Aimez MaChronique !



JE NE SUIS PAS BELLE, AUCUN HOMME NE VOUDRA DE MOI : FAUX !

Partagez cet article !

JE NE SUIS PAS BELLE, AUCUN HOMME NE VOUDRA DE MOI : FAUX !

 

Combien de fois, j’ai entendu dans mon bureau : « Les hommes préfèrent les belles femmes. Moi, je n’ai aucune chance, je suis moche ! ». Alors, je demande à ma cliente « C’est quoi une belle femme ? » et elle me répond : « C’est quand tu dis ‘whouaou’ quand tu te regardes dans le miroir ». Est-ce que vous vous dites ‘whouaou’, vous qui me lisez, homme ou femme, quand vous vous regardez dans la glace, le matin ?! Pas moi !

 

Nous vivons dans une société où tous les critères sont faussés : les mannequins sont anorexiques et il faudrait demander à Brigitte Bardot de monter un comité de défense et de protection, pour que ces femmes puissent enfin s’alimenter correctement. BB était un sexe-symbole : elle avait des formes ! La chirurgie esthétique entretient le rêve américain de la poupée Barbie, les vedettes de cinéma se font refaire de pied en cape (tout est en kit, plus aucune pièce d’origine !), vous regardez des magazines qui font la promotion de parfums et maquillage avec pour support des filles de 16 ans. Vous oubliez qu’à 20 ans, elles seront déjà trop vieilles pour continuer ce job ! Alors si vous vous comparez à tout ce monde artificiel, qui court compulsivement après la beauté et la jeunesse : c’est certain que vous ne direz pas ‘whouaou’ en vous regardant dans la glace ! Mais avez-vous songé à la vie que mènent ces stars et mannequins, condamnées à la beauté à perpétuité ? Nous sommes toutes égales devant le temps qui passe. Est-ce que l’exemple de Michael Jackson ne vous a pas suffi ? Il est mort de ne jamais avoir trouvé son identité, à force de se faire « rafistoler » ! La prochaine sur la liste à finir comme ça, c’est Madonna. Elle refuse de vieillir et elle va se découdre un beau jour, tellement elle se fait refaire de partout. Et la voilà qui court après des p’tits jeunes de 20 ans ! C’est un symptôme évident du refus de vieillir.

 

Je vous parle souvent du « Site Internet Subliminal », vos auras contenant toute votre vie et ce que vous ressentez. Comprenez une bonne fois pour toutes que ce que vous dégagez surpasse de très loin ce que vous êtes. Enviez-vous vraiment ces mannequins qui défilent avec l’air indifférent d’une vache (maigre !) qui regarde passer un train en broutant ?! Elles ont l’allure de magnifiques Trous noirs affectifs, indifférentes à tout, sans vie. Comme disaient mes grands-parents « on dirait qu’on leur a mangé leur soupe ! ». Que dégagent-elles ? Rien. Tels des vampires dont le miroir ne renvoie aucune image, elles n’ont aucune sensualité, aucune vie, aucune joie de vivre. Que recherchent les hommes ?  Des femmes avec des formes, qui sourient, qui sont vivantes : vous êtes tellement plus attirantes que ces pauvres portemanteaux utilisés par des couturiers homosexuels ! Je vous l’ai déjà expliqué dans mon livre « Le syndrome de Tarzan », ce n’est pas le corps que vous avez qui est important, c’est votre façon de le bouger, ce n’est pas la couleur de vos yeux, mais votre façon de regarder ! La sensualité n’est absolument pas reliée au physique, mais à l’attitude. Une des nounous de ma fille, en France, était très ronde, mais tellement jolie avec ses cheveux noirs de geai et ses yeux bleus gourmands, qu’elle transpirait la sensualité : tous mes amis craquaient !

 

Le charme est bien plus puissant que n’importe quel corps bien fait. Le petit « je ne sais quoi » qui fait craquer, c’est en priorité la joie de vivre, la gaieté. Tous les liftings ou liposuccions du monde ne remplaceront jamais le sourire, le rire, l’humour, la gentillesse, le fait d’être attentionnée et autres qualités. Votre capacité à vivre l’instant présent et à être présente pour chaque personne que vous croisez bat à plate couture la peur de vieillir que vous lirez dans le Site Internet Subliminal de toutes ces femmes qui courent après la jeunesse et la beauté. Elles misent tout là-dessus et, à cause de Newton (l’attraction terrestre), ça tombe ! Je vous vois venir, vous allez me répondre : « tu parles comme un livre, tu es mince ! ». Oui effectivement, mais j’ai eu un corps d’athlète, aujourd’hui j’ai un corps de femme de 50 ans (sacré Newton !). Et personne ne vous empêche de vous entretenir comme je le fais. Je ne cherche pas à faire plus jeune que mon âge, je suis fière de celui-ci, mais je veux aller le plus loin possible sur mes deux jambes. Il y a une grande différence entre prendre soin de sa santé et de son corps et courir après les artifices pour faire croire que vous êtes encore jeune. Combien d’artifices avons-nous à notre disposition, pour leurrer les hommes ?! Mon père appelait le maquillage du « trompe-couillon » ! Et si vous en attirez un avec votre soutien-gorge remplit de mousse pour gonfler votre décolleté, vos collants de contention qui retiennent votre ventre, graisse et cellulite, votre maquillage qui cache ce que vous voulez cacher, que va-t-il se passer quand il va vous déshabiller et vous voir au petit matin ?! Comme on dit en anglais « what you see, is what you get » (ce que tu vois est ce que tu auras) : restez ce que vous êtes !  Je vous l’ai déjà dit plusieurs fois : si vous utilisez des artifices, vous attirez des hommes artificiels. C’est une bonne chose de s’arranger, porter de beaux vêtements, se féminiser, s’embellir, mais camoufler la vérité et tricher, c’est autre chose. Car il faudra bien vous dévoiler…

 

Cela dit, comme vous le savez, je suis pour la chirurgie esthétique dans la mesure où elle renforce votre confiance et votre estime. Pas quand vous passez sur le billard pour développer vos pièges à hommes ! Car enfin, voulez-vous plaire à tous les hommes que vous croisez ? Voulez-vous monter une équipe de hockey ou de football ou plaire juste à celui qui est fait pour vous ? Voilà comment se produisent les dérapages : vous pensez qu’il faut séduire tous les mâles qui posent les yeux sur vous ! Pour quoi faire ? Bien sûr, c’est flatteur, le regard des gars, ça fait du bien à l’ego. Mais un homme peut autant se retourner sur un beau corps que sur un sourire ou un regard. L’électricité passera à travers les yeux, courant qui peut réunir les deux protagonistes, établissant un contact. Mais s’il regarde juste votre décolleté ou vos jambes, le courant va rester entre les siennes ! Faut-il vraiment que j’en écrive plusieurs pages pour vous convaincre qu’un sourire épanoui vaut toutes les chirurgies ? Que la bonne humeur vaut tous les décolletés siliconés ? Que la joie de vivre vaut tous les corps parfaits ? Cessez de croire, Mesdames, que les hommes ne tombent amoureux que des Barbie. Ils ne sont pas tous des Ken ! Ils sont sensibles au charme et à ce que vous dégagez et ça, ils ne peuvent pas le contrôler. Quand vous rencontrez l’homme qui est fait pour vous, c’est vous qu’il aime, tout ce que vous êtes, tout ce que vous représentez à ses yeux. Imaginez qu’il ne soit attiré que par votre plastique, vous exhibant comme un trophée, que ferez-vous quand le poids des années endommagera votre esthétique ? Vous êtes bien autre chose qu’un corps auquel vous voulez vous résumer !

 

Je ris quand mes clients me parlent des sites de rencontres : les hommes cherchent tous Angelina Joly et les femmes, Brad Pitt ! Donc, nous pouvons en conclure, qu’elles sont toutes des Angelina Joly et tous des Brad Pitt. Elles veulent des hommes grands, musclés, beaux et forts ayant « réglé leur passé et cheminé ». En dessous de 1,80 m s’abstenir. Un de mes clients fait ma taille (1,67 m) et m’a confié qu’il n’allait plus sur ces sites, car il est, d’office, éliminé ! Il n’a aucune chance avec ces dames, qui ne lui répondent jamais, quand elles voient sa taille ! J’imagine que les hommes font la même chose, quand les mensurations sont au-dessus ou en dessous de leurs prétentions. Trop petit ou trop grosse, vous voilà É -L-I-M-I-N-É-S ! Si ce n’est pas un monde artificiel, dites-moi ce que c’est ! Alors, certains mentent sur leur fiche, pour avoir une chance, imaginant que l’autre craquera en le/la voyant. D’autres affichent une photo qui date de l’époque où elle était mince ou de celle où il avait des cheveux. C’est la guerre des attrape-nigauds en tout genre ! Tous les (mauvais) coups sont permis, on ment, on déforme, on s’inscrit dans une stratégie de séduction au lieu de laisser le charme agir. Les femmes reçoivent des tonnes de messages et font le tri, les hommes chassent les photos et les mensurations. Et seuls les Barbie et Ken vont se rencontrer, si tant est qu’ils soient ce qu’ils ont écrit ou montré. C’est pitoyable ! Souvenez-vous : névrosé à la ville (98 % !), névrosé à l’écran ! Il va falloir « slalomer » entre les affectivement déséquilibrés pour trouver un ou une 2 % qui aura écrit la vérité. Je suis pour les sites de rencontres, parce qu’ils sont une façon efficace de rencontrer du monde, mais soyez sélectif/ve et vigilant(e) : regardez au-delà des (parfois fausses !) apparences.

 

Il y aura toujours des femmes plus belles que vous, plus jeunes que vous, avec plus de poitrine que vous, de plus grandes jambes que vous, plus quelque chose que vous, mais l’homme que vous allez croiser ou qui est déjà dans votre vie, c’est VOUS qu’il aimera ou qu’il aime déjà. Et si vous êtes célibataire, mettre en avant vos artifices vous expose à attirer des hommes artificiels. Est-ce vraiment ce que vous voulez ?! Vous avez le droit d’être heureuse d’avoir une belle ‘plastique’, mais ne vous fondez pas là-dessus pour rencontrer l’homme de votre vie. L’authenticité, vos qualités, vos valeurs sont vos meilleurs attraits : soyez ce que vous êtes et fière de l’être. Ah, j’oubliais, tous les hommes ne sont pas des Ken. Ils croient aussi que les femmes ne regardent que les Apollon et tentent de cacher leur petit bedon ou une calvitie plus ou moins galopante. Regardez donc les couples que vous croisez : sont-ils tous composés d’une jolie femme et d’un beau gars ? Ah non ?! Tiens, pourquoi ?!

 

Commandez le nouveau DVD « Comprendre la Vie », en vente exclusive sur le site www.pascalepiquet.com

 

Prenez une dose de bonne humeur par jour : suivez Pascale Piquet sur Twitter ! Abonnez-vous : www.twitter.com/pascalepiquet

 

Partagez cet article !

Aimez-vous les textes sur MaChronique ?



Des Livres pour Changer de Vie !




VOTRE COACHING PRIVÉ À DISTANCE PAR SKYPE
Où que vous soyez dans le monde, Pascale peut vous coacher !

Pascale Piquet

Auteure et conférencière

Dès le premier appel, vous vous sentirez déjà mieux :

www.pascalepiquet.com

Sans vous déplacer, recevez un « coaching » dans le confort de votre domicile avec des séances organisées en fonction de votre emploi du temps.

Quoi de plus simple et facile ?

Quels que soient les problèmes engendrés par votre manque de confiance et d’estime (la dépendance affective), vous pouvez les régler rapidement en faisant appel à la spécialiste qui, grâce aux nouvelles technologies, vous rendra visite dans votre salon !

L’efficacité du coaching par skype a été démontrée et les résultats sont très satisfaisants : quel soulagement de pouvoir faire appel aux services de Pascale Piquet avec autant de simplicité et facilité. Le bonheur est à portée de votre main, il suffit de le décider et de prendre rendez-vous avec la spécialiste de la dépendance affective qui se tient à votre disposition pour répondre à vos questions.

Le bonheur est un chemin qui se choisit, laissez-moi vous accompagner, même à distance !

Appelez Pascale au:
00 1 450 886 0585

Autres articles de Pascale...

Dépendance affective et dépendance amoureuse…
Vous reconnaissez-vous ?

VIE PRIVÉE

  • Vous vivez avec une personne qui vous fait souffrir, mais vous n’avez pas la force de la quitter ?

  • Vous venez de rompre, que ce soit votre décision ou la sienne, et vous souffrez le martyre ?

  • Vous souhaitez rompre mais vous ne savez pas comment vous y prendre ?

  • Vous êtes célibataire et la solitude vous pèse car vous désespérez de trouver la bonne personne ?

  • Vous ne voulez plus de relations affectives car vous avez déjà trop souffert ?

  • Vous êtes prisonnier d’un triangle amoureux, que vous soyez l’amant, la maîtresse ou que ce soit vous qui trompiez votre partenaire ou elle/lui qui entretient une relation avec une tierce personne et vous voulez en sortir ?

  • Vous vivez de l’insatisfaction chronique, vous traînez une tristesse depuis votre enfance, dont vous ne réussissez pas à vous débarrasser ?

  • Vous souhaitez améliorer votre situation professionnelle ?

  • Votre vie vous échappe ? Vous cherchez le bonheur ?

  • Vous souhaitez développer votre confiance et votre estime ?

  • Vous aimeriez vaincre la dépendance affective ?

  • Vous souffrez du rejet et de l’abandon ?

VIE PROFESSIONNELLE

  • Vous subissez du harcèlement au travail ?

  • Vous avez peur de tomber en épuisement professionnel (burnout) ?

  • Vous éprouvez des difficultés d’intégration dans votre équipe de travail ?

  • Vous souhaitez apprendre à manager une équipe ou développer vos habiletés dans ce domaine ?

  • Vous avez des difficultés à trouver un emploi stable ?

  • Vous désirez changer d’orientation professionnelle ?

  • Vous avez des difficultés à vous faire respecter ?

  • Vous souhaitez apprendre à résoudre les conflits ?