Amour et coup de foudre

Partagez cet article !

Le coup de foudre : ce n’est pas le coup de foudre qui est dangereux mais les gens foudroyés !

Le coup de foudre a mauvaise réputation parce qu’il est associé à la passion et la passion à la destruction : Ce n’est pas le coup de foudre qui est dangereux, mais les gens foudroyés ! En effet, si vous êtes en déséquilibre affectif, c’est là que les ennuis commencent : vous enclenchez la spirale infernale de l’attachement névrotique, qui peut se solder par un crime « passionnel ». J’appelle plutôt cela un « crime de désespéré ». Alors que si vous êtes affectivement équilibré, c’est le début d’une très belle histoire d’amour, épanouissante, enrichissante et pleine de passion vibrante. Mais comment faire la différence ?!

Dans un coup de foudre, affectivement équilibré ou déséquilibré, deux personnes viennent de se reconnaître. Souvenez-vous que dans mon article précédent « L’enfant intérieur », je vous expliquais la définition du mot « adulte », d’après le Petit Larousse : « Personne parvenue à sa maturité physique, intellectuelle et psychologique ». Lorsque vous n’avez pas développé votre maturité psychologique (par manque de reconnaissance, affection et protection dans votre enfance), votre croissance affective s’est bloquée. Et si vous êtes adulte au niveau physique (ce que l’on ne peut pas empêcher), vous ne l’êtes pas au niveau psychologique, vous êtes resté un enfant : ce que je nomme « adulte/enfant ». Alors que ceux qui ont eu l’opportunité de développer leur confiance et leur estime, en plus du physique, sont des « adulte/adulte ».

Des Livres pour Changer de Vie !




Donc, si vous faites partie de la catégorie des « adulte/enfant », ce qui constitue une grande majorité de la population : votre enfant intérieur n’a pas grandi. Il a été blessé et « trimbale » des souffrances plus ou moins grandes, qui font de lui un « carencé » de la reconnaissance et de l’affection : il est en déséquilibre et donc en situation de survie. Ce qu’il n’a pas eu de ses parents, enfant, il le cherche désespérément dans ses conjoints, qui ne lui en donneront pas plus (lire « Le syndrome de Tarzan » (Béliveau éditeur), en vente au Québec et en Europe Francophone). Alors imaginez deux enfants en situation de survie, naufragés au milieu d’un océan déchaîné, ne sachant pas nager, agrippés chacun de leur côté à un débris du bateau, qui se rencontrent. Soulagés de ne plus être seuls, ils lâchent le débris pour s’accrocher l’un à l’autre : que se passe-t-il quand deux personnes, qui ne savent pas nager, s’agrippent l’une à l’autre ? Elles coulent deux fois plus vite. Vous l’aurez compris, ces deux personnes viennent inconsciemment de se reconnaître dans leur déséquilibre et cherchent à s’appuyer l’une sur l’autre, chacune servant de béquille à l’autre.

Dans le cas du coup de foudre chez les « adulte/adulte » (ce qui constituent une petite proportion de la population !), il s’agit de deux personnes, ayant confiance en elles et se respectant pour respecter les autres, qui se croisent. Elles savent parfaitement nager toutes les deux et barbotent dans les eaux cristallines des Seychelles, plutôt que dans un océan déchaîné. Ces « adulte/adulte » étaient déjà heureux avant cette rencontre et s’accordent donc un bonheur « supplémentaire » et non faussement complémentaire. Mais que faut-il faire pour être « adulte/adulte » ? Travailler sur votre confiance et votre estime et, surtout, vous respecter. Tout ce que vous vivez à l’intérieur de vous s’inscrit dans une sorte de « site internet subliminal » que tout le monde décode inconsciemment. Votre équilibre ou déséquilibre y est affiché, c’est pourquoi les personnes équilibrées attirent ce qu’elles sont et idem en déséquilibre. Un coup de foudre entre un « adulte/adulte » et un « adulte/enfant » est impossible, partant du principe que le coup de foudre est réciproque : il faut obligatoirement que les deux soient foudroyés !

En effet, ne confondez pas avec le fait de « craquer » sur une personne qui est totalement indifférente : c’est que vous ne faites pas partie de la même catégorie et l’autre ne se reconnaît pas en vous. Souvenez-vous que vous attirez ce que vous êtes. Dans le monde des « affectivement déséquilibrés », les hommes préfèrent les garces et les femmes les mauvais garçons ! Ils vont avoir un coup de foudre pour ceux qui transpirent les problèmes et délaisseront ceux dont la vie est monotone, « plate » à leurs yeux, parce qu’ils n’ont justement pas de problème. Plus vous avez de problèmes et donc de déséquilibre, plus l’intensité du coup de foudre sera violente, plus vous allez souffrir. Mes clients me disent souvent « quand j’ai rencontré cette personne, j’ai ressenti un truc que je n’avais jamais ressenti avant » et ils montrent leur ventre : le siège de l’enfant intérieur en situation de survie. Ces rencontres finissent toujours mal, parce qu’en total déséquilibre, et broient votre confiance et votre estime.

Aimez-vous ce texte ?

Un véritable coup de foudre se situe au niveau des yeux, certes, car l’autre doit vous attirer physiquement. Mais c’est également au niveau philosophie de vie, intellectuel, éducation, puis au niveau du cœur et enfin des trippes. Cette rencontre peut être foudroyante mais également se faire en douceur : plus vous connaissez la personne, plus vous l’appréciez et plus vos sentiments se développent. Vous remarquerez que rien ne se situe au niveau de l’enfant intérieur puisqu’il est devenu adulte. Et ma recommandation reste la même : si vous avez un coup de foudre, vérifiez à quel niveau cette autre personne vous appelle. Ne précipitez pas les relations sexuelles : vous pouvez apprendre à la connaître, vérifiez qu’elle vous correspond bien, laisser monter la complicité et le désir, en même temps que la confiance et il sera toujours temps de faire l’amour. Plutôt que tomber dans une étreinte désespérée et frénétique d’enfants en situation de survie. Souvent, votre relation va se résumer au sexe : vous allez « baiser comme des lapins » (pardonnez ma franchise) et plus rien n’existera !

Le coup de foudre existe, il est magnifique quand les deux protagonistes sont en équilibre, sachant qu’il n’est pas systématiquement le début d’une très belle histoire : ça peut venir tranquillement. Et pour savoir si vous êtes un bon candidat à cette belle aventure, regardez tous vos ex et vous verrez vos névroses. Arrêtez la collection de névrosés et posez-vous des questions, faites l’autopsie de toutes ses anciennes relations pour savoir de quoi elles sont mortes, puis travaillez sur vous. Le bonheur est un chemin qui se choisit : il est accessible à tous, pour peu que vous le décidiez. Moi, j’ai eu un coup de foudre pour lui et nous serons ensemble toute ma vie !

Partagez cet article !