer, mais font tout pour vous écraser. Et savez-vous pourquoi ? Parce que dans un couple de névrosés, il y en a toujours un qui domine et le drame, c’est que ce sont les femmes qui prennent le dessus de plus en plus. Depuis la préhistoire, un homme + une femme = une équipe. Quand cet équilibre n’est pas respecté, tant que l’un ou l’une dominera l’autre, vous barboterez dans la névrose !

 

Je ne supporte plus vos allures efféminées, votre hypersensibilité, vos peurs, vos états d’âme de mijaurée ! Vous êtes des hommes ! J’attends de vous le mâle alpha, pas le gros bêta ! Y aurait-il moyen de reprendre votre rang, au lieu de vous laisser diriger par des femmes qui imitent tous vos défauts et deviennent plus machos que les machos eux-mêmes ? Un homme représente, en tout cas devrait représenter, la virilité : ce qui ne signifie pas uniquement « avoir une érection ». Car certains hommes, pour des raisons médicales ou accidentelles, n’ont plus cette fonction, mais restent virils dans l’ensemble des autres critères ! Quels critères ? Prendre vos responsabilités, avoir la maîtrise de votre propre vie, faire vos propres choix, travailler à votre équilibre, construire votre bonheur et devenir le compagnon d’une femme et non d’une maman dominatrice ou d’une petite princesse gâtée ! Un esclave, ça n’a rien de sexy, c’est de la chair à domination.

 

Messieurs, réveillez-vous ! Point n’est besoin d’être macho, ni serpillière (‘vadrouille’ en Québécois !) : juste responsable de votre vie et tenir votre rôle de protecteur respectant une compagne qui vous respecte. Je vous l’ai déjà annoncé : vous n’avez plus le droit de regarder les femmes, donc vous n’aurez bientôt plus besoin de vos yeux, et vous n’avez plus le droit d’avoir du poil que sur la tête : vous allez devenir des vers géants ! Et moi, un vers géant, je n’en veux ni dans mon lit, ni dans ma vie ! Je veux un homme, un vrai !

 

Comment être un homme ? http://www.machronique.com/comment-etre-un-homme/

 

 

 

Lisez le second livre de Pascale Piquet : « Gagnez au jeu des échecs amoureux » (Michel Lafon)

 

Aimez-vous ce texte ?

Lisez « Les humeurs de l’été de Pascale Piquet », chaque mercredi !

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », et téléchargez le guide « Arrêtez de souffrir, construisez votre bonheur », pour développer confiance et estime chez vous. En vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

 

Prenez une dose de bonne humeur : suivez Pascale Piquet sur Twitter  www.twitter.com/pascalepiquet et dans le magazine CLOSER, à la rubrique « Décryptage-body language » !

 

 

Partagez cet article !