Aimez MaChronique !



dentist smiling holding out denture mold camera

Les nouvelles technologies et la chirurgie bucco-dentaire

Partagez cet article !

La carie est l’une des pathologies dont la prééminence est la plus grande. Chaque humain est concerné et à n’importe quel âge. Les derniers chiffres de l’OMS indiquent qu’entre 60 et 90 % des enfants dans le monde et environ 100 % des adultes sont touchés par des caries qui sont responsables, souvent, de douleurs et des sensations de malaise. Au Canada, les caries et leurs effets restent la première pathologie dentaire enregistrée dans le pays.

Heureusement, la médecine bucco-dentaire connaît aujourd’hui des progrès énormes grâce au développement des nouvelles technologies et à la meilleure compréhension des causes des pathologies buccales. En plus, les techniques de soins issues de la recherche scientifique sur les nouveaux dispositifs, outils et robots interactifs, ont beaucoup amélioré les modes opératoires des chirurgiens-dentistes. Cela permet éventuellement une plus grande précision lors du diagnostic du dentiste, mais aussi le confort du patient grâce à la réduction de nombres de visites et le temps d’intervention.

Nous vous présentons dans ce présent article les différentes technologies dentaires ainsi que les nouveaux outils modernisés qui révolutionnent le monde de la dentisterie.

Les indispensables de la détection des pathologies buccales

La radiologie

La radiologie dentaire est un moyen efficace de diagnostic, des dysharmonies dento-maxillaires, et qui se veut un outil consubstantiel à l’odontologie. En association avec les données cliniques, cette technologie permet au dentiste de poser un diagnostic plus précis, pour proposer les traitements thérapeutiques les plus adéquats à chaque patient.

La chirurgie piézoélectrique

Souvent associé pour les patients à la douleur et au stress, l’usage des outils conventionnels tels que la pince ou le bistouri est désormais remplacé par des méthodes piézoélectriques ou ultrasoniques qui permettent d’effectuer des interventions avec beaucoup moins d’effets secondaires. Cette technique évite d’endommager la gencive et l’os par la précision et à la qualité de la coupe.

L’imagerie dentaire

La radiographie panoramique numérisée introduite récemment à la médecine dentaire permet au dentiste d’obtenir sur une seule image panoramique toutes les arcades dentaires. Ajouter à cela les caméras numériques intrabuccales miniaturisées. Entièrement téléguidées, celles-ci permettent au dentiste, assis dans son fauteuil, de capter des images à distance.

La technologie progresse et de même pour les solutions prothétiques !

La pratique moderne en dentisterie prothétique vise à protéger les tissus dentaires. En conséquence, la fraise (roulette) a progressivement cédé la place à d’autres instruments moins agressifs et plus silencieux, en voici quelques exemples:

  • L’air-abrasion, qui se fait en utilisant un outil qui souffle de l’air sous pression, éjectant de l’oxyde d’alumine. Celui-ci ne creuse la dent que si le tissu de celle-ci est décalcifié par une carie.
  • La sonoabrasion, qui permet plus de précision des mouvements grâce à un insert diamanté entraîné par des vibrations soniques qui éliminent la sphère cariée de manière très précise.
  • Le laser étroit et précis, dont le rayonnement opère comme un «scalpel lumineux». Il permet d’exécuter de manière rapide de nombreuses interventions, aussi bien sur la chair dure que sur les tissus mous situés dans la cavité buccale. Il agit efficacement et l’intervention est peu invasive pour le reste des tissus dentaires.
  • Pour la prise d’empreinte, l’empreinte optique a pu remplacer les pâtes gênantes et inconfortables et surtout imprécises employées à ce jour. Celle-ci se fait maintenant par des caméras intrabuccales, un instrument qui facilite au chirurgien-dentiste l’enregistrement de la surface des dents traitées.

Ceci n’est qu’un simple échantillon des nouvelles technologies introduites dans la chirurgie bucco-dentaire. D’autres techniques d’avant-garde sont déjà en cours pour être généralisées comme les dents in vitro ou la biodent qui prendra la place des couronnes, des bridges ou des implants, ce qui va certainement, dans quelques années, révolutionner la médecine dentaire. 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !