La Fille Parfaite s’achète un pantalon

Partagez cet article !

Par une fin de semaine pluvieuse du début d’août, la Fille Parfaite, prévoyante comme toujours, profite du mauvais temps pour faire le tri se sa garde-robe d’automne. Les nouvelles collections saisonnières commençant à arriver, elle doit se procurer les vêtements dernier cri pour être une parfaite fashionista. En faisant son tri la Fille Parfaite que l’indispensable pantalon noir qu’elle possède depuis plusieurs années car elle l’avait choisi avec parcimonie est un peu pelucheux. Pas question de se présenter en public avec un vêtement non parfait. Après avoir terminé l’inventaire de sa garde-robe, elle décide d’acheter un pantalon noir en premier car c’est une base dans une garde-robe parfaite.

La Fille Parfaite se dirige vers sa boutique favorite où elle peut trouver tous les vêtements parfaits qui lui sied à merveille. Tout dans cette boutique correspond à son style parfait et à son budget parfait. La Fille Parfaite n’a pas besoin de faire toutes les boutiques pour trouver le morceau dont elle a besoin. Sa vendeuse préférée l’accueille amicalement, c’est une cliente régulière et a tissée d’excellents liens avec le personnel. Elle une si parfaite cliente! La Vendeuse Parfaite lui demande gentiment ce qu’elle cherche de bon aujourd’hui et se garde bien sûr d’être un peu bête. La Fille Parfaite va droit au but. Un pantalon noir. Pas de chichis pour regarder les autres vêtements, elle s’en tient à son besoin de base. Elle a un contrôle et une rigueur qui lui permettent de repartir avec ce dont elle avait besoin et non tout autre chose sauf ce dont elle avait besoin. La Vendeuse Parfaite sait exactement ce qu’il lui faut. Elle n’a pas à faire tous les racs et fouiller car personne ne lui vient en aide. La Vendeuse Parfaite sait aussi la taille parfaite du pantalon parfait. La Fille Parfaite n’ a pas besoin d’amener plusieurs grandeurs dans la cabine parce que les grandeurs dépendent des modèles et que la vendeuse pas vraiment une vendeuse mais une préposée au serrage de linge connaît parfaitement sa marchandise.

Des Livres pour Changer de Vie !




Après l’essai de deux ou trois modèles, elle arrête son choix sur le pantalon parfait. Elle n’a aucune difficulté à l’enfiler car ses cuisses sont parfaitement proportionnées pour ce type de pantalon. Elle ne sautille pas dans la cabine en suant car le modèle stretch est fait comme ça et il va agrandir selon la vendeuse pas vraiment une vendeuse mais une préposée au serrage de linge. La taille tombe également parfaitement car elle a une taille parfaite pour les modèles de pantalons de boutiques populaires moulées sur mesure. Satisfaite, et avec les bons conseils de la Vendeuse Parfaite, elle passe à caisse en papotant familièrement et non comme une vulgaire cliente inconnue.

En arrivant à la maison, elle prend soin de mettre le pantalon sur un cintre pour qu’il conserve son pressage. Jamais la Fille Parfaite ne laisserait un pantalon dans le sac jusqu’à ce qu’elle décide de le porte quelques semaines plus tard…

Aimez-vous ce texte ?

Quelques semaines plus tard, le temps étant plus frais, la Fille Parfaite peut porter fièrement son pantalon parfait. Il lui fait comme un gant. Pas question qu’un fois à la maison celui-ci, pour une raison inconnue,  soit devenu inconfortable et qu’elle se dise qu’elle a pris soit une taille trop petite ou qu’elle doit arrêter les restos…pourtant elle a perdu un peu de poids dernièrement…Non. Son pantalon lui fait encore comme un gant et même mieux encore car l’éclairage parfait de sa chambre l’avantage et son miroir ne la grossi pas un tout petit peu. La Fille Parfaite avait pris la précaution de ne pas enlever l’étiquette avant de le porter et de conserver la facture. Au cas où…Mais une Fille Parfaite n’a jamais besoin de  retourner des vêtements. Et si elle le fait, elle a facture et étiquette en main, Elle est si parfaite.

Partagez cet article !