Aimez MaChronique !



Le massage, un soin bienfaisant pour limiter les lésions musculaires

Partagez cet article !

Une inédite analyse canadienne a confirmé que la pratique de massages relaxant a l’aptitude de réduire les maux musculaires en provoquant des mécanismes semblables à ceux engendrés par certaines médications.

Si de fourmillants individus n’hésiteront pas à vous parler qu’il ne subsiste rien de tel qu’un bon massage comme méthode de relaxation, il apparaîtrait qu’on ne connaisse pas tout sur les faveurs de cette pratique. En effet, une étude diffusée dans la revue Science Translationnal Medicine établit que les massages posséderaient une conséquence biologique profonde sur notre anatomie et nos muscles.

Pour survenir à cette conclusion, les experts de l’Université McMaster à Hamilton au Canada ont offerts des massages à une petite communauté d’hommes en bonne santé après un exercice corporel conséquent. Il est donc apparu que dix minutes de massages pour homme suffisaient à provoquer de palpables mécanismes biologiques. Plus exactement, les chercheurs ont examiné que ceux-ci dépêchent des senseurs biochimiques qui expédient eux-mêmes des appels aux cellules musculaires diminuant l’échauffement. En outre, ces excitations sont autant compétentes pour réformer la disposition des cellules musculaires à réaliser de nouvelles mitochondries. Des éléments qui jouent un rôle important dans la production d’énergie. D’après les experts, le résultat produit par les massages encouragerait ainsi les identiques mécanismes biologiques que les traitements analgésiques. A l’aperçu d’une telle propension, le traitement par massage saurait alors particulièrement hâter la reprise des muscles détériorés chez les sportifs (un bienfait certainement déjà repéré par d’abondants champions) mais également patronner le rétablissement chez des patients ayant des soucis musculo-squelettiques.

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !