Aimez MaChronique !



LA FÉMINITÉ

Partagez cet article !

LA FÉMINITÉ 

 

Qu’est-ce que la féminité ? Vous considérez-vous féminine parce que vous vous épilez, vous maquillez, prenez soin de vos cheveux, portez des faux ongles et des vêtements moulant ou dévoilant vos formes ? D’après le Petit Larousse, la Féminité est « L’ensemble des caractères propres à la femme ou jugés tels ».  Mais quels sont les caractères propres à la femme ? Depuis la nuit des temps, les poètes, les peintres, les sculpteurs et autres artistes célèbrent la femme. Dieu merci ! Grâce à eux, il restera des traces de ce qu’était l’apanage de la féminité, car vous êtes en train de vous transformer en… homme !

 

La féminité ne réside pas uniquement dans les atours et autres attrape-nigauds car souvent vous faussez la donne : le maquillage vous cache ou vous donne de la confiance, les vêtements également.  Souvent vous n’êtes plus capable de sortir sans « vos peintures de guerre » et autres artifices qui ne font qu’attirer des hommes artificiels. Souvenez-vous qu’à un moment où un autre, celui que vous aurez pris dans vos filets verra les rondeurs que vous aviez dissimulées ou celles que vous avez gonflées, quand il vous déshabillera. Il vous verra aussi démaquillée. Bref, que vous soyez maquillée ou pas, habillée sexy, sport ou décontractée, là n’est pas la féminité. Elle est dans l’attitude pas dans le « déguisement ».

 

La féminité, à mes yeux, c’est le geste sensuel, la douceur qui enveloppe, le charme qui hypnotise, le sourire qui fait craquer, la voix qui enchante, l’attention qui surprend, la tendresse qui cajole, le regard qui ensorcelle, les formes appétissantes et accueillantes. Vous avez beau utiliser tout ce que la mode met à votre disposition, tant au niveau vêtement que soins de beauté, regardez-vous marcher dans la rue : vous avez l’air d’un lutteur qui cherche son adversaire ou d’un déménageur qui cherche le piano ! Aucune grâce, aucune légèreté, aucune sensualité ! Regardez-vous en train d’aboyez après votre conjoint, tel un adjudant-chef, pour lui faire des reproches ou lui donner des ordres, au lieu de lui parler amoureusement ! Que dire de votre façon de fusiller les hommes du regard, quand ils vous admirent.  Et vous faites bien des reproches à ceux qui sont beaux mais ne vous regardent pas, mais vous insultez ceux qui ne vous plaisent pas, parce qu’ils ont osé vous regarder. Que doivent-ils faire ?!

 

La féminité, c’est être à son meilleur dans le charme, pas dans la sophistication qui entraîne la séduction. Je vous rappelle la différence entre « charmer » qui est « être » et « séduire » qui est « faire ». Vous êtes charmante dans tous les gestes de votre quotidien, maquillée ou pas, habillée ou pas. En revanche, la séduction est une stratégie pour faire tomber quelqu’un dans vos filets : vous vous transformez en ce que vous n’êtes pas pour attirer quelqu’un que vous trompez déjà. La féminité est présente, même en tenue de bûcheron, une tronçonneuse en main. Encore une fois, c’est dans le geste, dans le regard, dans l’attitude. Aujourd’hui, à trop vouloir dominer les hommes parce que d’autres vous ont dominée par le passé, vous vous « masculinisez », alors que vos véritables atouts sont dans la féminité. C’est un combat que vous ne gagnerez pas, pire, vous avez tout à y perdre, jusqu’aux égards dus à votre rang : la galanterie.

 

La féminité, c’est également accepter un beau compliment avec le sourire et remercier, au lieu de le suspecter de vouloir coucher avec vous. Bien prétentieuse, la Madame qui imagine que chaque homme ayant une attention courtoise veut coucher avec elle ! C’est accepter qu’un homme porte quelque chose de lourd jusqu’à votre voiture, même si vous êtes capable de le faire vous-même, de sourire et de remercier. C’est apprécier qu’un homme vous tienne la porte et vous laisse passer, vous invite au restaurant et paie l’adition, sans croire pour autant qu’il vous « achète » pour la nuit. C’est prendre un enfant dans vos bras et le cajoler, prendre votre homme sur votre cœur et l’envelopper de douceur. C’est être le repos du guerrier. Mais peut-être avez-vous oublié la signification des mots « tendresse », « douceur », « volupté », « aimer »  parce que vous les avez remplacés par « contrôler ». Vous y avez perdu votre féminité et la perdant, vous faites perdre aux hommes leur « masculinité ». Du coup, les hommes deviennent roses et les femmes bleues.

 

Cessez également d’avoir une féminité « dirigée » : c’est-à-dire qu’elle ne s’adresse qu’à l’objet de vos désirs, que vous allez séduire pour qu’il tombe dans le panneau et une fois que c’est fait, que vous le tenez, l’enjôleuse se transforme en gardienne de prison ! Encore une fois, faites la différence entre le charme et la séduction. Le charme, c’est dans la peau, la séduction, c’est sur demande ! Cela dit, rien ne vous empêche d’être charmante et parfois séductrice : votre conjoint appréciera une soirée de charme et de… séduction, sortez-lui le grand jeu ! Mais ne le traitez pas comme un esclave le lendemain. Dans votre site Internet subliminal (vos auras), vous avez inscrit : « Viens par ici, mon coco, je vais te dresser ! ». Méfiez-vous que ce ne soit pas l’inverse ! Car vous risquez d’attirer un plus Trou noir affectif que vous et c’est lui qui vous donnera du bâton !

 

Quand un homme est attentionné, ce n’est pas parce qu’il vous considère fragile et faible : il honore simplement votre féminité. Réapprenez la sensualité, reconnectez-vous à la douceur et la tendresse, laissez-vous aller et cessez de considérer les hommes comme vos pires ennemis : ils sont vos plus fervents admirateurs ! Mais ça pourrait bien finir par leur passer…

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?